Fil info
23:08RT : Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
23:06Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
19:26Brive-la-Gaillarde : Une déchetterie revue et agrandie -> https://t.co/mK6zKbnGsi
19:24Région : Les paysans ont crié leur colère à Guéret -> https://t.co/FtipF6Cvdw
19:19Indre : Vers l’insertion avec la blanchisserie -> https://t.co/1JqcrHU2Q6
19:17Indre : Cinq communistes de l’Indre au congrès national -> https://t.co/Q1efdhc06w
18:34Trélissac : Le Btp entre dans la danse -> https://t.co/kpu2cVJofm
18:31Boulazac : Les cyclotouristes de France se retrouvent à Boulazac -> https://t.co/np77b7hNqj
17:29RT : Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
17:19 Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
16:57RT : "assume" la suppression de l'impôt sur la fortune. Pour rappel, c'est 3,5 milliards d'euros perdus dans le… https://t.co/6JswoLsgxj
16:51RT : Absolument hallucinant. Selon cette député macroniste qui s'oppose à , le gouvernement ne souhaite pas a… https://t.co/KF5v1KH0qT
16:19Sarlat-la-Canéda : Festival du film : « Edmond » en haut de l’affiche -> https://t.co/o4Bp4gXY5x
16:09 également aux ronds-points de Naves, Gare de Corrèze, barrières levées sur l'A89 à Saint-Angel
16:08 et barrages filtrants devant les stations services cet après-midi parfois sous tensi… https://t.co/5iGQe0Yk0H
16:05Valençay : Le centre d’entretien et d’exploitation des routes inauguré -> https://t.co/CMfSpKatXl
16:03Argenton-sur-Creuse : Premier Café de la transition écologique -> https://t.co/HkkUjvWDJY
14:13RT : Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
14:13# # - -Vienne : Les blocages continuent ce mardi -> https://t.co/QxJOKY0jI9
13:49Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
13:30RT : En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
13:04En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
11:41RT : : mobilisations et blocages toujours en cours à , , et . Le point à la mi… https://t.co/KbfQ8xYyAd
11:38RT : Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
11:36RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
11:35RT : Non, il n'y a pas trop d'impôts en France. Il y a surtout des impôts mal repartis. Il y a trop de riches qui n'en p… https://t.co/Sx4mS3cAfB
10:07 ces escrocs ne méritent même pas la prison car ce seront encore les contribuables qui… https://t.co/Ptc5Bqedsm
10:04RT : un groupe se rend au trésor public derrière l hôpital pour filtrer les entrées https://t.co/DHNqCkbbsc
09:54Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
09:54RT : ils veulent rester devant la mairie toute la matinée. Et bloquer les stations essences cet après midi
09:54RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
09:35 - -Vienne : Neige et verglas, bon à savoir -> https://t.co/k0oey3gOUA
09:21 - -Vienne : Circuler à Limoges en cas de chutes de neige -> https://t.co/jCoDiFlRj5
09:12 - -Vienne : Neige, verglas, les revoilà -> https://t.co/bdqDcA4UqB
08:14J-4.....⏱ nous vous attendons nombreuses et nombreux pour partager un moment de sport 🏃🏼‍♀️🏃🏼‍♂️avec ..… https://t.co/yyqJYi4OMh
07:54Région : Manifestations: les agriculteurs aussi -> https://t.co/34TMaNpWb9
07:49 jaunes -Vienne - -Vienne : Les Gilets jaunes ne désarment pas -> https://t.co/LrxVh6m6s6

Française des Jeux, ADP... Macron vend nos biens !

Entretien

Économiste, maître de conférences à Paris I, chercheur au Centre d’Économie de la Sorbonne, Christophe Rameaux est membre des Economistes atterrés.
Il décrypte ce qui se joue derrière les privatisations.
L’Etat n’a pas vocation à gérer les entreprises à la place des entrepreneurs : que pensez-vous de l’argument du gouvernement pour justifier les privatisations?
L’idée est simple au point d’être inscrite dans la constitution de 1946 : si le privé a du bon, il y a des secteurs qui mettent en jeu l’intérêt général et il y a besoin de l’intervention publique.
Quels sont les enjeux pour les trois entreprises ciblées par la privatisation ?
Pour la Française des Jeux, il y a un enjeu de santé très important : celui de l’addiction. Si on privatise, les actionnaires vont être enclins à maximiser leur bénéfices. Le risque évident est de voir des programmes de fidélisation des clients pour les inciter à jouer. C’est moralement et sanitairement absolument condamnable.
Concernant Engie, la participation de l’Etat est d’ores et déjà minoritaire puisque les promesse de ne pas privatiser GDF à son changement de statut n’ont pas été tenues. On a une entreprise en situation de monopole naturel puisque le réseau gazier est un monopole, qui connaît plein de problèmes. Des dividendes exorbitants sont versés aux actionnaires. Bien entendu, c’est au détriment de l’investissement.
Concernant Aéroport de Paris, pourquoi dites-vous que ce qui est en jeu c’est le pavillon national, Air France ?
Air France ne peut pas faire atterrir ses avions ailleurs qu’à Roissy ou Orly en Ile de France. Que va faire ADP ? Ce qu’a fait rapidement l’aéroport de Londres quand il a été privatisé. Il va être enclin à augmenter ses taxes aéroportuaires. A terme, cela va renforcer les difficultés d’Air France.
L’entreprise est déjà prise en tenaille entre deux types d’opérateurs qui jouent de concurrence déloyale. D’une part, les compagnies du Golfe massivement subventionnées par leurs Etats et de l’autre les compagnies low cost qui font du dumping social et fiscal.
Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le patron d’Air France s’est dit contre cette privatisation dans un entretien accordé au Monde.
La démarche rappelle-t-elle celle des autoroutes ?
On est dans le même scénario : un gain à court terme. Pour les autoroutes, l’Etat avait récupéré 15 milliards d’euros au moment de la privatisation. Depuis, 2006, les compagnies d’autoroutes ont déjà versées 15 milliards de dividendes. En quelques années, l’Etat aurait pu récupérer sous forme de dividendes, ce qu’il la somme obtenue en vendant. Sauf que les dividendes vont continuer à courir. D’un point de vue financier, ce n’est pas cohérent. Non seulement l’intérêt général est remis en cause et en plus les libéraux sont de piètres gestionnaires des deniers publics. Pourquoi ? Parce que leur objectif est d’ouvrir des cagnottes aux privés. Des cagnottes sans risque et aux rendements réguliers puisque ce sont des monopoles.
Le gouvernement justifie la vente par la création d’un fonds dont les dividendes serviront à financer l’innovation. Cela tient-il ?
Compte tenu des taux d’intérêt, il serait moins cher pour l’Etat de s’endetter pour réaliser ces investissements. Les dividendes annuels qu’il touche déjà avec Engie, ADP et la Française des jeux sont supérieurs au rendement financier escompté par ce fonds d’investissement. On voit bien que derrière tout cela l’enjeu est de confier au privé une part de gâteau très intéressant.
Entretien réalisé
par Angélique Schaller