Fil info
20:27Corrèze : Vers une convergence des luttes autour des rond-points ? -> https://t.co/vAxApwjaXb
19:43Périgueux : Pas les pompiers de l’état -> https://t.co/GBBD9KuJG3
19:02Indre : Stop aux éoliennes en Berry, un collectif réunit les opposants -> https://t.co/ZqXdkWRp6X
18:56Indre : Pas dupes des annonces de Macron -> https://t.co/A3Iex2Kb1h
18:01Dordogne : Ils ne veulent pas d’une éducation au rabais -> https://t.co/vtpKgrBDEN
17:45Région : Ils ne disent pas merci Macron -> https://t.co/2l3imTUNfU
17:08Terrasson-Lavilledieu : Les CdC s’unissent pour aider les commerçants et artisans -> https://t.co/M5nY86CfK8
17:06Sarlat-la-Canéda : La 26e campagne sarladaise a été lancée -> https://t.co/iKvrgw590Q
16:57RT : Tout simplement ahurissant : aucun ministre français à la négociation finale de la . C'est la première fois que ça arrive.
16:55# # - -Vienne : Solidarité plutôt que fermeté -> https://t.co/1HEHnQiFUh
16:42# # - -Vienne : Patrick Gensac, le nouveau président -> https://t.co/ym3mXCDqVp
16:33# # - -Vienne : Envoûtant d’énergie -> https://t.co/AHRoFyHkLP
16:31# # - -Vienne : «Je donne - je vends» ou l’économie collaborative -> https://t.co/it0NqH1596
16:25ça bloque à La Croisière
15:51Boulazac : Le mini-golf de Barnabé bientôt réhabilité -> https://t.co/9aU1MPEURg
15:49RT : n’en a pas fini avec nous ! Oui nous sommes en ballotage très défavorable. Mais avec tous les appuis que nous… https://t.co/IBsYTKmj0Z
15:48Un nouveau service proposé par l'Agglo "Je donne - je vends by Limoges Métropole". Dans notre édition de demain. https://t.co/JKPIx6Qwqk
14:54Coulounieix-Chamiers : Une édition qui s’annonce technique -> https://t.co/G4mJzuICSj
11:17RT : convergence des luttes autour du rond point des horloges entre et https://t.co/20meVzsFu1
09:47RT : C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:39L'avant dernière étape de la tournée d' se passe à lundi 17/12, Grande Salle de la mairie à 18… https://t.co/mr9A7xtUV0
09:29RT : barrage filtrant et distribution de tracts autour du feu https://t.co/ynBYBhNMFg
09:29RT : les gaulois réfractaires sont en place. Derrière on installe palettes et journaux pour faire un feu https://t.co/jpQXJBcp95
09:29RT : il commence à y avoir du monde malgré le froid https://t.co/84CvTMtvZE
09:29RT : Des manifestants doivent arriver d'Ussel également. Et cet après-midi à 14h le rassemblement sera au rond point de Beauregard à
09:29RT : la arrive au rond point des horloges à la zone de La Montane à en opération escargot. https://t.co/RiF84QXvr6
09:23C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:17Nécrologie : Bernard ! on ne t'oubliera pas https://t.co/aCtWnsWTfX https://t.co/aCtWnsWTfX
08:00🌍 Si vous ne connaissez pas , suivez et dans le parc naturel du Périgord L… https://t.co/sCUjJhthUu
07:56Région : Remise du premier prix littéraire Jacques-Lacarrière à Jean-Luc Raharimanana un fidèle des Francophonies… https://t.co/abtQtJfumk
07:53 de Noël Limoges # - : Marché de Noël, une vitrine de l’excellence locale -> https://t.co/ZQTA3C7tv2
07:50Région : SNCF, quand les élus déblaient la voie -> https://t.co/OeAQiqWX4r

Renault : résultats florissants mais avenir incertain

AUTOMOBILE

La CGT Renault s’est invitée au Salon. Pas de projection sur la voiture du futur mais un cri d’alarme sur la production dans l’Hexagone.
Que restera-t-il de Renault et de la filière automobile en France ? » : hier, la CGT Renault s’est invitée au salon de l’automobile pour faire part de ses craintes quant à l’avenir de son entreprise en France. Ces syndicalistes estiment en effet que la baisse des ventes du diesel est utilisée par la direction pour masquer l’amplification de la délocalisation de la production et de l’ingénierie de l’entreprise. Chiffres à la clé.
Alors qu’elle assurait 53% de la production européenne en 2004, la France ne produit plus que 19% des véhicules particuliers de Renault. « Entre 2012 et 2017, la production européenne a augmenté de 143 000 unités et la France en a perdu 41 000 », synthétise Fabien Gache, délégué syndical central de Renault. Et ce malgré un accord de compétitivité signé en 2013 promettant de faire des « usines françaises une référence pour l’ensemble du groupe ».
Et dans ce salon qui vante les véhicules de demain, le syndicaliste n’est pas rassuré.
La direction était restée sourde aux appels des ingénieurs et techniciens à investir dans les systèmes de dépollution.
Aujourd’hui Carlos Ghosn ignore « les nombreuses sollicitations des salariés et des organisations syndicales à travailler sérieusement sur le véhicule hybride », souligne Fabien Gache. Le PDG n’en fait d’ailleurs pas mystère, affirmant qu’il ne cherche « pas à prendre le leadership sur ces technologies ».
Et ce n’est pas les annonces sur les véhicules électriques qui rassurent le syndicaliste : «Non seulement les prévisions de vente semblent bien démesurées et quand bien mêmes les volumes seraient au rendez-vous, ils sont très inférieurs aux productions délocalisées ».
La recherche au point mort
  L’obstination de Carlos Ghosn à ne pas vouloir étendre l’offre technique et notamment l’hybride pour des questions de rentabilité optimale conduit à ce que la baisse des ventes du diesel soit compensée très largement par le moteur essence », ajoute Fabien Gache. De fait, les résultats annoncés en 2018 et promis pour 2019 le confirme. Mais la CGT aimerait que les 5,2 milliards de résultat net servent à autre chose qu’alimenter les dividendes et le cash-flow. La R&D est en effet au point mort, les usines vouées au diesel laissées à l’abandon et les fonderies enchaînent les suppressions de postes.
Angélique Schaller