Fil info
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞
01:03 Si etre contre la cruauté, c'est être anti-… https://t.co/q8wyZnVYSr
23:09International : Le viaduc de Gênes : symbole d’un pays affaibli -> https://t.co/G89U377saB
23:07France : Un Canadien à la tête d’Air France : colère des syndicats -> https://t.co/gCNhzy71US
21:25 Je voudrais que l’on m’explique s’ils sont… https://t.co/99eUGwtY0Z
21:09Région : La solitude au bout du fil -> https://t.co/sZhf7rzJsm
20:33 100% d'accord, ces raccourcis permanents co… https://t.co/wo4FeBwsc0
19:46Nos camarades de nous ont retrouvés sur ! https://t.co/ubEAzTzxBw
19:30Région : C’était Radio Luttes... -> https://t.co/xu5y3szMrM
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE

Un 1er-Mai syndical en ordre dispersé

S'ils sont unis à la SNCF ou chez les fonctionnaires, les syndicats abordent le 1er-Mai en ordre dispersé, pour cause de positions irréconciliables sur la «convergence des luttes» prônée par la CGT.

Cette année, le 1er-Mai s'inscrit dans un contexte social très agité. Fonctionnaires, cheminots, retraités, salariés des Ehpad, de Carrefour, personnel d'Air France... Depuis le début de l'année, le mécontentement monte et les mobilisations se multiplient et le gouvernement ne veut rien entendre.
La mobilisation du 1er-Mai intervient d'ailleurs entre deux séquences de grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, les 28 et 29 avril et les 3 et 4 mai. Chose rare, les syndicats font front commun chez les cheminots, comme d'ailleurs chez les fonctionnaires.
Une large intersyndicale est également à la manoeuvre dans le conflit à Air France. Mais l'unité ne s'étend pas aux confédérations.
Pour l'heure, il n'y a guère que Solidaires, syndicat non représentatif au niveau interprofessionnel, qui réponde aux appels cégétistes à une «convergence des luttes». CGT et Solidaires ont défilé ensemble le 19 avril et seront de nouveau côte à côte à l'occasion du 1er-Mai. A Paris, leur manifestation partira à 14h30 de la place de la Bastille, pour rejoindre la place d'Italie. Mais les autres syndicats sont plus réticents, voire totalement récalcitrants. La convergence des luttes n'est «pas la tasse de thé de la CFDT», selon son leader Laurent Berger. Estimant que ce mode d'action «ne permet jamais d'avoir des résultats concrets pour les travailleurs», son syndicat a dit «non» au 1er-Mai unitaire proposé par Philippe Martinez, son homologue de la CGT. Le syndicat réformiste organise, à la place, un «1er-Mai culturel et revendicatif » avec la CFTC et l'Unsa, autour de la diffusion en avant-première d'un film italien, «7 minuti», sur les ouvrières d'une usine textile.
«UNITÉ LA PLUS LARGE»
La CFE-CGC, quant à elle, n'organise pas d'événement pour le 1er-Mai. Selon son président, François Hommeril, la convergence des luttes «nuit à l'efficacité syndicale» et comporte «beaucoup trop de risques» de mélange des genres avec le politique. Reste FO, dont la position est en train d'évoluer. Le syndicat, qui a changé vendredi de chef, est au milieu du gué. Au cours de l'année écoulée, le
sortant, Jean-Claude Mailly, rechignait à battre le pavé avec la CGT, mais son successeur, Pascal Pavageau, se montre plus ouvert. Il ne
manifestera pas avec la CGT le 1er Mai mais veut construire «l'unité la plus large» pour la suite. Il a indiqué que, «dès la semaine prochaine », il allait prendre contact avec ses homologues pour discuter d'une future «mobilisation interprofession- nelle», conformément au mandat que lui ont donné les militants de FO.
En attendant, M. Pavageau ne «s'affichera avec aucune autre organisation syndicale» pour le 1er-Mai et, s'il manifeste, ce sera avec ses «camarades FO». Certains seront pourtant aux côtés de la CGT demain, l'union régionale d'Ile-de-France (Urif) de Force ouvrière s'étant jointe à l'appel parisien.
MACRON ESPÈRE LA DISPERSION
Du côté de l'exécutif, Emmanuel Macron ne croit pas à une «coagulation » des «mécontentements» qui, selon lui, ont «peu à voir» entre eux. La mobilisation interprofessionnelle du 19 avril, à l'appel de la CGT, avait tout de même fait descendre plus de 100.000 personnes dans les rues de France. A Paris, les syndicats ne seront pas seuls à manifester ce mardi : le Mili (Mouvement inter luttes indépendant)
a lancé un appel général sur Facebook à «faire vivre une journée en enfer» à Emmanuel «Macron et son monde». Ce collectif «antifasciste et anticapitaliste », proche de l'extrême gauche, compte sur «la résonance internationale » du 50e anniversaire de Mai 68
pour drainer dans le cortège «des camarades venus des pays voisins». La dernière grande manifestation des cheminots du 22 mars avait vu des jeunes cagoulés, qui n’ont rien à voir avec les revendications des manifestants, s'en prendre aux vitrines d'agences
bancaires et de sociétés d'assurance. Bouteilles et pierres avaient également été lancées sur les CRS qui avaient répliqué par un canon à eau et des gaz lacrymogènes. L'an passé, le défilé du 1er mai av ait fait six blessés chez les policiers, dont l'un avait été très grièvement brûlé par un cocktail Molotov.

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.