Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Française des Jeux, ADP... Macron vend nos biens !

Entretien

Économiste, maître de conférences à Paris I, chercheur au Centre d’Économie de la Sorbonne, Christophe Rameaux est membre des Economistes atterrés.
Il décrypte ce qui se joue derrière les privatisations.
L’Etat n’a pas vocation à gérer les entreprises à la place des entrepreneurs : que pensez-vous de l’argument du gouvernement pour justifier les privatisations?
L’idée est simple au point d’être inscrite dans la constitution de 1946 : si le privé a du bon, il y a des secteurs qui mettent en jeu l’intérêt général et il y a besoin de l’intervention publique.
Quels sont les enjeux pour les trois entreprises ciblées par la privatisation ?
Pour la Française des Jeux, il y a un enjeu de santé très important : celui de l’addiction. Si on privatise, les actionnaires vont être enclins à maximiser leur bénéfices. Le risque évident est de voir des programmes de fidélisation des clients pour les inciter à jouer. C’est moralement et sanitairement absolument condamnable.
Concernant Engie, la participation de l’Etat est d’ores et déjà minoritaire puisque les promesse de ne pas privatiser GDF à son changement de statut n’ont pas été tenues. On a une entreprise en situation de monopole naturel puisque le réseau gazier est un monopole, qui connaît plein de problèmes. Des dividendes exorbitants sont versés aux actionnaires. Bien entendu, c’est au détriment de l’investissement.
Concernant Aéroport de Paris, pourquoi dites-vous que ce qui est en jeu c’est le pavillon national, Air France ?
Air France ne peut pas faire atterrir ses avions ailleurs qu’à Roissy ou Orly en Ile de France. Que va faire ADP ? Ce qu’a fait rapidement l’aéroport de Londres quand il a été privatisé. Il va être enclin à augmenter ses taxes aéroportuaires. A terme, cela va renforcer les difficultés d’Air France.
L’entreprise est déjà prise en tenaille entre deux types d’opérateurs qui jouent de concurrence déloyale. D’une part, les compagnies du Golfe massivement subventionnées par leurs Etats et de l’autre les compagnies low cost qui font du dumping social et fiscal.
Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le patron d’Air France s’est dit contre cette privatisation dans un entretien accordé au Monde.
La démarche rappelle-t-elle celle des autoroutes ?
On est dans le même scénario : un gain à court terme. Pour les autoroutes, l’Etat avait récupéré 15 milliards d’euros au moment de la privatisation. Depuis, 2006, les compagnies d’autoroutes ont déjà versées 15 milliards de dividendes. En quelques années, l’Etat aurait pu récupérer sous forme de dividendes, ce qu’il la somme obtenue en vendant. Sauf que les dividendes vont continuer à courir. D’un point de vue financier, ce n’est pas cohérent. Non seulement l’intérêt général est remis en cause et en plus les libéraux sont de piètres gestionnaires des deniers publics. Pourquoi ? Parce que leur objectif est d’ouvrir des cagnottes aux privés. Des cagnottes sans risque et aux rendements réguliers puisque ce sont des monopoles.
Le gouvernement justifie la vente par la création d’un fonds dont les dividendes serviront à financer l’innovation. Cela tient-il ?
Compte tenu des taux d’intérêt, il serait moins cher pour l’Etat de s’endetter pour réaliser ces investissements. Les dividendes annuels qu’il touche déjà avec Engie, ADP et la Française des jeux sont supérieurs au rendement financier escompté par ce fonds d’investissement. On voit bien que derrière tout cela l’enjeu est de confier au privé une part de gâteau très intéressant.
Entretien réalisé
par Angélique Schaller