Fil info
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao

Un 1er-Mai syndical en ordre dispersé

S'ils sont unis à la SNCF ou chez les fonctionnaires, les syndicats abordent le 1er-Mai en ordre dispersé, pour cause de positions irréconciliables sur la «convergence des luttes» prônée par la CGT.

Cette année, le 1er-Mai s'inscrit dans un contexte social très agité. Fonctionnaires, cheminots, retraités, salariés des Ehpad, de Carrefour, personnel d'Air France... Depuis le début de l'année, le mécontentement monte et les mobilisations se multiplient et le gouvernement ne veut rien entendre.
La mobilisation du 1er-Mai intervient d'ailleurs entre deux séquences de grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, les 28 et 29 avril et les 3 et 4 mai. Chose rare, les syndicats font front commun chez les cheminots, comme d'ailleurs chez les fonctionnaires.
Une large intersyndicale est également à la manoeuvre dans le conflit à Air France. Mais l'unité ne s'étend pas aux confédérations.
Pour l'heure, il n'y a guère que Solidaires, syndicat non représentatif au niveau interprofessionnel, qui réponde aux appels cégétistes à une «convergence des luttes». CGT et Solidaires ont défilé ensemble le 19 avril et seront de nouveau côte à côte à l'occasion du 1er-Mai. A Paris, leur manifestation partira à 14h30 de la place de la Bastille, pour rejoindre la place d'Italie. Mais les autres syndicats sont plus réticents, voire totalement récalcitrants. La convergence des luttes n'est «pas la tasse de thé de la CFDT», selon son leader Laurent Berger. Estimant que ce mode d'action «ne permet jamais d'avoir des résultats concrets pour les travailleurs», son syndicat a dit «non» au 1er-Mai unitaire proposé par Philippe Martinez, son homologue de la CGT. Le syndicat réformiste organise, à la place, un «1er-Mai culturel et revendicatif » avec la CFTC et l'Unsa, autour de la diffusion en avant-première d'un film italien, «7 minuti», sur les ouvrières d'une usine textile.
«UNITÉ LA PLUS LARGE»
La CFE-CGC, quant à elle, n'organise pas d'événement pour le 1er-Mai. Selon son président, François Hommeril, la convergence des luttes «nuit à l'efficacité syndicale» et comporte «beaucoup trop de risques» de mélange des genres avec le politique. Reste FO, dont la position est en train d'évoluer. Le syndicat, qui a changé vendredi de chef, est au milieu du gué. Au cours de l'année écoulée, le
sortant, Jean-Claude Mailly, rechignait à battre le pavé avec la CGT, mais son successeur, Pascal Pavageau, se montre plus ouvert. Il ne
manifestera pas avec la CGT le 1er Mai mais veut construire «l'unité la plus large» pour la suite. Il a indiqué que, «dès la semaine prochaine », il allait prendre contact avec ses homologues pour discuter d'une future «mobilisation interprofession- nelle», conformément au mandat que lui ont donné les militants de FO.
En attendant, M. Pavageau ne «s'affichera avec aucune autre organisation syndicale» pour le 1er-Mai et, s'il manifeste, ce sera avec ses «camarades FO». Certains seront pourtant aux côtés de la CGT demain, l'union régionale d'Ile-de-France (Urif) de Force ouvrière s'étant jointe à l'appel parisien.
MACRON ESPÈRE LA DISPERSION
Du côté de l'exécutif, Emmanuel Macron ne croit pas à une «coagulation » des «mécontentements» qui, selon lui, ont «peu à voir» entre eux. La mobilisation interprofessionnelle du 19 avril, à l'appel de la CGT, avait tout de même fait descendre plus de 100.000 personnes dans les rues de France. A Paris, les syndicats ne seront pas seuls à manifester ce mardi : le Mili (Mouvement inter luttes indépendant)
a lancé un appel général sur Facebook à «faire vivre une journée en enfer» à Emmanuel «Macron et son monde». Ce collectif «antifasciste et anticapitaliste », proche de l'extrême gauche, compte sur «la résonance internationale » du 50e anniversaire de Mai 68
pour drainer dans le cortège «des camarades venus des pays voisins». La dernière grande manifestation des cheminots du 22 mars avait vu des jeunes cagoulés, qui n’ont rien à voir avec les revendications des manifestants, s'en prendre aux vitrines d'agences
bancaires et de sociétés d'assurance. Bouteilles et pierres avaient également été lancées sur les CRS qui avaient répliqué par un canon à eau et des gaz lacrymogènes. L'an passé, le défilé du 1er mai av ait fait six blessés chez les policiers, dont l'un avait été très grièvement brûlé par un cocktail Molotov.