Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Macron n'entend pas « la colère qui monte »

POLITIQUE

Face à l’augmentation des prix du carburant, de nombreux automobilistes dénoncent la hausse des taxes et appellent à un blocage généralisé des routes le 17 novembre. Depuis Verdun, le président s’est fait vivement interpeller par des retraités sur
la baisse de leur pouvoir d’achat.
Après avoir invité un chômeur à « traverser la rue » pour trouver du travail, voilà un nouveau rendez-vous raté pour Emmanuel Macron avec ce que les éditorialistes appellent parfois la « France d’en bas ». De passage à Verdun dans le cadre de son « itinérance mémorielle », le président s’est fait interpeller vivement, hier midi, par un groupe de retraités critiquant la hausse de la CSG et du prix des carburants : « Vous ne nous entendez pas ! Vous n’avez fait qu’aggraver les retraites. Vous vous rendez compte dans la ruralité ? De Paris vous n’entendez pas la ruralité ! Vous ne voyez pas la colère qui monte en France ? Le 17 novembre vous allez la voir! ».
Le président a répliqué sans remettre en question sa politique. Pour Emmanuel Macron, c’est le sexagénaire qui lui fait face qui « n’est pas juste » et qui doit revoir son « calcul » : avec la baisse d’un tiers de la taxe d’habitation, il est sans doute « gagnant » ! Quant à la hausse du prix des carburants, « c’est pas Bibi », a rétorqué le président, affirmant que celle-ci est due « aux trois quarts des cours mondiaux », avant de reconnaître que la hausse des taxes est le fait de l’Etat, et qu’il « les assume » au nom de la transition énergétique.
Des arguments qui peinent à convaincre, à l’heure où 78% des Français estiment « justifié » l’appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé la semaine dernière pour France Info et le Figaro.
Ce mécontentement relève d’une tendance de fond : la popularité du chef de l’État, estimée à 30%, est en berne depuis la rentrée. Après l’affaire Benalla, le départ de Nicolas Hulot puis celui de Gérard Collomb, le remaniement du 16 octobre n’a pas provoqué le « second souffle » espéré à l’Elysée.
De modestes concessions pour éteindre l’incendie Interrogé sur Europe 1, Emmanuel Macron a toutefois envisagé certaines concessions afin d’éteindre l’incendie. Le chef d’État a notamment annoncé sa volonté d’étudier « comment améliorer le chèque énergie ». Rien de nouveau puisque la hausse programmée d’un milliard d’euros du budget du ministère de la Transition écologique prend déjà en compte une hausse de 150 à 200 euros de ce dispositif destiné à aider les ménages modestes. Deuxième piste envisagée : étendre à tout le territoire un dispositif de soutien aux automobilistes qui existe déjà dans les Hauts-de-France. Concrètement, il s’agit d’une aide de 20 euros mensuels pour ceux qui doivent faire plus de trente kilomètres pour aller travailler. « Cette aide sera défiscalisée », a-t-il précisé. Mais ce geste pour les Français « qui, tous les jours, prennent la voiture pour aller travailler », se heurte déjà à la résistance de l’association des régions de France. Dans un communiqué, elle affirme que cela « revient à demander aux régions de payer, alors que c’est l’État qui perçoit les recettes liées à la contribution climat énergie (CCE) ». Le rôle des régions « n’est pas de compenser les mesures fiscales nationales », concluent les Régions. Encore une fois, la concertation semble faire cruellement défaut.
Gabrielle Trottmann