Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Macron en passant par la Lorraine

COMMÉMORATION

Le président a honoré hier la mémoire des Poilus à Morhange, sur fond de polémiques concernant la commémoration du 11 novembre.
Emmanuel Macron a honoré hier la mémoire des Poilus tombés au combat lors de la guerre de 1914-18 en Lorraine, au deuxième jour de son long périple des commémorations du centenaire de la fin de la Grande Guerre. Avec un objectif clair : retisser le lien avec les Français sur fond de mauvais sondages.
Mais l’« itinérance mémorielle » du président, selon la formule consacrée par l’Élysée, a déjà été entachée par de nombreuses polémiques.
D’après le programme, le président devait assister le 11 novembre à une cérémonie aux Invalides en hommage « aux huit maréchaux », parmi lesquels figure Philippe Pétain. L’Élysée a rectifié le tir le 17 octobre, assurant à Mediapart qu’il y avait une erreur dans le programme. Le lendemain, les conseillers du président indiquent aux journalistes que l’hommage présidentiel ne serait pas axé sur la victoire de la France en 1918 : comme l’année dernière, il n’y aura pas de défilé militaire le 11 novembre. On ne fanfaronne pas, on « réconcilie », expliquait alors l’Élysée. Nouveau tollé : le député Les Républicains Claude de Ganay dénonce des commémorations « vidées de leur essence militaire ».Une critique balayée hier par le président à Morhange.
Il n’empêche que la liste d’invités à la traditionnelle cérémonie du 11 novembre sous l’arc de Triomphe relève davantage du grand gala diplomatique : une soixantaine de chefs d’État, dont Vladimir Poutine, Donald Trump, Angela Merkel, et le président turc Recep Tayyip Erdogan sont attendus à l’événement.
G.T avec AFP