Fil info
23:08RT : Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
23:06Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
19:26Brive-la-Gaillarde : Une déchetterie revue et agrandie -> https://t.co/mK6zKbnGsi
19:24Région : Les paysans ont crié leur colère à Guéret -> https://t.co/FtipF6Cvdw
19:19Indre : Vers l’insertion avec la blanchisserie -> https://t.co/1JqcrHU2Q6
19:17Indre : Cinq communistes de l’Indre au congrès national -> https://t.co/Q1efdhc06w
18:34Trélissac : Le Btp entre dans la danse -> https://t.co/kpu2cVJofm
18:31Boulazac : Les cyclotouristes de France se retrouvent à Boulazac -> https://t.co/np77b7hNqj
17:29RT : Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
17:19 Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
16:57RT : "assume" la suppression de l'impôt sur la fortune. Pour rappel, c'est 3,5 milliards d'euros perdus dans le… https://t.co/6JswoLsgxj
16:51RT : Absolument hallucinant. Selon cette député macroniste qui s'oppose à , le gouvernement ne souhaite pas a… https://t.co/KF5v1KH0qT
16:19Sarlat-la-Canéda : Festival du film : « Edmond » en haut de l’affiche -> https://t.co/o4Bp4gXY5x
16:09 également aux ronds-points de Naves, Gare de Corrèze, barrières levées sur l'A89 à Saint-Angel
16:08 et barrages filtrants devant les stations services cet après-midi parfois sous tensi… https://t.co/5iGQe0Yk0H
16:05Valençay : Le centre d’entretien et d’exploitation des routes inauguré -> https://t.co/CMfSpKatXl
16:03Argenton-sur-Creuse : Premier Café de la transition écologique -> https://t.co/HkkUjvWDJY
14:13RT : Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
14:13# # - -Vienne : Les blocages continuent ce mardi -> https://t.co/QxJOKY0jI9
13:49Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
13:30RT : En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
13:04En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
11:41RT : : mobilisations et blocages toujours en cours à , , et . Le point à la mi… https://t.co/KbfQ8xYyAd
11:38RT : Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
11:36RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
11:35RT : Non, il n'y a pas trop d'impôts en France. Il y a surtout des impôts mal repartis. Il y a trop de riches qui n'en p… https://t.co/Sx4mS3cAfB
10:07 ces escrocs ne méritent même pas la prison car ce seront encore les contribuables qui… https://t.co/Ptc5Bqedsm
10:04RT : un groupe se rend au trésor public derrière l hôpital pour filtrer les entrées https://t.co/DHNqCkbbsc
09:54Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
09:54RT : ils veulent rester devant la mairie toute la matinée. Et bloquer les stations essences cet après midi
09:54RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
09:35 - -Vienne : Neige et verglas, bon à savoir -> https://t.co/k0oey3gOUA
09:21 - -Vienne : Circuler à Limoges en cas de chutes de neige -> https://t.co/jCoDiFlRj5
09:12 - -Vienne : Neige, verglas, les revoilà -> https://t.co/bdqDcA4UqB
08:14J-4.....⏱ nous vous attendons nombreuses et nombreux pour partager un moment de sport 🏃🏼‍♀️🏃🏼‍♂️avec ..… https://t.co/yyqJYi4OMh
07:54Région : Manifestations: les agriculteurs aussi -> https://t.co/34TMaNpWb9
07:49 jaunes -Vienne - -Vienne : Les Gilets jaunes ne désarment pas -> https://t.co/LrxVh6m6s6

Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre »

ENTRETIEN

Le journaliste, mais aussi écrivain, chercheur, et réalisateur de documentaires turc, Can Dündar, livre à « La Marseillaise » son analyse des enjeux de la présidentielle et des législatives qui ont lieu ce dimanche en Turquie. Il dirige à Berlin le site d’information Özgürüz (nous sommes libres) depuis janvier 2017.
Quelle est votre analyse de la situation politique turque alors que des élections anticipées se tiennent ce dimanche ?
Can Dündar : Je suis plein d’espoir quant aux élections anticipées en Turquie, et je pense que le résultat sera positif. Pour la première fois, la Turquie a franchi la vague et la barrière de la peur. Pour la première fois, l’opposition s’exprime d’une seule et même voix. Je crois et espère que cette période de pression prendra fin.
La Turquie est encore en état d’urgence, il est évident que les élections n’ont pas lieu dans un environnement démocratique, à votre avis quels types de problèmes pourraient apparaître ? Le gouvernement de l’AKP pourrait-il voler des voix ?
C.D. : Je ne m’attends pas à ce qu’il y ait de nouveaux événements, Erdogan a déjà fait tout ce qu’il pouvait faire. Il y a une inquiétude d’intervention sur les scrutins la nuit de l’élection. Mais je pense que la population sera sensible à cette question, et que les autres partis auront pris des mesures préventives à cet égard. Je pense que le travail de l’AKP est beaucoup plus difficile.
Le candidat du CHP Muharrem Ince, s’il se qualifie au second tour, sera soutenu par toute l’opposition progressiste. Dans ce cas gagnera-t-il contre Erdogan?
C.D. : Si Erdogan ne gagne pas au premier tour, je crois que Muharrem Ince gagnera au second tour. Mais Erdogan fera tout pour gagner au premier tour.
Les sondages et l’actualité montrent que les voix du HDP seront décisives pour le résultat des élections. Est-il possible que le HDP ne puisse pas dépasser le seuil minimum de 10% ?
C.D. : J’imagine que le HDP peut rencontrer le souci de ne pas dépasser le seuil de 10%, voire je peux dire qu’il est dans une situation critique, selon moi la part des votes du HDP est autour de 10-12%. C’est pourquoi au moindre événement et s’il y a une quelconque action illégale, il y a un risque d’être sous le barrage. Pour moi, le fait que le HDP dépasse le seuil des 10% n’est pas important uniquement pour le HDP mais l’est pour toute la Turquie.
Comme vous le savez, Ahmet Sık, qui a démissionné du journal Cumhuriyet (la République), est candidat pour être député du HDP, comment interprétez-vous cela ? Si vous étiez actuellement en Turquie, souhaiteriez-vous être candidat ? Au sein de quel parti ?
C.D. : En réalité, nous sommes tous entrés en politique d’une manière ou d’une autre, c’est-à-dire que nous sommes maintenant dans une période où le journalisme, la politique et la société civile sont imbriqués. Il y a un feu dans notre pays et tout le monde s’efforce de donner de la voix de toutes les manières possibles afin de mettre un terme à ce feu. C’est la raison pour laquelle je respecte la décision d’Ahmet Sık. Si j’étais en Turquie actuellement, je ne pourrais pas entrer en politique, mais en prison, je n’ai pas l’intention d’entrer en politique. Je pense qu’avec le journalisme aussi il y a une importante dimension politique.
Si Erdogan perdait que se passerait-t-il en Turquie ? La Turquie se démocratisera-t-elle ou connaîtra-t-elle un nouveau coup d’état ?
C.D. : Pour moi, l’intention du peuple est importante, parce que si Erdogan gagne, la Turquie perdra immédiatement sur de nombreux plans. Comme c’est bien connu la Turquie est toujours ouverte aux surprises, bien sûr Erdogan sera prêt à tout pour ne pas perdre. D’un autre côté, l’union de l’opposition est très importante. Que ce soit chez les Kurdes, chez les Turcs, chez les Alévis, et en réalité dans tous les groupes sociaux, l’union qui se constitue éliminera toutes ces éventualités.
En tant que personne vivant en Europe quel est le point de vue général de l’Europe concernant Erdogan ? Les Européens souhaitent-ils qu’Erdogan s’en aille ?
C.D. : Il est difficile de parler d’une seule Europe, il y a différents Européens, il y a des partis de gauche, il y a des bourgeois, il y a ceux qui soutiennent les intérêts économiques. En réalité, tout le monde dans la population européenne souhaite qu’Erdogan s’en aille, mais il y a des accords économiques que les États européens ont conclus avec Erdogan, et il y a donc des pays qui ne veulent pas qu’Erdogan s’en aille.
Propos recueillis par Umut Akar
avec Evîn Revessat