Fil info
10:31RT : Départ des équipages limougeauds participant au 4L Trophy devant la mairie de Limoges. https://t.co/p6Ei3UQra6
10:18Départ des équipages limougeauds participant au 4L Trophy devant la mairie de Limoges. https://t.co/p6Ei3UQra6
09:20A méditer sur le travail de l'ombre des milliers de bénévole...dans une société transformée. https://t.co/WvV2nydflC via
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC

Deux ans de spectacles... et un peu plus

Exposition

« Les photographes de presse font vivre les événements du quotidien, mais ils transmettent aussi du plaisir. » Et le Limousin, constitue un bon terrain de jeu. Cerné d’Iggy, de Catherine, de Manu et de Johnny de papier, Thierry Matonnat, administrateur du Club de la presse, inaugure la première biennale du Club de la presse  délocalisée en Creuse, une biennale dédiée au spectacle...
C’est une première. La Creuse, en l’occurrence, la salle Chaminadour, à Guéret accueille la biennale du Club de la presse jusqu’au 30 novembre (1). Sur les murs, des fragments de l’histoire récente du Limousin sous le prisme de la culture. Sur les murs, le travail de 15 photographes de Creuse, de Corrèze et de Haute-Vienne sous la forme de trois photos chacun... accompagnés d’un petit bout d’âme.
« Moi en tant que photographe, quand on me demande 3 photos, j’en donne 15... là j’ai été obligé de dire à tout le monde de se limiter », sourit Éric Roger, photographe indépendant et cheville ouvrière de l’exposition. « On a laissé le choix à chaque photographe de ses coups de cœur. »
Coups de cœur... à plus d’un titre. Pour Thomas Jouhannaud, le coup de cœur tient tout autant de l’esthétique que de la rencontre cachée derrière. Une des photos qu’il présente est la seule de l’exposition à avoir été retravaillée sur photoshop. On y voit au centre d’une pièce passée en noir et blanc, irradier avec un certain naturel, une table et la guitare posée dessus... « Il s’est pris de passion pour un luthier qu’il a rencontré en reportage et il a voulu mettre son travail en valeur. »
Si le travail exposé se situe sur les  années 2017 et 2018, se trouvent toutefois trois photos de 2016, et un nombre conséquent de clichés de 2018. « On ne pouvait pas ne pas faire d’hommage à Johnny », commente Thierry Matonnat... « Alain "Milou" Frachet le photographiait à chaque fois qu’il venait depuis 1962. Il est venu un jour avec une boîte bourrée de négatifs. Les trier nous a pris une semaine, et on a fait quasiment que ça », complète Éric Roger qui a signé, lui, les trois plus récentes, celles du dernier concert de Johnny au Zénith à Limoges. « Le staff ne voulait pas de gros plan, ils nous ont collés au fond de la salle... », raconte le photographe. « Au Zénith, on est généralement placé pas trop loin, on ne vient jamais avec un 600 ou un 800 mm. Là c’est ce qu’il aurait fallu faire. Heureusement, j’avais un doubleur de focale dans mon sac, je m’en suis sorti comme ça. »
Le Boss dans toute sa splendeur est à voir, entre autres, jusqu’au 30 novembre à la salle Chaminadour à Guéret. À noter que l’accès se fera par le local d’AnimA .
(1) L’exposition est passée par Limoges, Condat-sur-Vienne, Panazol, Saint-Just-Le-Martel... Après Guéret, elle se retrouvera à Saint-Junien. Le Club de la presse n’a pas trouvé de salle en Corrèze.