Fil info
19:16Sarlat-la-Canéda : Un Molière d’honneur pour Sarlat -> https://t.co/GTrN9ukmA5
18:30Indre : L’industrie se gave pendant que les familles se serrent la ceinture -> https://t.co/vO98d9RAxH
18:24Châteauroux : La 95e foire-exposition fera voyager dans les îles -> https://t.co/O6XA4ju96q
18:23Périgueux : Le cluster veut donner un nouveau souffle à la ruralité -> https://t.co/XAj7MprWjA
18:21Indre : L’invitation au voyage du festival Debussy -> https://t.co/TVWX6LPytw
18:02Tulle : Les enfants au centre des soins -> https://t.co/9836Weaesr
17:10RT : Nous le sentons depuis plusieurs semaines maintenant, "il se passe vraiment quelque chose dans la campagne".Oui, on… https://t.co/FCOKNl9cBK
17:10RT : La commune de Saint-Sulpice-les-Feuilles en reçoit aujourd'hui le label "Territoire Bio Engagé" de la… https://t.co/HSLTKhE37t
17:09RT : Les stars, ce sont les salariés d' qui se battent pour notre patrimoine commun face à ce gouvernement de vendeu… https://t.co/JDYHsYrFpJ
17:08RT : Il faut bien constater qu’il y a plus d’enthousiasme à rebâtir Notre-Dame qu’à restaurer la France. Les malheurs de… https://t.co/4nx5JBLbDs
17:07RT : « Les communistes ont la banane », « fait salle comble », « Une très belle campagne », « L’ambiance a c… https://t.co/3uhHeqkX34
17:06RT : 3 raisons de refuser la privatisation d'ADP : ➡️ Parce que c'est une infrastructure stratégique ➡️ Parce que l'en… https://t.co/EH8Sa56GJN
16:46# # - -sur-Benaize : Succès collectif de l’association de réinsertion Maximum -> https://t.co/CS5tCmzPWa
16:14# # - : Un budget 2019 ambitieux pour de gros investissements -> https://t.co/Uisl3akjYC
16:03Brive-la-Gaillarde : «Japon invisible» et secret révélé -> https://t.co/YmaSmd7RB7
15:47Rosnay : Le concours des « Prairies fleuries » 2019 est lancé ! -> https://t.co/NfhcnVQF3i
15:46Indre : Chez les Aupetit-Dubois, à la Ménardière, on chassera les œufs lundi -> https://t.co/jW79Huwgh8
15:44Indre : Une carte datant de 1810 a été retrouvée -> https://t.co/QLfSbhbOw7
10:37Une belle journée qui débute, avant / 3 pts obligatoires!!! https://t.co/L0p2K8RCJ9
10:33Bergerac : Inondations : ce long travail de reconstruction -> https://t.co/nHzzdIqevc
08:11"Carmen et Emilio au cœur de la Résistance" Sur les traces d’un couple uni par l’amour et la Résistance | Cc… https://t.co/bPKK5AYDZW
08:04Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/DzoIRucIyO via
07:43# # - : Des ateliers théâtre pour dénoncer les discriminations -> https://t.co/wSDc1sHdb1
07:39Région : Sur les traces d’un couple uni par l’amour et la Résistance -> https://t.co/2s1mO4Uapx

Pas de société équilibrée sans associations

Associations

L’édition 2018 d’Innov’asso 24 s’est déroulée dernièrement à la salle de la Filature de l’Isle à Périgueux. Quatre structures oeuvrant dans les champs de la solidarité ou de l’économie sociale et solidaire ont été distinguées.

Le message que la Mission d’accueil et d’information pour les associations (Maia)  veut faire passer en organisant tous les ans, depuis deux ans, la manifestation Innov’asso, est que sans ces structures, nombre de citoyens seraient abandonnés à leur sort quand ils traversent une mauvaise passe. Les lauréats 2018 prouvent bien cette volonté. L’ancien campus américain, au bas-Chamiers, qui est en friche depuis des décennies, va devenir un pôle de cultures urbaines, et les porteurs de ce projet ont été récompensés car leur idée de pôle dédié à l’économie sociale et solidaire est à la fois collectif et coopératif. Autre lauréat, l’association Môm Cétou, créée il y a moins d’un an par des soignants de la pédiatrie de l’hôpital de Périgueux qui font intervenir créateurs et artistes pour égayer les lieux et permettre aux enfants atteints de maladie et contraints à l’hospitalisation d’échapper par l’art et la beauté à un quotidien souvent morose. Le Comité départemental de sport adapté a été reconnu pour son maillage territorial, et France Alzheimer 24 pour son projet « manger avec les doigts », qui s’intéresse à la place du bénéficiaire dans le parcours de soins. Chaque association a reçu un chèque de 1 500 euros. L’économie sociale et solidaire regroupe près de 8 000 associations oeuvrant dans ce champs, et représente près de 15 % des emplois du département. Mais elles souffrent actuellement de la perte des contrats aidés, et l’avenir ne s’annonce pas très rose, comme le soulignait Jean-Michel Bouillerot, président de l’association Profession sport loisirs Dordogne, organisatrice de la soirée. Car le département a été déclaré expérimental « pour la suppression de la Direccte et de la Ddcspp, ce qui engendrerait moins de représentation des associations départementales, et moins de subventions ». évidemment, Frédéric Piron, directeur de la Ddcspp, n’est pas tout à fait d’accord. Il a assuré que le fonds de développement de la vie associative s’élevait à 200 000 euros, affirmant : « Il est important que les pouvoirs publics contribuent à ce que ces associations puissent partager leurs projets et développer leurs activités ».