Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Le Grand Périgueux s’engage dans la lutte contre les discriminations

Le Grand Périgueux a organisé mardi sa troisième journée de lutte contre les discriminations. Au programme, des retours d’expérience et les actions à mettre en œuvre. « Derrière les discriminations, il y a bien souvent l’ignorance et la peur. Pour lutter contre, il faut d’abord une prise de conscience, et de l’éducation », souligne la préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. La lutte contre les discriminations, qui portent atteinte à la dignité humaine et sociale des personnes, est l’un des chevaux de bataille du Grand Périgueux qui s’est engagé dans cette démarche en 2014 et qui depuis réuni tous les deux ans une centaine d’acteurs engagés dans ce combat au cours d’une journée dédiée. Il y a deux ans avait ainsi pu être dévoilé un diagnostic territorial décrivant la perception des habitants sur les principaux risques de discriminations dans le domaine de l’emploi, du logement et de la santé. Cette année, la troisième journée de lutte contre les discriminations, a permis de mettre en avant le plan territorial de prévention et de lutte contre les discriminations, signé en juin dernier entre l’Etat, le procureur de la République, le Département et le Grand Périgueux. Pour mémoire, il existe 23 critères de discriminations et tous sont punissables par la loi. Ces critères se répartissent en trois grandes catégories : identité de la personne (âge, sexe, origine, patronyme, apparence physique, orientation sexuelle), la situation (famille, grossesse, état de santé, handicap, lieu de résidence) et le choix et les convictions (religieuses, politiques, syndicales).
Un testing en projet
Sur le territoire du Grand Périgueux, le plan territorial de prévention et de lutte contre les discriminations s’articule autour de quatre dimensions que sont le logement, l’emploi, l’accès aux droits des victimes et un travail mené au sein de la collectivité. « Il faut être exemplaires », souligne Elisabeth Darcencet, la vice-présidente du Grand Périgueux en charge de ces questions. Ainsi, des actions ont été menées dans les crèches pour que les enfants se rendent compte que très tôt, on pouvait être discriminés. D’autres actions de ce type ont été menées dans les accueils de loisirs du Grand Périgueux « sur les stéréotypes, car les stéréotypes nourrissent les discriminations », indique Emmanuel Le Gay, élu référent au Grand Périgueux sur la question des discriminations. Dans le cadre de sa démarche, le témoignage d’habitants du Grand Périgueux a été recueilli. Cela a permis de découvrir que les discriminations n’étaient pas un phénomène isolé. Nombreux sont les habitants se plaignant d’avoir été discriminés pour leur poids, pour leur lieu de résidence, leur âge pour un emploi, pour une embauche, un logement, etc. A ce sujet, le Grand Périgueux va prochainement lancer un testing pour mesurer la part des discriminations dans le logement privé. Cela permettra de renforcer l’action du réseau de vigilance pour l’accès au droit des victimes, qui vient d’être mis en place. Car pour l’instant, même si elles n’en ont pas toujours conscience, les victimes de discriminations ne savent pas toujours vers qui se tourner pour faire valoir leurs droits. La plainte au commissariat ou la pré-plainte en ligne est la première démarche à effectuer.
Pour mémoire, la discrimination est punie par le code pénal d’une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans de prison. Un numéro national d’aide aux victimes existe. Il s’agit du 08 842 846 37. L’appel est gratuit sept jours sur sept, de 9 h à
21 h.
E.C.