Fil info
22:13 Et il laisse a St Just Le Martel l’épopée de millions de dessins d’humour qui ont traversé le mond… https://t.co/DyMhROeEc2
17:34RT : rend hommage à Gérard Vandenbroucke qui nous a quittés. Un grand amoureux du dessin de presse qui… https://t.co/KbFmXODrlQ
15:04RT : Hommage de à Gérard Vandenbroucke qui nous a quitté hier soir. https://t.co/hbyLR3AZlW
14:28Sur le facebook du salon de presse et d'humour de St-Just-le-Martel : "Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur… https://t.co/E7zDSGGEro
14:10Gérard Vandenboucke aura jusqu'au bout œuvré, via ses mandats, pour l'intérêt collectif. https://t.co/P15PpNcKnl
14:05De nombreux témoignages d'amitié et de respect après le décès de Gérard Vandenboucke. Quelqu'un a dit "ton sourire… https://t.co/sLB7bb4zbx
14:03Région : De nombreux témoignages saluent un homme de qualité -> https://t.co/iSSA0NNKZp
13:06Tenir les tables de marque, administrer les licences des joueurs, démarcher les sponsors, réserver les gymnases. « … https://t.co/WHzwNN7Apq
11:23Accueil des nouveaux arrivants à la mairie de Limoges. entouré de plusieurs de ses adjoints leur souha… https://t.co/gzxKF6N8nw
09:47Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/RxmfXy49Q8
09:46Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/YgfRHIgotL
08:54# # - -Vienne : Départ en vacances: des contrôles pour votre sécurité -> https://t.co/1waGgwrcpN
08:51# # - -Vienne : CCollectif citoyens : le pouvoir d’achat comme seul sujet de préoccupation -> https://t.co/IhxKNiGSE9
08:47France : Salon de l'agriculture: Massif ne manque pas d’assurance -> https://t.co/pqtAntyhfY
08:43Région : Salon de l'humour de Saint-Just: «C’est vraiment pas le moment de la fermer...» -> https://t.co/clreXx5j7Q
08:33Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/ksaVb8UsLL via
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7

Des petites mains précieuses

Société

C’est au détour d’une animation à la Quincaillerie numérique que l’atelier couture de l’ESAT du Masgerot s’est dévoilé. David et Christiane, deux des travailleurs handicapés de l’atelier entourés de Marie, leur monitrice parlaient de leurs travaux de création. Et pourquoi ne pas aller les voir en plein cœur de leur atelier ? Cela a été le cas un mardi matin. Tout à chacun peut le faire.
David et Christiane étaient bien sûr au rendez-vous comme Rolande. Il manquait Sylvie qui, au vu de son âge avançant, adapte ses heures de travail. «C’est une des priorités en ESAT, adapter le travail aux conditions physiques, morales des personnes accompagnées», précise Marie. Christiane, elle, travaille encore à mi-temps suite à un problème d’épaule et de sciatique.  L’atelier couture, elle y est depuis 7 ans après avoir œuvré en milieu ordinaire dans la restauration. Rolande est là depuis 4 ans et David est arrivé il y a seulement trois ans mais a vite pris ses marques au milieu de ces femmes.
Les activités sont diverses et si chacun a sa spécialité, ils font un peu  de tout. Une grosse partie de leur travail est dédiée aux réparations des tenues de pompiers venant des différents centres de secours de la Creuse. Et ce matin là, tous en ont une entre les mains. Un accroc est à colmater sur un bas de pantalon, David s’attelle à réparer  une épaulette de veste. Pas le plus facile. Ils recousent aussi les bandes réfléchissantes, revoient les «fermetures Eclair»...  avec une spécificité, «tous les matériaux sont anti feu», précise Marie. Le travail est difficile, «on ne peut pas toucher la membrane», notent les trois travailleurs.
Rolande, elle, s’occupe beaucoup des retouches, que ce soit pour les particuliers ou pour les professionnels comme la ville de Guéret, Enedis, les infirmières libérales...   «C’est la petite main de l’atelier», confie Marie. L’idée pour eux est de penser à faire la réparation de la meilleure qualité qu’il soit.
Outre le public qui peut donc venir les voir, ils accueillent régulièrement lors de chantiers-écoles des jeunes d’institut médico-éducatif (IME) qui vont devoir se positionner sur un métier ou sur un autre et avec David, Sylvie, Rolande et Christiane, ils découvrent donc la couture.
Cet atelier ce n’est pas seulement des retouches et des réparations. Quand leur emploi du temps le permet, ils confectionnent, imaginent, créent différents objets. Pour Rolande, c’est plutôt les choses en éponge comme les essuie-mains et autres bavoirs. Christiane apprécie la création de tabliers. Créer, c’est aussi le «truc», la passion de David. Ensemble, ils ont créé leur tenue pour le spectacle de fil en arts réalisé avec d’autres établissements spécialisés. David a également imaginé des sacs à main, tous plus jolis les uns que les autres. La couture est pour lui «une roue de secours» avant d’aller travailler dans la vente. Car à côté de cette activité, ils mènent avec l’aide des conseillères un projet personnalisé.
En parlant projet, l’atelier couture devrait déménager prochainement  vers l’ancien Joué club, avenue du Maréchal-Leclerc avec la blanchisserie afin d’avoir un accueil globalisé mais aussi une vitrine pour présenter tout ce qu’ils font.  
Autre projet, ouvrir encore davantage l’atelier et pourquoi pas au sein de la Quincaillerie numérique où est installée une brodeuse numérique. Le partenariat est en cours de construction.

*L’atelier est ouvert du lundi au vendredi, toutes les informations au 05.55.41.86.00.

Le chiffre

4
C’est le nombre de personnes travaillant à l’atelier couture de l’ESAT APAJH du Masgerot à Saint-Sulpice-le-Guérétois. David, Christiane, Rolande et Sylvie sont encadrés par Marie, monitrice d’atelier.

Quelques repères

L’apajh
L’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) de la Creuse a été créée en 1971. Aujourd’hui elle accueille et accompagne 700 personnes en situation de handicap dans ses 17 établissements et services et  son siège.
L’ESAT Du Masgerot
Il s'agit d’un des 17 établissements gérés par l’APAJH. C’est un établissement privé à but non lucratif. Il a ouvert ses portes en 1982 et compte aujourd’hui une centaine de travailleurs handicapés encadrés par une trentaine de salariés.
L’ESAT a plusieurs ateliers : blanchisserie, conditionnement, espaces verts, abattoir et couture.  
Infos
Les Ateliers du Masgerot, 8, Le Masgerot,23000 Saint-Sulpice-le-Guérétois.  05 55 41 86 00 ou mail :esat.lam@apajh23.com.