Fil info
22:13 Et il laisse a St Just Le Martel l’épopée de millions de dessins d’humour qui ont traversé le mond… https://t.co/DyMhROeEc2
17:34RT : rend hommage à Gérard Vandenbroucke qui nous a quittés. Un grand amoureux du dessin de presse qui… https://t.co/KbFmXODrlQ
15:04RT : Hommage de à Gérard Vandenbroucke qui nous a quitté hier soir. https://t.co/hbyLR3AZlW
14:28Sur le facebook du salon de presse et d'humour de St-Just-le-Martel : "Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur… https://t.co/E7zDSGGEro
14:10Gérard Vandenboucke aura jusqu'au bout œuvré, via ses mandats, pour l'intérêt collectif. https://t.co/P15PpNcKnl
14:05De nombreux témoignages d'amitié et de respect après le décès de Gérard Vandenboucke. Quelqu'un a dit "ton sourire… https://t.co/sLB7bb4zbx
14:03Région : De nombreux témoignages saluent un homme de qualité -> https://t.co/iSSA0NNKZp
13:06Tenir les tables de marque, administrer les licences des joueurs, démarcher les sponsors, réserver les gymnases. « … https://t.co/WHzwNN7Apq
11:23Accueil des nouveaux arrivants à la mairie de Limoges. entouré de plusieurs de ses adjoints leur souha… https://t.co/gzxKF6N8nw
09:47Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/RxmfXy49Q8
09:46Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/YgfRHIgotL
08:54# # - -Vienne : Départ en vacances: des contrôles pour votre sécurité -> https://t.co/1waGgwrcpN
08:51# # - -Vienne : CCollectif citoyens : le pouvoir d’achat comme seul sujet de préoccupation -> https://t.co/IhxKNiGSE9
08:47France : Salon de l'agriculture: Massif ne manque pas d’assurance -> https://t.co/pqtAntyhfY
08:43Région : Salon de l'humour de Saint-Just: «C’est vraiment pas le moment de la fermer...» -> https://t.co/clreXx5j7Q
08:33Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/ksaVb8UsLL via
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7

Remaniement : cacophonie au sommet de l'État

GOUVERNEMENT

L’Élysée a joué la carte du silence, hier, alors que la France attendait le contenu du remaniement envisagé à la suite de la démission de Collomb. Résultat, une journée cacophonique, peu respectueuse des élus comme des Français.
Les députés dans le flou, les sénateurs aussi, ainsi que, d’évidence, la vingtaine de ministres et secrétaires d’état convoqués, hier, devant l’Assemblée pour les questions au gouvernement. Sans oublier... les Français. Toute la journée, l’exécutif est resté silencieux sur le remaniement annoncé du gouvernement.
Ce n’est qu’à 19h que l’Élysée a consenti à faire savoir que le remaniement se fera « sans que le Premier ministre ne donne sa démission et celle de son gouvernement ». Il n’y aura donc pas de renouvellement d’ampleur, ni de nouveau discours de politique générale.
L’Élysée n’a pas cru bon de mentionner quand aurait lieu la nomination du nouveau ministre de l’Intérieur, le poste étant vacant depuis plus d’une semaine : aujourd’hui, avant le Conseil des ministres et sachant que Macron doit ensuite s’envoler pour l’Arménie. Ou, pourquoi pas, dans la nuit, en catimini ?
Cette manière de faire a provoqué une journée délirante.
Les pronostics allant bon train, moins sur le successeur de Collomb, de nombreux noms ayant déjà été cités, que sur les remplaçants de tous les ministres voués au départ. Ainsi, la ministre de la Culture Françoise Nyssen devait être remplacée par Bruno Julliard, ex-adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui a aussitôt démenti.
Quant à l’Assemblée, l’ambiance était pour le moins perturbée, la droite ironisant sur « la mascarade » ou « la macronie asséchée » en peine de « trouver des hommes et des femmes capable de créer un second souffle ». La gauche est restée concentrée sur sa critique de la loi PACTE adoptée hier... en toute discrétion. A.S.