Fil info
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr
19:09Indre : Mieux accompagner les conversions vers le bio -> https://t.co/dbzFGnKZ9R
19:06Indre : Fonction publique et salariés du privé unis contre la casse sociale -> https://t.co/957KkuScm9
18:47Indre : L’UFC-Que Choisir, du côté des consommateurs -> https://t.co/Zex8Oi1MHQ
18:32Périgueux : 1 600 Périgourdins en colère -> https://t.co/tY2ODUFHoS
18:29Coursac : Se souvenir, une grille de lecture de notre avenir -> https://t.co/s86WnRPvmG
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via

Amiante : un tiers des écoles sans contrôle

SANTÉ PUBLIQUE

1 000 personnes ont manifesté vendredi à Paris à l’appel de l’Association des victimes de l’amiante (Andeva). Objectif : dénoncer le danger des écoles amiantées.
Un tiers des écoles primaires n’ont pas fait de diagnostic amiante », a souligné en tête du défilé Alain Bobbio, président de l’Andeva.
Il demande « l’éradication pure et simple » de cette fibre cancérogène interdite dans les nouvelles constructions depuis 1997. « Les demi-mesures, le bricolage, ce n’est pas avec ça qu’on avance », balaie-t-il en pointant les limites des techniques de « recouvrement » des dalles d’amiante.
La grande majorité des établissements scolaires ont au moins un bâtiment construit avant son interdiction, comme le lycée Georges-Brassens de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), où les professeurs font valoir depuis une semaine leur droit de retrait pour des soupçons de contamination de salles à l’amiante. « Ça nous touche directement », explique Yanis, 17 ans et élève de terminale dans ce lycée. Tatiana Paillotin, professeure de lettres à Georges-Brassens, juge « incroyable qu’aujourd’hui encore il y ait des lycées chargés d’amiante et qu’on laisse des gamins y rentrer, des personnels d’entretien y travailler ».
« Ça concerne des générations : les élèves d’aujourd’hui mais aussi tous ceux qui sont passés par ces écoles », abonde Laurent, 55 ans et ancien soudeur opéré il y a trois ans d’un cancer du poumon lié à l’amiante.
Parmi les manifestants, une soixantaine de membres de l’association locale de Condé-sur-Noireau dans le Calvados, deux semaines après le non-lieu général demandé par le parquet de Paris dans l’affaire de l’exposition à l’amiante de salariés de l’usine locale de Valeo-Ferrodo. Une position « aberrante et difficile à supporter pour les victimes », estime François Martin, président de l’association, partie civile dans ce procès : « Cela revient à donner le permis de tuer à l’ensemble des industriels utilisant des produits cancérigènes ».