Fil info
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb
17:06Sarlat-la-Canéda : Visite de Lou Cocal -> https://t.co/ejaC3nyFAk
17:01Terrasson-Lavilledieu : Participation citoyenne à La Feuillade -> https://t.co/faSMkdO1GB
15:59RT : En raison des conditions météorologiques et des chutes de neige en cours en , la réunion de mi-mandat des c… https://t.co/FsejXxlOzX
15:58RT : Poste - : La Poste, l'art de faire pourrir les relations -> https://t.co/kT4QcLTdKw
15:57RT : Bergerac : Prud’hommes : les inquiétudes de la nouvelle présidente -> https://t.co/VGwQsVNJjw
15:57RT : Tulle : Donner la voix au chapitre social -> https://t.co/9nmloBpPqm
15:45Coulounieix-Chamiers : Le début d’une métamorphose -> https://t.co/fW6nMrJGVR
15:43Argenton-sur-Creuse : Un partenariat inédit entre le lycée Châteauneuf et le SDEI -> https://t.co/eNOx1bHUri
15:43Coulounieix-Chamiers : Ces incivilités qui pourrissent la vie -> https://t.co/MYMQSvKJmx
15:42La Châtre : Au lycée, le civisme approvisionne les « Restos du cœur » -> https://t.co/A3fpfsv4Zm
15:40Périgueux : Se structurer pour mettre toutes les communes en valeur -> https://t.co/RmkGjQeK9E
15:35Super ! Et comment font les élèves pour rentrer chez eux ? https://t.co/TFZoswm65m
15:34RT : Suite à la disparition inquiétante de Martin Pennica, sa famille et les enquêteurs comptent sur vos RT. Merci à vou… https://t.co/Jhcm6mY9VF

«C’est bien la rentrée»

Education

Pauline est la jeune maman de sept enfants. Six d’entre eux vont effectuer une rentrée ce lundi. Pour certains, ce sera des étapes importantes, le CM2, dernière année de primaire pour William, le CP pour Kelvyn ou la petite section pour Bastien. Si les enfants ont hâte d’aller à l’école, la maman appréhende quelque peu le fait de se retrouver seule.

William, Mickaël, Jordan, Kelvyn, Lynsay, Bastien et Benjamin sont frères et sœur. Mis à part le petit dernier Benjamin, tous ont pris ce lundi matin le bus direction l’école. Une rentrée de six enfants qui se prépare longtemps en avance pour les parents.
Pauline est la maman de cette fratrie de sept enfants âgés de 10 ans à 10 mois. Si au départ elle ne voulait pas d’enfant, la rencontre avec le papa il y a douze ans a tout chamboulé et avoir une famille nombreuses est devenu un choix. Cette année, six enfants iront à l’école. Pour certains ce sont des étapes importantes, William effectuera sa dernière année d’école primaire, Kelvyn va connaître le CP et Bastien va entrer en petite section. Ses frères et sœur ont peur qu’il soit timide. Pour la maman, un stress a été évacué avec la journée d’intégration en fin d’année scolaire l’an dernier.  «Le fait qu’il soit avec sa sœur, ça va le rassurer. Les petites écoles, nous sommes en regroupement pédagogique intercommunal* c’est un avantage pour beaucoup de choses». Quant à Kelvyn, il suit plutôt bien alors le CP, ça ne l’inquiète pas.  «On a jamais peur», avouent les enfants gentiment installés sur le canapé avant d’aller chercher les fournitures. Le plus gros stress de la rentrée pour Pauline ce sont les courses. «Il faut avoir un oeil sur tout C’est le moment le plus stressant», confie-t-elle. Si d’habitude, la plupart des courses sont effectuées en juillet, la panne du mini bus a contraint la famille à revoir ses plans.  Le plus gros a été commandé sur Internet mais chacun a pu choisir ses fournitures. Comme l’agenda. «Maman m’a offert un stylo plume et un stylo bille 4 couleurs Stars Wars», souligne un des garçons.  Il s’agit surtout pour la famille d’un renouvellement de fournitures. Les cartables, par exemple, n’ont pas été changés sauf pour Kelvyn qui avait besoin d’un sac «de grand».  «Regarde, c’est un cartable avec une voiture de course», montre-t-il fier de rejoindre le CP et ses deux frères Mickaël et Jordan. Les autres sortent leurs feutres qui ne perdent plus leurs bouchons, les gommes sans oublier l’ardoise. Il  restait alors à répartir tout cela entre eux. Pauline qui a l’impression de ne pas donner assez de temps à chacun a offert à Mickaël qui a de gros besoins des posters pour lui rappeler quelques notions de base comme les tables de multiplication. Et si les enfants pour le moment ne s’aident pas, la maman accorde beaucoup d’importance à ces moments là.  
Pour la rentrée, les chemises seront de sortie. C’est un peu jour de fête. Cette course est d’habitude organisée en juillet au moment des soldes et «au moins c’est fait et les vacances se passent tranquillement», mais avec la panne du bus, tout a été chamboulé, Pauline a fait ses derniers achats la semaine dernière.
«C’est bien l’école, c’est bien la rentrée !» affirment les enfants, tout sourire. Pauline confirme «ils aiment bien l’école, ils aiment bien travailler. Je dois avoir les seuls enfants qui réclament des cahiers de vacances !»  Mais la maman devrait ressentir, elle, un petit pincement au cœur. Après deux mois à fond avec ses sept enfants, elle va se retrouver seule avec le petit dernier, «j’ai peur de ressentir un grand vide, de m’ennuyer», confie-t-elle. Sur les conseils de la  maîtresse, elle n’accompagnera pas Bastien qui prendra le bus avec ses frères et sa sœur pour éviter une rupture trop brutale.
ça y est, c’est le jour J.

La Creuse, un choix
La famille est arrivée en novembre dernier à Saint-Martin-Sainte-Catherine. Ils venaient du Var. Pauline connaissait la Creuse, son père a grandi près de Chénérailles. Il s’agit pour eux d’un «choix de vie. Nous n’aimons pas la ville, nous avons beaucoup de voitures et ici nous avons tout ce qu’il nous faut. Nous avons trouvé (enfin) un lieu qui nous correspond. Nous sommes tombés amoureux de la région, les gens sont accueillants.» Si Pauline, éleveuse de chats mais qui cherche un travail à côté ou son mari, employé en casse auto, trouve un CDI, ils comptent acheter une maison dans le secteur, «le village nous a tellement ouvert les bras, c’est le partage ici», avoue Pauline. Et toute la famille est d’accord.