Fil info
07:43Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/1YXHqy5mps
23:24Dans la brume d'un matin, la quiétude du patelin, vas subitement être troublée, par le passage éphémère du train, à… https://t.co/N3cs7thY5c
19:36Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/UA5mJQ5Xuy
19:04Châteauroux : Une centaine de marcheurs pour le climat -> https://t.co/HZfjdm59wj
19:03Indre : Téléthon : 47 055 euros récoltés dans l’Indre au 36 37 -> https://t.co/8ZjSgzVifY
19:02Indre : Gilets jaunes : 500 sous la pluie -> https://t.co/BnP7ygfor3
18:43# # - -Vienne : Un espace dédié à la jeunesse -> https://t.co/zvhtWrDsQz
18:42Brive-la-Gaillarde : Une avenue à côté de la plaque pour la LDH | L'Echo https://t.co/iZEN0mUs2L via
18:42Corrèze : Des chutes d'eau extraordinaires au barrage du Chastang | L'Echo https://t.co/LaGqDYxpkx via
18:38# # - -Vienne : Un Téléthon marqué par la pluie et les mouvements sociaux -> https://t.co/rGqDu5mjBP
18:11Périgueux : La saison des truffes est ouverte -> https://t.co/d90ExcPOij
18:07Dordogne : La voiture de Jacqueline Dubois et celle de son époux incendiées -> https://t.co/AiizANR4TZ
18:07La Sainte-Barbe du centre de secours Maurice-Lebon à Guéret était l’occasion, outre la passation de commandement en… https://t.co/dMQzMy3oc5
18:01Dordogne : Les Gilets jaunes demandent à être enfin entendus -> https://t.co/HAF2OIwRUr
18:00Dordogne : Ils ont marché pour le climat -> https://t.co/w41a9zDeLV
17:57Sarlat-la-Canéda : La fin d’une époque pour Majuscule -> https://t.co/dTt7fRn2UJ
17:23France : Ligne Limoges-Ussel -> https://t.co/SJWMWJo3Uf
17:20# # - -Vienne : Des Gilets jaunes dans l’attente -> https://t.co/2Qab5JramC
17:09Région : La gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/Q30Xdy1YCS
17:00Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/jacK0BRELN via
16:59Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/4prmNAbd6v via
16:57Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/1D2y4CGXUG via
16:56Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/N3tyxfvUeh
16:47 ça vous dirait de soutenir un projet agricole et ? - > https://t.co/6A6WjbdUC2
14:37Dordogne : Le PCF au cœur des luttes -> https://t.co/H9VcVEashq

Le patronat veut économiser sur le dos des privés d’emploi !

ASSURANCE CHÔMAGE

Le patronat veut réduire drastiquement les indemnités des demandeurs d’emploi. Une provocation dénoncée par les syndicats.
Quel que soit le contexte, le patronat ne lâche jamais ! Hier, il a mis sur la table des propositions pour faire plus d’1,5 milliard d’euros d’économies par an sur l’assurance-chômage via des réductions d’indemnisation des demandeurs d’emploi. Des intentions qui ne passent pas du tout pour les syndicats dans le contexte actuel de crise autour du pouvoir d’achat. « Une provocation complètement irresponsable au regard de la situation du pays », pour la CGT, « une opération bazooka », pour la CFDT, « des économies massives et farfelues » pour la CFTC... les négociateurs syndicaux étaient très remontés contre les pistes patronales qui vont au total au-delà de la demande du gouvernement de réaliser entre 1 et 1,3 milliard d’euros d’économies par an pendant trois ans. D’autant plus qu’il n’y a « rien sur les recettes. On ne touche qu’aux droits des demandeurs d’emploi », a critiqué FO.
Le patronat propose d’abord de durcir les conditions d’accès à l’assurance-chômage qui doit être «une sécurisation des accidents de parcours » et « pas un régime de solidarité ». Il faudrait avoir travaillé quatre mois dans les 12 derniers au lieu de 28 actuellement. Et la durée d’indemnisation serait calculée sur le nombre de mois travaillés sur les 24 derniers mois au lieu de 28. Pour la CFDT, « il y a là une petite musique inacceptable comme quoi l’assurance chômage serait trop généreuse ». En? n, le patronat propose de travailler sur « la pente du taux de remplacement »
du salaire net (aujourd’hui 70%) pour les allocataires touchant au-delà de 2 Smic. Mais le Medef à beau jeu de rappeler qu’il se place dans « le respect de la loi » et de la lettre de cadrage du gouvernement.
Les syndicats doivent envoyer leurs propositions d’ici ce soir pour « trouver des éléments de convergence » lors de leur prochaine réunion, mardi.

F.V. avec AFP