Fil info
16:46Saint-Mesmin : Un territoire à découvrir sur un site exceptionnel -> https://t.co/Bj0InKeTBO
16:41Trélissac : 63 disciplines et plus de 89 000 licenciés -> https://t.co/pdNXWNrPJM
15:53Coulounieix-Chamiers : Un banquet citoyen réussi -> https://t.co/H8Wk1Rj8Uf
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe

Un livre pour valoriser l’apprentissage

Christine Ribeyreix est enseignante au CFA des métiers de Boulazac et va faire paraître un livre pour valoriser le parcours d’apprentis. Elle vient de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Tudigo afin de mener à bien ce projet.
Parmi ses activités elle alimente également la page Facebook du CFA avec des portraits d’apprentis ou d’anciens élèves qui sont depuis devenus chefs d’entreprise. « Depuis quelques années, j’ai eu l’envie de faire un livre autour de ces jeunes afin de les valoriser et mettre en avant leur réussite », explique Christine Ribeyreix. Et ce projet est sur le point d’aboutir sous la forme d’un recueil de portraits. Celui-ci représentera toutes les filières : industrie, agriculture, artisanat, BTP, commerce, restauration, « tout ce qui est apprentissage et le tout en relation avec les équipes pédagogiques et les responsables du CFA afin d’aller à la rencontre des jeunes que l’on a envie de mettre à l’honneur pour leur parcours », explique Christine Ribeyreix qui précise que le livre sera découpé en plusieurs parties. La première sera consacrée « à des jeunes talentueux qui ont obtenu des distinctions comme le concours de meilleur apprenti de France par exemple, mais aussi ceux qui ont eu un parcours difficile, mais qui par leur ténacité ont réussi qu’il s’agisse de jeunes en difficulté, de primo arrivants ou de migrants », poursuit Christine Ribeyreix. Une seconde partie sera consacrée aux femmes dans des métiers dits « masculins », une troisième sur les apprentis devenus chefs d’entreprise et enfin une dernière, « sur les reconversions professionnelles de personnes qui un jour plaquent tout pour l’apprentissage car ils ont eu des orientations contrariées. Des jeunes que l’on a poussé à aller vers les filières générales et qui ne s’y sont pas épanouis ».
Un livre dans lequel Christine Ribeyreix a la volonté de faire part de sa colère « de voir des jeunes souvent humiliés, que l’on a dévalorisé et cassé et qui ont fini par connaître une belle carrière professionnelle même si malheureusement, ils restent marqués à vie. Et pourtant ils n’ont pas choisi une voie facile puisqu’ils travaillent et préparent un diplôme en alternance ».
En finir avec les images toutes faites
Un livre qui au-delà d’être une belle galerie de portraits laisse une grande part à la réflexion personnelle de Christine Ribeyreix sur l’orientation. « J’ai l’expérience des jeunes, de l’alternance et du recrutement. Aujourd’hui, on a un gouvernement qui met l’accent sur l’apprentissage. C’est très bien sauf qu’ils n’y enverraient pas leurs enfants. Je voudrais donc qu’on se sorte de l’idée que l’on va en apprentissage parce qu’on a des problèmes. C’est la société qui pense que ça doit être comme ça et qui fait d’ailleurs en sorte que ce soit le cas alors qu’en fait c’est une voie pour tous dès l’instant que l’on en a envie pour s’épanouir. Aujourd’hui quelqu’un qui a de bonnes notes en filière générale, on va l’envoyer sans lui demander son avis vers des études plus longues. On leur fait perdre du temps car après ceux qui ont envie de faire un apprentissage finissent par y revenir. Il faut arrêter de forcer les gens à aller vers des filières qui ne leurs conviennent pas. A cause de cette image cassée de la société on a des pertes de savoir-faire et de compétences et des disparitions de métiers ainsi que des jeunes aux parcours contrariés. Il y a des choses que l’on peut faire avec des machines, mais il y aura toujours besoin d’hommes hors l’image des métiers manuels est mal perçue depuis 40 ans ».
Et Christine Ribeyreix veut aussi en finir, « avec cette image qui voudrait qu’il y ait des métiers réservés aux hommes. Car on parle de force physique alors qu’il y a des femmes qui réussissent aussi bien sinon mieux dans des métiers dits d’hommes comme la carrosserie, la mécanique, la pâtisserie, la boucherie, la ferronnerie ou les métiers agricoles. Ce n’est pas parce qu’on est une femme que l’on ne peut pas faire quelque chose de physique, les choses ont évolué. C’est d’autant plus important que j’ai le soutien financier et moral de Cécile Chambon, déléguée départementale des droits des femmes », explique Christine Ribeyreix.
Aujourd’hui Christine Ribeyreix cherche encore des financements pour que son projet voit le jour et elle a décidé de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Tudigo. La parution du livre est prévue pour décembre 2018. Pour la soutenir rendez-vous sur la page internet dédiée https://www.tudigo.co/don/apprenti-e-s-et-fier-e-s-de-letre-1
Philippe Jolivet

jordan shoes for sale outlet free