Fil info
16:58Dordogne : C’est midi toute la journée en Périgord Noir -> https://t.co/WqqJVRnpSo
16:57Eguzon-Chantôme : La fête de la châtaigne ne manquera pas de piquants -> https://t.co/5R7YF3XSvH
15:57 samedi 27 octobre manif à la gare de et sont en grand pér… https://t.co/B7cmkDxNVR
22:08RT : Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
20:17RT : Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26
20:11Chamberet : La joie de vivre au pied des Monédières -> https://t.co/yLo4ihv04P
19:35Bassillac : « Un petit festival sympa où on mange bien » -> https://t.co/spTHoueJzs
19:04Le Blanc : Fermeture définitive de la maternité du Blanc : et après ? -> https://t.co/chckaG5H2K
19:03Châteauroux : L’atelier de la poisonnerie sort de ses murs -> https://t.co/2IFlEkNCZ6
19:00Bouesse : Guillaume Cotreau a été le plus véloce -> https://t.co/q9DqKKwsrt
19:00Saint-Marcel : [intégral] Le 37e borlot des vendanges dans la pure tradition pantagruélique -> https://t.co/OLfr1ANasO
18:44 Poste - : La Poste  rien n est arrange -> https://t.co/X1IVy2C5ao
18:13Sarlat-la-Canéda : Un comité de pilotage pour le centre de santé -> https://t.co/fJvoWY1wxE
18:11Périgueux : « Quand on aime les animaux, il faut les respecter » -> https://t.co/24fuwDp2yv

Affaire Benalla: Nicole Belloubet, la ministre des passe-droits

Démocratie

Rétropédalage de la part de la garde des Sceaux. Mais le mal est fait. Chacun a vu une ministre de la Justice tenter d’entraver l’action du Parlement.Je n’ai jamais dit que M. Benalla ne devait pas se rendre à la commission, j’ai dit que je croyais qu’il n’avait pas répondu encore à la convocation du Sénat » : hier, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a rétropédalé suite au tollé provoqué par ses propos. Personne n’est dupe. Chacun l’a entendu affirmer qu’il « ne peut pas y avoir d’interférence » entre une commission d’enquête et une information judiciaire. Or, si interférence il y a eu, c’est du fait de la garde des Sceaux auprès du Parlement, dans le plus pur mépris de la séparation des pouvoirs, des institutions et de la démocratie. D’autant que cette question de la légalité de l’audition de Benalla, la commission sénatoriale se l’était évidemment posée. Des recherches ont montré que c’était non seulement légal mais que cela avait déjà eu lieu, avec Jérôme Cahuzac par exemple.Se faisant, Nicole Belloubet a autorisé Benalla à avoir des propos outranciers à l’égard des Parlementaires. Sur France Inter, celui-ci s’est en effet permis d’affirmer que la commission sénatoriale de « constitutionnellement illicite, Mme Belloubet l’a dit encore aujourd’hui ». Puis d’aller jusqu’à qualifier Philippe Bas, le président de la commission, de « petit marquis » et les autres membres de la commission de « petites personnes. Qui n’ont aucun droit, et aucun respect pour la République française et la démocratie ».La morgue du jeune homme jusque-là protégé par le gouvernement et le président en dit long sur la mentalité de passe-droit qui préside à la République en Marche.