Fil info
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx

Les syndicats agricoles réunis par Macron

AGRICULTURE

Emmanuel Macron réunit aujourd’hui les cinq principaux syndicats agricoles. Ils attendent du président, plus que de l’écoute, des actions concrètes. Un rendez-vous inattendu est organisé aujourd’hui entre syndicats agricoles et Emmanuel Macron. L’Élysée est à l’initiative
de la réunion et accorde 2 heures d’audience aux représentants des agriculteurs.
FNSEA, Confédération paysanne, Jeunes agriculteurs, Coordination rurale et Mouvement de défense des exploitants familiaux vont porter leurs revendications devant le président. Et il sait bien qu’elles sont nombreuses ; le mois dernier une coalition FNSEA et Jeunes agriculteurs avaient entrepris le blocage des raffineries Total pour protester contre l’importation massive de produits étrangers. D’autre part, le projet de loi agriculture et alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée.
En attente d’une prise de position du président Pour autant la Confédération Paysanne adopte une position attentiste. « Il connaît déjà nos revendications. Je pense qu’il y aura quelques annonces sur le projet de loi et la Politique agricole commune mais je reste assez réaliste, ça va être une rencontre axée sur les déclarations du président.
On va être là pour l’écouter et qu’il réponde à nos questions », explique Temanuata Girard, secrétaire générale de la Confédération paysanne. En effet, la PAC risque de subir une baisse drastique de 5%. La Conf’ réclame « un encadrement par un plafonnement
de la PAC » ainsi qu’un « réel accompagnement des agriculteurs ». De son coté, la FNSEA, de concert avec les Jeunes agriculteurs, espère que le président monte au créneau. « Le projet de loi est très décevant pour nous. Nos revendications sont les mêmes que lors des blocages, on attend qu’il se positionne en faveur des agriculteurs français », décrit Christine Claudon, directrice de la communication de la FNSEA. La fédération se montre critique quant à l’action du président : « Avec l’affaire du glyphosate, les agriculteurs sont victimes de stigmatisation.
Il y a un énorme manque à gagner dans les recrutements.
Beaucoup arrête car il y a trop de contraintes », se plaint Christine Claudon. Les représentants des agriculteurs espèrent donc des réponses
avant un rendez-vous lundi avec le Premier ministre.
Amaury Baqué