Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ

Bataille commerciale au G7 entre Européens et Américains

C’est une réunion tendue du « groupe des sept », qui se tient jusqu’à samedi à La Malbaie, au Canada  La rencontre des chefs d’Etat les plus riches du monde se déroule en effet sur fond de guerre commerciale que les Etats-Unis ont lancée tous azimuts.
En amont chacun a voulu montrer ses muscles. Emmanuel Macron s’est ainsi rendu dès mercredi à Ottawa pour se poser, avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, en véritable « pères la morale ». Ensemble, ils affirment défendre la raison de la concurrence contre l’isolationnisme
de Donald Trump qui n’est bon pour personne. Ils ne jouent que la partition d’un capitalisme mondialisé contre un capitalisme plus national, les intérêts propres à chaque nation sans jamais mentionner l’intérêt général. Chauffé à blanc et adorant l’exercice, Donald Trump a évidemment répondu à coup de tweets pour marteler « j’ai hâte de remettre à plat les accords commerciaux. Si çà ne se fait pas on s’en sortira encore mieux ».
Estimant que la défense des intérêts américains ne peut passer que par la confrontation bilatérale, le président des Etats-Unis remet en cause les concertations multilatérales propres au G7. Autant dire qu’il n’est que peu inquiet des menaces proférées par Emmanuel Macron de signer une déclaration finale sans lui. Celui-ci s’est d’ailleurs beaucoup avancé en promettant un « front commun ». Front commun qui compte déjà un absent
: le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Affecté comme les Européens par les taxes sur l’acier et l’aluminium de Donald Trump, il se trouvait
pourtant jeudi, non aux côtés du président français, mais bien à la Maison Blanche. L’hôte de l’Elysée s’est également avancé en affirmant que « l’Europe tiendra son unité » . Or, l’unité européenne s’est déjà fissurée au moment de rédiger la liste des droits de douanes à réintroduire contre les Américains en rétorsion aux taxes sur l’aluminium et l’acier. L’Allemagne veut rester prudente. Et pour cause. Son économie est basée sur le commerce extérieure et les Etats-Unis sont son premier client. Et quid de l’Italie désormais gouvernée par une alliance populiste-extrême droite qu’un capitalisme national ne doit pas gêner. Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.