Fil info
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO
12:57RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:54RT : À Saint-Junien, une salle bondée pour la défense de l'hôpital public. Plus de 300 personnes qui refusent de voir… https://t.co/AakgN8NOJF
12:50RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:50RT : [Thread] Retour à Paris après une soirée à Saint-Junien, à 30 km de Limoges. Avec le Maire, Pierre Allard, nous av… https://t.co/2qOO2kd70Y
11:32Tulle : L’éducation dans la balance ! -> https://t.co/gcxL9UP5XN

Ryanair face à une grève d’ampleur européenne

Social

 SOCIAL

150 vols de la compagnie Ryanair étaient annulés, hier, en Allemagne. Le mouvement social des pilotes et personnel navigant doit s’étendre au niveau européen. Les pratiques de la compagnie sont mises en cause.

Rebelote chez Ryanair qui a fait face à une grève de son personnel navigant et de ses pilotes, hier, en Allemagne. Un avant-goût d’un mouvement social au niveau européen qui doit être officialisé aujourd’hui. La compagnie aérienne irlandaise risque bien de connaître « la plus grande grève de son histoire ». Après un mois d’août où 400 vols étaient annulés dans cinq pays européens, plus de 150 l’étaient, hier en Allemagne.« Établir un dialogue social constructif est une des raisons principales de la grève. Ryanair a des pratiques managériales du XIXe siècle », explique François Ballestero, secrétaire politique de la fédération syndicale européenne des travailleurs des transports (ETF). Les syndicats de pilotes allemands, Cockpit, et de personnel navigant, Verdi, réclame notamment la mise en place d’un salaire minimum, de contrats locaux et la revalorisation de leurs salaires. « La prise en compte de l’ancienneté, les congés non payés, tout ça c’est de l’inconnu ou non développé chez Ryanair », déplore François Ballestero. Avant de continuer : « Les salariés doivent même payer l’eau qu’ils boivent. C’est une situation apocalyptique ». La compagnie à bas prix a, effectivement, un siècle de retard concernant les droits des salariés, elle qui ne reconnaît pas l’ensemble de ses syndicats. « Il y a une absence de gestion sociale alors qu’il est nécessaire de négocier des accords », déplore le secrétaire de l’EFT.En réponse au mouvement de grève allemand, la compagnie avait menacé « de suppressions d’emplois dans les aéroports allemands secondaires ». Des pratiques qui révoltent François Ballestero : « Lorsqu’il y a une action, ils menacent de délocaliser. Comment ne pas être scandalisés ? ». Ryanair ne s’arrête pas là, elle avait pointé les salaires conséquents de ses pilotes « gagnant jusqu’à 190 000 euros par an ». Le syndicat allemand Cockpit avait répondu qu’une majorité « touche plutôt un salaire annuel entre 39 000 et 110 000 euros ». Des actions « non pas de riches pilotes, mais de travailleurs considérés comme des serveurs », pour François Ballestero.Des contrats irlandais pour une majorité de salariésPrincipale revendication des salariés : l’application des législations nationales pour leurs contrats. La compagnie profite d’un vide juridique à l’échelle européenne. Elle favorise, au maximum, le recours à des contrats irlandais même pour ses salariés du reste de l’Europe. « Ils disent qu’ils suivent le droit européen. Or, ils évoluent dans un trou juridique. Ryanair est extrêmement réticent à l’application de la législation des contrats propres à chaque pays », explique François Ballestero. Pourtant « d’autres compagnies à bas prix, comme EasyJet reconnaissent la législation ».La faute à l’Europe ? En tout cas, « il faut que la législation européenne évolue. Il y a un vide que nous essayons de combler », dénonce le secrétaire. Une réunion annuelle des actionnaires est prévue le 20 septembre, à Dublin. Nombreux sont ceux qui espèrent, comme François Ballestero, « un changement de gestion des relations sociales » lors de cette réunion. Le mouvement social à l’échelle européenne est prévu pour le 28 septembre et doit être officialisé aujourd’hui. En attendant, les grèves « ne vont pas s’arrêter tant que leurs revendications ne seront pas reconnues ». 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.