Fil info
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

Cap sur le droit aux vacances avec le Secours populaire

SOLIDARITÉ

L’association humanitaire a lancé hier sa campagne annuelle destinée à permettre à des milliers d’enfants et de familles de partir en vacances.
Un droit entravé pour un nombre croissant d’entre eux par la précarité.
« Les vacances ce n’est pas du luxe, c’est un droit », souligne Thierry Robert, directeur général du Secours Populaire français (SPF). Animée par cette conviction, l’association humanitaire organise chaque année depuis des décennies une campagne « Vacances d’été », dont l’édition 2018 a officiellement été lancée hier à Paris.
Elle s’est immédiatement concrétisée par le départ de 400 enfants originaires d’Ile de France et d’Occitanie vers Narbonne pour un séjour de quatre jours. S’il n’intervient pas lors de la période estivale, « ça n’en reste pas moins des vacances », précise Thierry Robert, ajoutant que ce type d’initiative est proposé tout au long de l’année.
Cette campagne est en outre l’occasion de « faire un focus sur l’injustice » que constitue le « non-départ en vacances ». Et aujourd’hui en France un enfant sur trois en est victime. Un élément discriminant selon le militant qui évoque à titre d’exemple l’expérience de la « Journée des oubliés des vacances », une sortie au bord de la mer, à la montagne ou dans un parc d’attractions : « Un enfant qui part ne serait-ce qu’une journée, par rapport à un autre qui ne part pas du tout, se sent moins exclu dans la cour de récréation.
C’est un aspect important pour sa scolarité. »
L’action du Secours Populaire prend d’autant plus de sens que le droit aux vacances recule au fur et à mesure que la précarité, elle, gagne du terrain.
Un phénomène qui ne s’observe pas exclusivement chez les plus jeunes, mais de manière croissante parmi les étudiants et les personnes âgées, pour qui les vacances relèvent de plus en plus de l’inaccessible. Aussi, la campagne cible-t-elle essentiellement
les enfants, mais également les familles et ces catégories de la population.
Et grâce aux efforts déployés par l’association et à la solidarité qu’elle suscite, ce sont pas moins de 185 840 personnes qui ont pu bénéficier d’un départ en vacances en 2016. A.M.