Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Mémorial Charles de Gaulle : dix ans d’expos sur la France libre

COLOMBEY-LES-DEUX-ÉGLISES - Les voitures de l’Elysée, les robes des premières dames, le cinéma dans les années 60 : le Mémorial Charles de Gaulle, inauguré il y a dix ans à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne)

En contre-haut des champs où paissent quelques vaches, l’imposante bâtisse accueille environ 60.000 visiteurs chaque année, une décennie après son inauguration le 11 octobre 2008 par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel.
Etendu sur 4.300 m2, le Mémorial se situe au pied d’un autre monument emblématique du gaullisme, la Croix de Lorraine, qui domine le village champenois de ses 44,3 mètres.
«De partout on pourra la voir», avait voulu Charles de Gaulle en 1954, avant qu’elle ne soit érigée dix-huit ans plus tard. Avant d’ajouter, selon André Malraux: «Personne n’y viendra, sauf les lapins pour y faire de la résistance.»
L’avenir lui a donné tort: Colombey-les-deux-Eglises attire désormais «100.000 visiteurs par an», selon la Maison départementale du tourisme de Haute-Marne, qui souligne que la fréquentation de ce village de 400 âmes aux confins de la Champagne, de la Lorraine et de la Bourgogne «a été multipliée par trois avec la création du Mémorial».
Les visiteurs, dont environ 8% d’étrangers -Belges, Allemands et Anglais en tête-, découvrent dans ce musée l’exposition permanente construite autour de la fureur de la guerre, l’appel du 18-Juin, la joie de la Libération, la naissance de la société de consommation, jusqu’aux événements de mai 1968, à l’aide d’archives audiovisuelles, de décors et d’installations interactives.

Aucune récupération politique
Le Mémorial a «une dimension historique, pédagogique avec 10% de la fréquentation par des scolaires, politique -forcément !- et une dimension mondiale», énumère Thomas Wauthier, directeur par intérim du lieu, qui célèbre ses dix ans par une exposition anniversaire visible jusqu’au 19 mars.
Thématique, elle démarre avant la création du Mémorial, en 1934, date de l’achat de la Boisserie par le général qui acquiert cette vaste demeure pour que sa fille Anne, trisomique, profite de l’air de la campagne.
Environ 40.000 personnes visitent chaque année cette propriété qui appartient toujours à la famille de Gaulle et où le général séjourna régulièrement jusqu’à sa mort en 1970.
L’exposition égrène aussi les nombreuses personnalités politiques qui se sont rendues sur cette terre de pèlerinage du gaullisme, dont l’ensemble des présidents de la Ve République, à l’exception de François Mitterrand.
Pour autant, le Mémorial se défend de faire l’objet de toute récupération politique. «Ce n’est pas l’antichambre des Républicains, ce lieu est commun à tous», assure M. Wauthier.
Par ailleurs, le musée sait se renouveler à travers ses expositions temporaires: les voitures présidentielles (2014), les premières dames (2015), le cinéma (2016) ou encore les menus présidentiels (2017) évoquent «pour certains une nostalgie, pour d’autres sont une découverte complète», explique M. Wauthier.
Le lieu, propriété du Conseil départemental de la Haute-Marne, montre pourtant une fréquentation en légère baisse ces dernières années, alors qu’il doit dégager 800.000 euros de chiffre d’affaires par an pour atteindre l’équilibre budgétaire.
Mais «autour de la figure du général de Gaulle, on ne peut pas faire tout et n’importe quoi. On ne va pas faire la boule à neige avec le général dedans !», glisse M. Wauthier.
Dès le départ, faire un musée autour de sa personne était «presque impossible» car, indique-t-il, ses effets personnels avaient été détruits par sa femme Yvonne, conformément à sa volonté.
D’où le parti pris du Mémorial de mettre en scène un chapitre essentiel de l’histoire mondiale, au-delà de la figure du héros de la Résistance et du père de la Ve République, dont on a célébré les 60 ans début octobre.