Fil info
18:39La Foire aux huîtres de Sardent a connu encore cette année un succès mérité. https://t.co/JnFw6LCOTq
18:29Indre : Mobilisés contres les suppressions de postes -> https://t.co/gu7eT6EI23
18:23Châteauroux : En route vers le monde musical et ses instruments -> https://t.co/hXemT7GeJf
18:22Parnac : Parnac débloque le compteur -> https://t.co/m7U6C8ByoH
18:18Argenton-sur-Creuse : Retour en images sur la commémoration de la fin de la première guerre mondiale -> https://t.co/Ymf2UmESQ4
18:01RT : Chèques énergie, carburant, eau, restaurant, vacances, loisirs... comment les toucher ? https://t.co/Q8cIl3MNd4 https://t.co/q5ilsulmE6
18:01RT : Manifestation des enseignants : le ras-le-bol derrière les pancartes fluo https://t.co/kULbIeIsqR par https://t.co/TQCHPTjgZD
17:57RT : En grève aujourd'hui car l'éducation et la jeunesse méritent mieux que la gestion comptable d'un gouvernement qui… https://t.co/AQxFu3ILpo
17:46Dordogne : La colère des retraités agricole -> https://t.co/82wCO9l2GF
17:43Région : Parce que l’école court à sa perte -> https://t.co/7kCG6Dwwxj
17:02# # - -Vienne : Le carnet de santé se dématérialise -> https://t.co/m22RMwWjSQ
16:55# # - : Ne pas oublier pour que demeure la paix -> https://t.co/vqzAyjyA9B
16:45Thierry BONNIER, rencontre les représentants de la presse locale à la résidence préfectorale. Il présent… https://t.co/ZDOP16P1Fx
15:37Boulazac : Un documentaire contre les mutilations génitales féminines -> https://t.co/Khw3O0nNeU
15:31Mareuil : L’EHPAD adopte la garantie Mon Restau responsable -> https://t.co/4KK7rzPzTR
12:15 bonjour, nous avons un communiqué de presse à vous transmettre sur les 2 postières qui se sont suicidées… https://t.co/e1OXXyJPJI
12:11 bonjour, où vous envoyer notre communiqué de presse sur les 2 postières suicidées ? merci,
12:00RT : 150 enseignants manifestent dans les rues de Tulle à l'appel de l'intersyndicale https://t.co/pOIEPojdr6
23:49France : Paix mondiale: le cri d’alarme de Guterres -> https://t.co/Z6OmwZbxnA
23:44 Si ! A La Forêt du Temple () le porte le nom d'une femme. Une… https://t.co/8QZFtqe3mo
22:42Corrèze : L’heure des choix et combats | L'Echo https://t.co/ee9A5C1gmr via
20:51Corrèze : Une date pour la mémoire -> https://t.co/rYF8w9rYGV
19:56Indre : Il y a un siècle, la fin de la guerre -> https://t.co/e8tbIiyAyv
19:54Corrèze : L’heure des choix et combats -> https://t.co/x96fzXnj8b
19:44Indre : Ekiden : environ deux mille coureurs et deux joëlettes -> https://t.co/sfVJqFQz5d
19:41Brive-la-Gaillarde : Comme des auteurs en foire ? -> https://t.co/qz4YyJbVjm

FO : trois candidats pour succéder à Pascal Pavageau

SYNDICAT

Sauf désistement, le Comité confédéral national de Force ouvrière devra choisir entre trois candidats pour la succession de son ex-numéro un, Pascal Pavageau. Une première dans l’histoire du syndicat.
Ils espéraient une candidature rassembleuse afin d’afficher leur unité après ces dernières semaines tumultueuses.
Mais pas moins de trois volontaires ont déjà déposé leur candidature à la succession de Pascal Pavageau, contraint à la démission moins de six mois après son élection à la suite de la révélation d’un fichier occulte sur les cadres du syndicat.
Les 21 et 22 novembre, les 126 dirigeants qui consituent le « parlement » du troisième syndicat de France devront donc choisir entre Patrice Clos, Christian Grolier et Yves Veyrier.
Le Toulousain Patrice Clos est le premier à s’être fait connaître. Ancien salarié du groupe de logistique Gefco, il est actuellement secrétaire général de la fédération des transports de FO. Soutien inconditionnel de Pascal Pavageau, il assure vouloir mettre en oeuvre le texte issu du précédent congrès, signé par 96 % des présents.
Mais, s’il a l’appui du courant libertaire du syndicat, cela ne suffit pas à lui garantir une majorité.
Le Montpelliérain Christian Grolier dirige la fédération générale des fonctionnaires. C’est le candidat des trotskistes du Parti ouvrier indépendant (POI) dont il dit pourtant ne pas avoir la carte.
Ingénieur météorologue, Yves Veyrier est étiqueté « pro-Mailly » même si en réalité il avait pris ses distances avec le prédécesseur de Pascal Pavageau.
Un scrutin à deux semaines des élections professionelles Habitué aux candidatures uniques, ou à deux candidats maximum, Force ouvrière n’avait jamais connu ce cas de figure. Le syndicat a pourtant intérêt à résorber ses divisions au plus vite. L’élection a lieu exactement deux semaines avant un autre scrutin crucial : les élections professionnelles dans la fonction publique.
G.T avec AFP