Fil info
22:13 Et il laisse a St Just Le Martel l’épopée de millions de dessins d’humour qui ont traversé le mond… https://t.co/DyMhROeEc2
17:34RT : rend hommage à Gérard Vandenbroucke qui nous a quittés. Un grand amoureux du dessin de presse qui… https://t.co/KbFmXODrlQ
15:04RT : Hommage de à Gérard Vandenbroucke qui nous a quitté hier soir. https://t.co/hbyLR3AZlW
14:28Sur le facebook du salon de presse et d'humour de St-Just-le-Martel : "Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur… https://t.co/E7zDSGGEro
14:10Gérard Vandenboucke aura jusqu'au bout œuvré, via ses mandats, pour l'intérêt collectif. https://t.co/P15PpNcKnl
14:05De nombreux témoignages d'amitié et de respect après le décès de Gérard Vandenboucke. Quelqu'un a dit "ton sourire… https://t.co/sLB7bb4zbx
14:03Région : De nombreux témoignages saluent un homme de qualité -> https://t.co/iSSA0NNKZp
13:06Tenir les tables de marque, administrer les licences des joueurs, démarcher les sponsors, réserver les gymnases. « … https://t.co/WHzwNN7Apq
11:23Accueil des nouveaux arrivants à la mairie de Limoges. entouré de plusieurs de ses adjoints leur souha… https://t.co/gzxKF6N8nw
09:47Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/RxmfXy49Q8
09:46Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/YgfRHIgotL
08:54# # - -Vienne : Départ en vacances: des contrôles pour votre sécurité -> https://t.co/1waGgwrcpN
08:51# # - -Vienne : CCollectif citoyens : le pouvoir d’achat comme seul sujet de préoccupation -> https://t.co/IhxKNiGSE9
08:47France : Salon de l'agriculture: Massif ne manque pas d’assurance -> https://t.co/pqtAntyhfY
08:43Région : Salon de l'humour de Saint-Just: «C’est vraiment pas le moment de la fermer...» -> https://t.co/clreXx5j7Q
08:33Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/ksaVb8UsLL via
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7

5 millions de pauvres dans le 5e pays le plus riche

SOCIAL

L’observatoire des inégalités présente aujourd’hui son premier rapport sur la pauvreté en France. Il est accablant : depuis dix ans, le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté augmente.
L’observatoire des inégalités, qui publie aujourd’hui son premier rapport sur la pauvreté en France, est catégorique : le fait que le nombre de personnes touchées par la pauvreté augmente depuis dix ans, c’est-à-dire depuis la crise financière de 2008, est « l’un des phénomènes
les plus marquants parmi les évolutions analysées » dans son étude.
« Ce rapport ne fait pas apparaître une explosion de la misère. Notre modèle social a pour partie amorti le choc. Bien mieux que dans les pays anglo-saxons ou, plus récemment, qu’en Allemagne », précise néanmoins l’organisme. « Pour autant, le retournement est significatif car il s’inscrit dans une histoire longue de diminution du taux de pauvreté, particulièrement marquée, dans les années 1970 et 1980 », complète le rapport. Un élément alarmant au regard des intentions de refonte de notre modèle social, affichées par Emmanuel Macron.
La pauvreté ne frappe pas au hasard
L’observatoire des inégalités déconstruit les idées reçues selon lesquelles la situation se dégraderait pour toutes les catégories de population. « La pauvreté ne frappe pas au hasard », affirme-t-il.
En première ligne, les plus jeunes sont les plus touchés par l’augmentation de la pauvreté.
« Plus d’un enfant sur dix vit sous le seuil de pauvreté du fait des bas revenus de ses parents », souligne l’observatoire des inégalités. 11,8% des jeunes adultes de 20 à 29 ans, sont quant à eux, pauvres. Il s’agit souvent de jeunes peu diplômés et en difficulté d’insertion professionnelle.
Le niveau de diplôme est en effet un facteur important de la pauvreté. « En France, le diplôme joue un rôle particulier pour l’accès à l’emploi. Ne pas détenir de titre scolaire est un lourd handicap », insiste l’observatoire des inégalités qui pointe un chiffre-choc : « 84% des personnes pauvres n’ont pas dépassé le Bac. » Ainsi, « chez les adultes, le taux de pauvreté des employés est 4,5 fois plus élevé que celui des cadres supérieurs. Et le taux de pauvreté des non-diplômés est trois fois supérieur à celui des diplômés d’un bac+ 2 », relève le rapport.
Il pointe par ailleurs l’existence d’un scandale : un million de personnes travaillent et demeurent néanmoins pauvres. Comment est-ce possible alors que le Smic est une obligation légale ? « Une partie non négligeable des travailleurs sont employés en temps partiel ou par intermittence (CDD, intérim, etc.) et sont loin d’atteindre le Smic sur l’ensemble de l’année. 57% des salariés au Smic travaillent à temps partiel et 15% sont en contrat à durée déterminée ou en intérim », décode l’observatoire des inégalités.
Le type de ménage influe également de façon significative sur les situations de pauvreté. 24,5% des personnes pauvres vivent en effet au sein d’une famille monoparentale, soit un peu plus de 1,2 million de personnes.
« Très souvent, il s’agit de femmes avec des enfants », précise le rapport. Le taux de pauvreté des personnes vivant dans une famille monoparentale est de 19%, un peu plus de deux fois la moyenne nationale (8%). Une grande partie de la population pauvre (42%) vit au sein d’une famille composée d’un couple avec des enfants. « À l’opposé, les couples sans enfant à charge représentent à peine une personne pauvre sur dix et leur taux de pauvreté atteint 3% », note l’observatoire des inégalités.
L.P.