Fil info
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx

Sans Chao, El clandestino devient Check In Party

Festival

Le festival El Clandestino restera dans les annales comme l’un des plus grands festival d’été : dès 2019, c’est Check In Party qui prend la relève, toujours à l’aérodrome de Saint-Laurent, avec en credo les musiques indépendantes.

El Clandestino, le festival qui a fait se déplacer plus de 20.000 personnes l’été dernier en Creuse, restera-t-il dans l’histoire pour Manu Chao ou pour les quatorze kilomètres de bouchons qu’il a engendrés, du jamais vu sur le département ? C’est la question que se pose éric Correia, président de la communauté d’agglomération du grand guéret. Et surtout, s’il est possible de retrouver l’engouement engendré par la venue de Manu Chao et de créer un événement égal chaque été, qui s’inscrit dans la durée.
«La communauté d’agglomération a la volonté de repartir, pour l’attractivité du territoire, pour les retombées économiques, le festival a eu un énorme impact, on a démontré que c’était possible que des gens de toute la France et d’ailleurs viennent en Creuse et y restent quelques jours», assure éric Correia. Ce n’est pas la municipalité de Saint-Laurent qui dira le contraire, elle est déjà prête à recommencer.
Reste un effort à faire sur les conditions, et ne pas répéter les mêmes erreurs. Pour cela, deux associations mandatées, la première creusoise et créée pour l’occasion, Terre du Milieu (1), la seconde montée par une équipe de professionnels du spectacle venus pour l’occasion, et appelée Shut Up & Dig ! Dans cette dernière, la direction et la programmation artistique sera assurée conjointement par David Fourrier et Sébastien Chevrier. Déjà aguerris à l’organisation de festivals, ils ont d’ores et déjà réfléchi à ce que sera la suite du Clandestino...
«Pour le nom, Check In Party, c’est une propostition artistique décalée avec l’envie de se démarquer des autres festivals du territoire, comme celui de Brive ou les franco. Et cela induit que la baseline, ce sera festival de musiques indépendantes», précise David Fourrier.
Si aucun nom ne peut être dévoilé pour le moment, il faut penser musiques indépendantes, on peut imaginer des groupes comme The Chemical brothers ou rêver à Nick Cave, mais on n’en saura pas plus pour le moment. Mais un aperçu de la ligne éditoriale voulu par cette production déléguée, le 20 octobre prochain lors de la Check Inside Party à l’espace André-Lejeune de Guéret. «On veut ouvrir une voie alternative vers laquelle certains ont envie d’aller», assure Sébastien Chevrier.
Une programmation pensée par des professionnels, mais aussi un espace réaménagé, une scénographie travaillée : l’idée, c’est bien de se poser là, à l’aérodrome, pour quelques années (2) afin de trouver le public qui adhère, et le modèle économique qui fonctionne. Loin des gros groupes qui rachètent les festivals, un festival avec une ligne culturelle indépendante qui pourra veiller sur son budget. La politique tarifaire restera adaptée, la culture accessible à tous, inscrite dans le territoire creusois, comme une aventure humaine inédite où la qualité de l’accueil, la scénographie et le choix de la programmation offriront un souvenir d’une expérience différente, à partager d’années en années.

(1) Terre du Milieu a été créée le 3 juillet dernier dans le but de fédérer les acteurs locaux afin de faire un festival pluridisciplinaire. Son assemblée générale aura lieu le 21 septembre à la quincaillerie numérique de Guéret pour constituer un conseil d’administration qui votera un bureau.
(2) une convention a été signée pour trois ans pour le moment avec la communauté d’agglomération qui soutiendra financièrement le festival.