Fil info
15:15RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

Hommage à Pétain : l’impardonnable faute

HISTOIRE

En annonçant qu’il jugeait « légitime » de rendre hommage à Philippe Pétain à l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, Emmanuel Macron a suscité une vive polémique. De nombreuses voix ont rappelé que sa politique collaborationniste, antisémite et antirépublicaine durant la Seconde Guerre mondiale font de lui un traître.
Avec les sept autres maréchaux de la Grande Guerre, Philippe Pétain sera célébré samedi aux Invalides, lors d’une cérémonie à laquelle participeront les plus hauts responsables militaires français.
Pour Emmanuel Macron, interrogé hier, juste avant le Conseil des ministres délocalisé à Charleville-Mézières : « Il est légitime que nous rendions hommage aux maréchaux qui ont conduit l’armée à la victoire ». Pour se justifier, le chef de l’État a rappelé que Pétain fut « pendant la Première Guerre mondiale un grand soldat ».
« Dans les poubelles de notre histoire nationale »
Pas de quoi convaincre les très nombreux responsables politiques pour qui la trahison de Pétain et l’instauration d’un État français antisémite et collaborationniste en lieu et place de la République durant la Seconde Guerre mondiale interdisaient qu’on lui rende quelle que forme d’hommage que ce soit.
Ainsi, Ian Brossat, chef de file du PCF pour les élections européennes a-t-il réagi : « Pétain, c’est la déportation. Il est dans les poubelles de notre histoire nationale et doit y rester. Il est inacceptable que le président de la République transforme les commémorations du 11 novembre en opération de réhabilitation de Pétain ». En conséquence, il boycottera la cérémonie officielle.
De même, Jean-Luc Mélenchon, président du groupe FI à l’Assemblée nationale s’est écrié : « Pétain est un traître et un antisémite. Ses crimes et sa trahison sont imprescriptibles.
Macron, cette fois-ci, c’est trop ! L’Histoire de France n’est pas votre jouet »
Benoît Hamon, fondateur du mouvement Génération.s, s’est également indigné : « Honorer Simone Veil au Panthéon "et en même temps" le traître antisémite Pétain aux Invalides. Rien ne justifie une telle honte. Quand on préside la France, il faut se montrer un peu plus à la hauteur de son histoire ».
Côté LR, Éric Ciotti a déclaré qu' « Emmanuel Macron serait avisé de s’inspirer de Jacques Chirac : le Maréchal Pétain a couvert sa gloire du déshonneur de la collaboration et de la participation de l’État à la déportation des Juifs. Cette tache dans notre histoire efface sa gloire militaire ». Au regard de l’ampleur des réactions, Emmanuel Macron a tenté d’éteindre la polémique en s’en prenant aux médias avec la condescendance qui le caractérise : « Vous créez des polémiques tous seuls, mes enfants. Vous êtes... Je ne suis pas dans votre bocal. (...) Le maréchal Pétain, quand il a dirigé la France pendant la Deuxième guerre mondiale, a été complice de crimes profonds qui ont été reconnus , et la responsabilité de l’État français a été reconnue. Je l’ai dit, j’ai été très clair sur ce point. (...) Je ne pardonne rien, mais je ne gomme rien de notre histoire ». Cette faute-là, il aura en effet du mal à la gommer.
L.P. avec AFP