Fil info
10:31RT : Départ des équipages limougeauds participant au 4L Trophy devant la mairie de Limoges. https://t.co/p6Ei3UQra6
10:18Départ des équipages limougeauds participant au 4L Trophy devant la mairie de Limoges. https://t.co/p6Ei3UQra6
09:20A méditer sur le travail de l'ombre des milliers de bénévole...dans une société transformée. https://t.co/WvV2nydflC via
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC

Paix mondiale: le cri d’alarme de Guterres

GÉOPOLITIQUE

Un forum pour la Paix était organisé, hier à Paris, après la commémoration du centenaire du 11 novembre 1918 auquel ont participé 70 chefs d’États et de gouvernement dont les va-t-en guerre Trump, Poutine et Erdogan. Le chef des Nations Unies, Antonio Guterres, compare la situation d’aujourd’hui à celle du début du 20e siècle et des années 30.
C’est un cri d’alarme mais Antonio Guterres a-t-il les moyens d’influer sur le cours des choses et de faire entendre raison aux dirigeants bellicistes et marchands d’armes ? Le secrétaire général de l’ONU a en tout cas profité du Forum pour la paix, organisé hier à Paris, pour mettre en garde contre un « engrenage » géopolitique semblable à celui qui mena à la Première Guerre mondiale et à celui des années 1930.
« Bien des éléments aujourd’hui me semblent emprunter et au début du XXe siècle, et aux années 30, laissant craindre un engrenage invisible », a-t-il déclaré à l’ouverture de ce forum organisé à l’occasion de la commémoration du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre.
Et la guerre au Yémen ?
Un alarmisme partagé par La chancelière allemande Angela Merkel. Elle a estimé que le « projet européen de paix », né après 1945, était menacé
par la montée du nationalisme et du populisme.
« Nous voyons bien que la coopération internationale, un équilibre pacifique entre les intérêts des uns et des autres, et même le projet européen de paix sont de nouveau remis en question », a-t-elle déclaré.
Le président français Emmanuel Macron avait ouvert ce forum international sur la paix qui a réuni à plusieurs dizaines de dirigeants mondiaux, précisant qu’il « a vocation à se reproduire chaque année ».
« L’Histoire retiendra sans doute une image, celle de 84 chefs d’Etat et de gouvernement (et dirigeants d’organisations internationales, ndlr) réunis, alors qu’hier ils représentaient des nations belligérantes, réunis sous l’Arc de triomphe dans la paix », a-t-il déclaré dans une brève allocution. « Mais ce qui demeure incertain pour l’avenir, c’est la façon dont sera interprétée cette image. Sera-t-elle le symbole éclatant d’une paix durable entre les nations, ou au contraire la photographie d’un dernier moment d’unité, avant que le monde ne sombre dans un nouveau désordre ? », a-t-il questionné. « Et cela ne dépend que de nous ». Difficile à avaler de la part du chef d’État d’une nation qui n’a pas renoncé à vendre des armes, notamment à l’Arabie Saoudite, responsable d’un des conflits les plus sanglants du moment au Yemen.
Avant de se retrouver pour le forum, les chefs d’État et de gouvernement avaient marqué hier matin le centenaire de l’armistice de la guerre de 14-18. Le président américain Donald Trump a assisté à cette cérémonie sur l’avenue des Champs-Elysées, mais n’est pas présent au Forum pour la Paix. Un signe de mépris mais aussi de refus du multilatéralisme défendu lors de ce raout. Car à la grande halle de la Villette, chefs d’État et de gouvernement, mais aussi représentants d’ONG, entrepreneurs, membres de la société civile ont débattu de la gouvernance mondiale avec, là encore, un message politique clair en faveur du multilatéralisme, ce socle idéologique des relations internationales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale qui n’a pourtant pas empêché la guerre froide et la prolifération et des armes et des guerres.
A quoi, en définitive, va servir ce forum qui n’a pas de portée si ce n’est morale ? Le cadre des Nations Unies doit s’emparer de cet enjeu planétaire.
F.V avec AFP