Fil info
23:08RT : Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
23:06Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
19:26Brive-la-Gaillarde : Une déchetterie revue et agrandie -> https://t.co/mK6zKbnGsi
19:24Région : Les paysans ont crié leur colère à Guéret -> https://t.co/FtipF6Cvdw
19:19Indre : Vers l’insertion avec la blanchisserie -> https://t.co/1JqcrHU2Q6
19:17Indre : Cinq communistes de l’Indre au congrès national -> https://t.co/Q1efdhc06w
18:34Trélissac : Le Btp entre dans la danse -> https://t.co/kpu2cVJofm
18:31Boulazac : Les cyclotouristes de France se retrouvent à Boulazac -> https://t.co/np77b7hNqj
17:29RT : Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
17:19 Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
16:57RT : "assume" la suppression de l'impôt sur la fortune. Pour rappel, c'est 3,5 milliards d'euros perdus dans le… https://t.co/6JswoLsgxj
16:51RT : Absolument hallucinant. Selon cette député macroniste qui s'oppose à , le gouvernement ne souhaite pas a… https://t.co/KF5v1KH0qT
16:19Sarlat-la-Canéda : Festival du film : « Edmond » en haut de l’affiche -> https://t.co/o4Bp4gXY5x
16:09 également aux ronds-points de Naves, Gare de Corrèze, barrières levées sur l'A89 à Saint-Angel
16:08 et barrages filtrants devant les stations services cet après-midi parfois sous tensi… https://t.co/5iGQe0Yk0H
16:05Valençay : Le centre d’entretien et d’exploitation des routes inauguré -> https://t.co/CMfSpKatXl
16:03Argenton-sur-Creuse : Premier Café de la transition écologique -> https://t.co/HkkUjvWDJY
14:13RT : Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
14:13# # - -Vienne : Les blocages continuent ce mardi -> https://t.co/QxJOKY0jI9
13:49Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
13:30RT : En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
13:04En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
11:41RT : : mobilisations et blocages toujours en cours à , , et . Le point à la mi… https://t.co/KbfQ8xYyAd
11:38RT : Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
11:36RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
11:35RT : Non, il n'y a pas trop d'impôts en France. Il y a surtout des impôts mal repartis. Il y a trop de riches qui n'en p… https://t.co/Sx4mS3cAfB
10:07 ces escrocs ne méritent même pas la prison car ce seront encore les contribuables qui… https://t.co/Ptc5Bqedsm
10:04RT : un groupe se rend au trésor public derrière l hôpital pour filtrer les entrées https://t.co/DHNqCkbbsc
09:54Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
09:54RT : ils veulent rester devant la mairie toute la matinée. Et bloquer les stations essences cet après midi
09:54RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
09:35 - -Vienne : Neige et verglas, bon à savoir -> https://t.co/k0oey3gOUA
09:21 - -Vienne : Circuler à Limoges en cas de chutes de neige -> https://t.co/jCoDiFlRj5
09:12 - -Vienne : Neige, verglas, les revoilà -> https://t.co/bdqDcA4UqB
08:14J-4.....⏱ nous vous attendons nombreuses et nombreux pour partager un moment de sport 🏃🏼‍♀️🏃🏼‍♂️avec ..… https://t.co/yyqJYi4OMh
07:54Région : Manifestations: les agriculteurs aussi -> https://t.co/34TMaNpWb9
07:49 jaunes -Vienne - -Vienne : Les Gilets jaunes ne désarment pas -> https://t.co/LrxVh6m6s6

Accueil des migrants : la France hors-la-loi !

FRONTIERE ITALIENNE

La France ne respecte pas la loi concernant l’accueil des migrants. C'est le constat de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme, rendu public hier. Alors que se tient aujourd'hui la Journée mondiale des réfugiés, Emmanuel Macron appelle avec Angela Merkel à une « réponse européenne » face à ce qu'ils nomment « le défi migratoire ».
Aujourd’hui a lieu la journée mondiale des réfugiés.
Le 20 juin, en référence à la date où a été adoptée la Convention de 1951. L’occasion de rappeler que les réfugiés ont un statut qui les protègent. Un rappel opportun à l’heure où les gouvernements européens jouent de la confusion entre migrants et réfugiés pour ne pas accueillir ces derniers. C’est aussi l’opportunité de lancer un message pour le secrétaire général des Nations Unies. « Nous devons
tous réfléchir à ce que nous pouvons faire pour aider ces personnes.
Pour commencer, nous devons faire preuve d’unité et de solidarité », a notamment dit Antonio Guterres. Et de se dire « profondément préoccupé de voir que de plus en plus souvent, les réfugiés ne bénéficient pas de la protection dont ils ont besoin et à laquelle ils ont droit ».
Un commentaire qui s’applique particulièrement à la France. Hier, Emmanuel Macron a en effet été épinglé par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH). Elle se dit « profondément choquée par les violations des droits des personnes migrantes », à la frontière franco-italienne. Des violations constatées lors de deux missions d’observation dans les Hautes-Alpes et dans les Alpes-Maritimes. Elle estime que « la République bafoue les droits fondamentaux » et « renonce au principe d’humanité et se rend même complice de parcours mortels ». Elle cible clairement « une volonté politique de bloquer les frontières au détriment du respect du droit à la vie et à l’intégrité physique ».
Sous Emmanuel Macron, « la République française ne respecte pas plusieurs garanties légales ». Pas d’entretien approfondi ou de délai d’un jour franc avant un éloignement. Des formulaires remplis par « des escadrons de CRS qui travaillent en soutien de la PAF ». Sans oublier les lieux où sont gardés les migrants avant leur reconduite à la frontière : « rudimentaire » au Montgenève, « indigne » à Menton Port Saint-Louis. Pas de lit ni de point d’eau, toilette à la turque sans verrou ou en extérieur et sous la neige, aucun budget pour les repas…
L’État doit « sortir du déni et modifier radicalement sa politique responsable de la mise en danger d’êtres humains inacceptables dans notre République » exige la commission. Une formule qui n’est pas que théorique. Au moins 16 migrants sont morts en France entre septembre 2016 et janvier 2018.
Angélique Schaller