Fil info
18:01RT : Chèques énergie, carburant, eau, restaurant, vacances, loisirs... comment les toucher ? https://t.co/Q8cIl3MNd4 https://t.co/q5ilsulmE6
18:01RT : Manifestation des enseignants : le ras-le-bol derrière les pancartes fluo https://t.co/kULbIeIsqR par https://t.co/TQCHPTjgZD
17:57RT : En grève aujourd'hui car l'éducation et la jeunesse méritent mieux que la gestion comptable d'un gouvernement qui… https://t.co/AQxFu3ILpo
17:46Dordogne : La colère des retraités agricole -> https://t.co/82wCO9l2GF
17:43Région : Parce que l’école court à sa perte -> https://t.co/7kCG6Dwwxj
17:02# # - -Vienne : Le carnet de santé se dématérialise -> https://t.co/m22RMwWjSQ
16:55# # - : Ne pas oublier pour que demeure la paix -> https://t.co/vqzAyjyA9B
16:45Thierry BONNIER, rencontre les représentants de la presse locale à la résidence préfectorale. Il présent… https://t.co/ZDOP16P1Fx
15:37Boulazac : Un documentaire contre les mutilations génitales féminines -> https://t.co/Khw3O0nNeU
15:31Mareuil : L’EHPAD adopte la garantie Mon Restau responsable -> https://t.co/4KK7rzPzTR
12:15 bonjour, nous avons un communiqué de presse à vous transmettre sur les 2 postières qui se sont suicidées… https://t.co/e1OXXyJPJI
12:11 bonjour, où vous envoyer notre communiqué de presse sur les 2 postières suicidées ? merci,
12:00RT : 150 enseignants manifestent dans les rues de Tulle à l'appel de l'intersyndicale https://t.co/pOIEPojdr6
23:49France : Paix mondiale: le cri d’alarme de Guterres -> https://t.co/Z6OmwZbxnA
23:44 Si ! A La Forêt du Temple () le porte le nom d'une femme. Une… https://t.co/8QZFtqe3mo
22:42Corrèze : L’heure des choix et combats | L'Echo https://t.co/ee9A5C1gmr via
20:51Corrèze : Une date pour la mémoire -> https://t.co/rYF8w9rYGV
19:56Indre : Il y a un siècle, la fin de la guerre -> https://t.co/e8tbIiyAyv
19:54Corrèze : L’heure des choix et combats -> https://t.co/x96fzXnj8b
19:44Indre : Ekiden : environ deux mille coureurs et deux joëlettes -> https://t.co/sfVJqFQz5d
19:41Brive-la-Gaillarde : Comme des auteurs en foire ? -> https://t.co/qz4YyJbVjm
19:21Le Blanc : Une commémoration particulière... | L'Echo https://t.co/LBx3ftTwXW via Cc
19:21Le Blanc : Une commémoration particulière... -> https://t.co/wJuY28XXLD

Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions !

SCANDALE

Selon une source proche du dossier, la rémunération du Canadien Benjamin Smith, nommé jeudi soir directeur général du groupe Air France-KLM, pourra atteindre un montant maximum de 4,25 millions d’euros par an, soit plus du triple de celle de son prédécesseur. Cette somme comprend une part de rémunération fixe de 900.000 euros et une part variable en fonction des résultats atteints, d’un maximum de 150% du salaire fixe (1,350 million). Le reste des 4,25 millions est une rémunération en actions soumise à la réalisation de l’ensemble des objectifs fixés au directeur général.
En 2017, selon le document de référence du groupe, le montant de la rémunération fixe annuelle de Jean-Marc Janaillac, PDG du groupe, avait été de 600.000 euros, un montant inchangé depuis 7 ans, et sa rémunération variable avait atteint 522.000 euros. Soit un salaire annuel total de 1,122 million d’euros.
La compagnie aérienne, secouée au printemps par un mouvement de grève des salariés pour obtenir une revalorisation des salaires, n’a pas voulu commenter ces informations. « Il faut revenir sur ce salaire mirobolant », c’est une décision « honteuse », a critiqué le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles sur LCI. Le nouveau patron, Benjamin Smith, est « le même qui va expliquer aux salariés d’Air France qu’il faut aller vers la modération
salariale », s’est-il insurgé.
« Pourquoi doit-il gagner 3 fois plus que son prédécesseur ? Alors qu’on refuse toute augmentation aux salariés », a demandé le député de La France insoumise Alexis Corbière dans un tweet.
L’exemple de Carrefour et de PSA
Benjamin Smith n’est pas un cas isolé. En juin 2018, l’ancien patron de Carrefour Georges Plassat a renoncé à une indemnité de départ de près de 4 millions d’euros après l’indignation des syndicats, et alors que le groupe licencie des milliers de salariés. Les actionnaires du groupe avaient approuvé à 68% l’octroi à Plassat d’une rémunération de 13,17 millions d’euros en 2017, qui comportait une indemnité de départ. Il lui reste un peu plus de 9 millions au final... Autre exemple, Le 29 mars 2016, l’AG du groupe automobile PSA (marques Peugeot, Citroën...) approuve à 76,53% le quasi-doublement du salaire du président du directoire, Carlos Tavares, à 5,24 millions d’euros. Quant aux salariés, leur rémunération a stagné.
F.V avec AFP

Commentaires

Bonjour,

Nous voulons publier un article sur votre site http://l-echo.info.
Acceptez-vous les articles d'autres auteurs?

Cordialement,
Olga olga@profy1.com