Fil info
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Macron en passant par la Lorraine

COMMÉMORATION

Le président a honoré hier la mémoire des Poilus à Morhange, sur fond de polémiques concernant la commémoration du 11 novembre.
Emmanuel Macron a honoré hier la mémoire des Poilus tombés au combat lors de la guerre de 1914-18 en Lorraine, au deuxième jour de son long périple des commémorations du centenaire de la fin de la Grande Guerre. Avec un objectif clair : retisser le lien avec les Français sur fond de mauvais sondages.
Mais l’« itinérance mémorielle » du président, selon la formule consacrée par l’Élysée, a déjà été entachée par de nombreuses polémiques.
D’après le programme, le président devait assister le 11 novembre à une cérémonie aux Invalides en hommage « aux huit maréchaux », parmi lesquels figure Philippe Pétain. L’Élysée a rectifié le tir le 17 octobre, assurant à Mediapart qu’il y avait une erreur dans le programme. Le lendemain, les conseillers du président indiquent aux journalistes que l’hommage présidentiel ne serait pas axé sur la victoire de la France en 1918 : comme l’année dernière, il n’y aura pas de défilé militaire le 11 novembre. On ne fanfaronne pas, on « réconcilie », expliquait alors l’Élysée. Nouveau tollé : le député Les Républicains Claude de Ganay dénonce des commémorations « vidées de leur essence militaire ».Une critique balayée hier par le président à Morhange.
Il n’empêche que la liste d’invités à la traditionnelle cérémonie du 11 novembre sous l’arc de Triomphe relève davantage du grand gala diplomatique : une soixantaine de chefs d’État, dont Vladimir Poutine, Donald Trump, Angela Merkel, et le président turc Recep Tayyip Erdogan sont attendus à l’événement.
G.T avec AFP

Air Max 90 SACAI