Fil info
23:08RT : Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
23:06Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
19:26Brive-la-Gaillarde : Une déchetterie revue et agrandie -> https://t.co/mK6zKbnGsi
19:24Région : Les paysans ont crié leur colère à Guéret -> https://t.co/FtipF6Cvdw
19:19Indre : Vers l’insertion avec la blanchisserie -> https://t.co/1JqcrHU2Q6
19:17Indre : Cinq communistes de l’Indre au congrès national -> https://t.co/Q1efdhc06w
18:34Trélissac : Le Btp entre dans la danse -> https://t.co/kpu2cVJofm
18:31Boulazac : Les cyclotouristes de France se retrouvent à Boulazac -> https://t.co/np77b7hNqj
17:29RT : Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
17:19 Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
16:57RT : "assume" la suppression de l'impôt sur la fortune. Pour rappel, c'est 3,5 milliards d'euros perdus dans le… https://t.co/6JswoLsgxj
16:51RT : Absolument hallucinant. Selon cette député macroniste qui s'oppose à , le gouvernement ne souhaite pas a… https://t.co/KF5v1KH0qT
16:19Sarlat-la-Canéda : Festival du film : « Edmond » en haut de l’affiche -> https://t.co/o4Bp4gXY5x
16:09 également aux ronds-points de Naves, Gare de Corrèze, barrières levées sur l'A89 à Saint-Angel
16:08 et barrages filtrants devant les stations services cet après-midi parfois sous tensi… https://t.co/5iGQe0Yk0H
16:05Valençay : Le centre d’entretien et d’exploitation des routes inauguré -> https://t.co/CMfSpKatXl
16:03Argenton-sur-Creuse : Premier Café de la transition écologique -> https://t.co/HkkUjvWDJY
14:13RT : Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
14:13# # - -Vienne : Les blocages continuent ce mardi -> https://t.co/QxJOKY0jI9
13:49Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
13:30RT : En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
13:04En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
11:41RT : : mobilisations et blocages toujours en cours à , , et . Le point à la mi… https://t.co/KbfQ8xYyAd
11:38RT : Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
11:36RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
11:35RT : Non, il n'y a pas trop d'impôts en France. Il y a surtout des impôts mal repartis. Il y a trop de riches qui n'en p… https://t.co/Sx4mS3cAfB
10:07 ces escrocs ne méritent même pas la prison car ce seront encore les contribuables qui… https://t.co/Ptc5Bqedsm
10:04RT : un groupe se rend au trésor public derrière l hôpital pour filtrer les entrées https://t.co/DHNqCkbbsc
09:54Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
09:54RT : ils veulent rester devant la mairie toute la matinée. Et bloquer les stations essences cet après midi
09:54RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
09:35 - -Vienne : Neige et verglas, bon à savoir -> https://t.co/k0oey3gOUA
09:21 - -Vienne : Circuler à Limoges en cas de chutes de neige -> https://t.co/jCoDiFlRj5
09:12 - -Vienne : Neige, verglas, les revoilà -> https://t.co/bdqDcA4UqB
08:14J-4.....⏱ nous vous attendons nombreuses et nombreux pour partager un moment de sport 🏃🏼‍♀️🏃🏼‍♂️avec ..… https://t.co/yyqJYi4OMh
07:54Région : Manifestations: les agriculteurs aussi -> https://t.co/34TMaNpWb9
07:49 jaunes -Vienne - -Vienne : Les Gilets jaunes ne désarment pas -> https://t.co/LrxVh6m6s6

Les jours de repos seront payés aux grévistes

La SNCF déclarée hors la loi

 La justice donne raison aux syndicats de cheminots : elle a condamné ce jeudi 21 juin la SNCF à payer les jours de repos des grévistes que le groupe refusait de régler en considérant comme un seul mouvement les 18 épisodes de deux jours de grève sur cinq.Le tribunal de grande instance de Bobigny a jugé "sans cumul possible" les différents "préavis déposés successivement par les organisations syndicales" - et "non contestés" par la direction -, depuis le début du mouvement contre la réforme ferroviaire, en avril, selon le jugement."Il s'agit donc de grèves successives conditionnées les unes par rapport aux autres en fonction de l'avancée des négociations", écrit le TGI dans sa décision, où il a "écarté" l'"interprétation" de la SNCF.La direction de l'entreprise publique avait considéré que les différents épisodes de deux jours de grève sur cinq étaient en fait un mouvement unique contre la réforme ferroviaire, ce qui lui permettait d'appliquer un règlement de retenues sur la fiche de paie, non seulement des jours de grève, mais aussi de jours de repos au-delà de deux jours de grève.Avec une telle définition, un agent en grève quatre jours a vu son salaire diminué de ses quatre jours de grève et d'un jour supplémentaire au titre des repos, soit au total cinq jours de salaire en moins sur sa fiche de paie.Le TGI juge également que "le système instauré" par la SNCF constitue une "entrave au droit de grève". Le tribunal retient notamment "l'intention de neutraliser la stratégie des organisations syndicales" caractérisée dans un mail "du 23 mars 2018" de la direction des ressources humaines.La SNCF "fait appel de cette décision", a-t-elle rapidement annoncé dans un communiqué. Mais cet appel ne suspendra pas l'application du jugement, le TGI ayant également "ordonné l'exécution provisoire" de sa décision, ont souligné les avocats de la CFDT Cheminots et de l'Unsa ferroviaire, qui poursuivaient l'entreprise avec la CGT Cheminots. "Régulariser sans délai" C'est "une décision logique et forte. Le juge a reconnu la pluralité et les différences de nos préavis de grève. Cette décision montre aussi que la direction avait déployé tous les moyens possibles, y compris très limites en matière d'éthique pour décourager les cheminots à faire grève", a souligné auprès de l'AFP Rémi Aufrère-Privel, secrétaire général adjoint de la CFDT Cheminots.Le syndicat "invite la direction à régulariser sans délai" les salaires des agents concernés."L'Unsa ferroviaire est très satisfaite de cette décision", a déclaré à l'AFP son secrétaire général Roger Dillenseger. "Cela montre bien que l'interprétation de l'entreprise visait à perturber le mouvement de grève", a-t-il relevé. Il voulait "demander dès (jeudi) après-midi au directeur des ressources humaines d'appliquer le jugement dans les meilleurs délais".Les fiches de paie de juin étant déjà bouclées, le syndicat souhaite que la direction régularise les rémunérations sans attendre celles de juillet, a expliqué M. Dillenseger.La SNCF "appliquera le jugement" du TGI et "régularisera la situation des agents concernés", a indiqué de son côté la direction dans son communiqué.Pour la CGT Cheminots, "très satisfaite", ce jugement "prouve que les démarches de la direction de la SNCF pour s'attaquer aux familles par des retenues financières alourdies étaient bien des coups bas destinés à casser la grève sous couvert du gouvernement", a dit à l'AFP son secrétaire général Laurent Brun. Celui-ci appelle "le gouvernement et la direction à entendre les revendications CGT pour mettre fin au conflit".Mais "l'annonce immédiate par la SNCF de son appel n'est pas un facteur de sérénité. Le corps social cheminot n'avait pas besoin d'une telle posture conflictuelle", a regretté M. Aufrère-Privel.Le 17e et avant-dernier épisode de grève commence ce jeudi soir et s'achèvera dimanche matin.