Fil info
11:35 a le regret d'annoncer l'annulation de la venue de Surfbort à : "Sans plus d'explications,… https://t.co/kGESJ65HZh
07:41# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/I4E2d5y11R
07:38# # - -Vienne : Revoilà les marchés des producteurs de pays -> https://t.co/Hr92qJE1Y2
07:36# # - -Vienne : Cheminer pour aboutir à un autre regard sur la santé mentale -> https://t.co/nt6WzsDleD
07:34Région : Salon de l'agriculture de Bordeaux, une invitation à «avancer ensemble» -> https://t.co/4AxKXAV2Ax
07:32# # - -Vienne : Valeurs et savoir-faire à transmettre aux plus jeunes -> https://t.co/t9snKoijtX
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO

Deux ans de spectacles... et un peu plus

Exposition

« Les photographes de presse font vivre les événements du quotidien, mais ils transmettent aussi du plaisir. » Et le Limousin, constitue un bon terrain de jeu. Cerné d’Iggy, de Catherine, de Manu et de Johnny de papier, Thierry Matonnat, administrateur du Club de la presse, inaugure la première biennale du Club de la presse  délocalisée en Creuse, une biennale dédiée au spectacle...
C’est une première. La Creuse, en l’occurrence, la salle Chaminadour, à Guéret accueille la biennale du Club de la presse jusqu’au 30 novembre (1). Sur les murs, des fragments de l’histoire récente du Limousin sous le prisme de la culture. Sur les murs, le travail de 15 photographes de Creuse, de Corrèze et de Haute-Vienne sous la forme de trois photos chacun... accompagnés d’un petit bout d’âme.
« Moi en tant que photographe, quand on me demande 3 photos, j’en donne 15... là j’ai été obligé de dire à tout le monde de se limiter », sourit Éric Roger, photographe indépendant et cheville ouvrière de l’exposition. « On a laissé le choix à chaque photographe de ses coups de cœur. »
Coups de cœur... à plus d’un titre. Pour Thomas Jouhannaud, le coup de cœur tient tout autant de l’esthétique que de la rencontre cachée derrière. Une des photos qu’il présente est la seule de l’exposition à avoir été retravaillée sur photoshop. On y voit au centre d’une pièce passée en noir et blanc, irradier avec un certain naturel, une table et la guitare posée dessus... « Il s’est pris de passion pour un luthier qu’il a rencontré en reportage et il a voulu mettre son travail en valeur. »
Si le travail exposé se situe sur les  années 2017 et 2018, se trouvent toutefois trois photos de 2016, et un nombre conséquent de clichés de 2018. « On ne pouvait pas ne pas faire d’hommage à Johnny », commente Thierry Matonnat... « Alain "Milou" Frachet le photographiait à chaque fois qu’il venait depuis 1962. Il est venu un jour avec une boîte bourrée de négatifs. Les trier nous a pris une semaine, et on a fait quasiment que ça », complète Éric Roger qui a signé, lui, les trois plus récentes, celles du dernier concert de Johnny au Zénith à Limoges. « Le staff ne voulait pas de gros plan, ils nous ont collés au fond de la salle... », raconte le photographe. « Au Zénith, on est généralement placé pas trop loin, on ne vient jamais avec un 600 ou un 800 mm. Là c’est ce qu’il aurait fallu faire. Heureusement, j’avais un doubleur de focale dans mon sac, je m’en suis sorti comme ça. »
Le Boss dans toute sa splendeur est à voir, entre autres, jusqu’au 30 novembre à la salle Chaminadour à Guéret. À noter que l’accès se fera par le local d’AnimA .
(1) L’exposition est passée par Limoges, Condat-sur-Vienne, Panazol, Saint-Just-Le-Martel... Après Guéret, elle se retrouvera à Saint-Junien. Le Club de la presse n’a pas trouvé de salle en Corrèze.