Fil info
18:15RT : La journée du 19 mars fait l'objet d'un préavis de grève. Rendez-vous sur l'info-trafic du site transport de la Rég… https://t.co/yYAIuL8GXt
18:15RT : Ian Brossat finalement invité le 4 avril sur France 2. On l'avait dit et redit !
18:13RT : Les chats communistes apprenant que est bien invité sur le 4 avril. https://t.co/ajLzbbD5hq
18:13RT : Le gvrmt a trouvé un fusible bien pratique. Remplacer un prefet incompétent par un autre tout aussi incapable qui n… https://t.co/dEcGBLdzmU
17:55Périgueux : Expliquer aux écoliers l’histoire des Harkis -> https://t.co/3OEFbFKlNT
17:53Chantérac : Restructurer les espaces -> https://t.co/dWxIFFQsK0
17:45RT : NOMINATION : Le vient d'annoncer que le , Didier Lallemand, va remplacer le… https://t.co/KhYusqmTxO
17:43RT : Merci à toutes et tous pour votre mobilisation. https://t.co/MZnKf27vvp
17:43Demain, manifestation à Limoges, à l'appel de plusieurs syndicats. Rassemblement à 10h30 carrefour Tourny.
17:41Le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement sera le futur préfet de police de Paris. L'annonce a été… https://t.co/Qube5H3DEy
15:42Périgueux : Quand les mots d’enfants deviennent poésie -> https://t.co/Q9d5cEpd8m
13:36Périgueux : De la préhistoire à aujourd’hui -> https://t.co/A8RQGgfebY
11:34France : Grand débat, le PCF formule dix propositions -> https://t.co/xLhTorwYFJ
11:00# # - : A la découverte de notre patrimoine autour de l’étang de La Crouzille -> https://t.co/oRJfKc1mE1
10:58# # - : La fête de la patate un rendez-vous annuel qui plaît -> https://t.co/SPbvPwJ6Zs
10:54# # - : La commune a souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants -> https://t.co/q76CXKash4
10:52# # - : Un carnaval haut en couleurs -> https://t.co/LdyWvq8ZVM
10:49# # - Croisille-sur-Briance : Belle réussite du loto des écoles -> https://t.co/tjdrj17hSd
10:46# # - -Bonnet-Briance : L’école a participé à la semaine du jardinage -> https://t.co/zVUlD8mQQo
10:43# # - : Après-midi spectacle le 24 mars -> https://t.co/fkUPLAToKS
10:39# # - -Junien : Météorythmes ouvre sa scène -> https://t.co/XeNZZW0Kec
10:36# # - -Vienne : Un nouveau chapitre pour la «Journée du livre» à Saint-Martin-de-Jussac -> https://t.co/1jMrsty4Aj
10:32# # - : Solidarité : 3 mois de mobilisation qui ont permis d’aider Mathis -> https://t.co/50ArFVBs0f
10:29# # - : Le rugby va continuer sur la commune -> https://t.co/CCqCwQOHiM
10:27# # - : Un séjour à la montagne qui a ravi 48 jeunes -> https://t.co/rcq3hAkvIj
09:28Région : Deux journalistes menacées par un homme armé d'un couteau à Saint-Junien (87) | L'Echo https://t.co/GQvYxkuzTA via
08:30Ville-porte du des , est la première destination de la semaine de 👟👟 Emprunte… https://t.co/Cwj7gI6m1n
21:02 Je n'y suis jamais allé mais je vois des panneaux sur la route d'Eymoutiers au niveau de Aureil oui
20:20# # - -Vienne : Mercredi à Boisseuil, une vie acoustique -> https://t.co/qbQuqqQHg1
20:17# # - : Les 16 logements de la résidence Montmailler rénovés et adaptés -> https://t.co/kNoq6f0e72
20:14# # - : Chantecaille : la ferme bio permacole ouvre son gîte -> https://t.co/DWO7fD2OCe
20:12# # - -Vienne : Les Stylos rouges peinent à mobiliser -> https://t.co/TO8OLkovxP
20:08# # - : Métropole, une déchetterie nouvelle génération -> https://t.co/VIvjZllc0A
20:03# # - -Vienne : Marche pour le climat, 2500 personnes à Limoges -> https://t.co/HW6MsJsI7C
19:58Région : Limoges, nid de la psychogériatrie -> https://t.co/JuKXsWqnTb
19:55Région : Du nouveau dans la formation des conducteurs poids-lourds -> https://t.co/OCOgfCKuyk
19:07Indre : BASKET : Le Poinçonnet cueilli d’entrée par Sceaux -> https://t.co/60WKo4omb0

Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël

Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël   "Un monsieur par terre, du sang et des douilles de balles", c'est ce qu'a vu Mouad, en sortant de son restaurant du centre-ville de Strasbourg, plongé en quelques minutes dans la stupeur et le silence après une fusillade mardi soir sur le marché de Noël. "On a descendu tout le monde à l'intérieur, à la cave. Ils sont tous enfermés dedans", a raconté à l'AFP Mouad, 33 ans, restaurateur d'une rue adjacente, une heure après les faits. Quand il est sorti de son établissement, il a vu "un monsieur par terre, du sang et des douilles de balles". Des clients lui ont dit avoir "vu quelqu'un avec une arme" courir. "On était place Kléber, il était environ 20H00. J'ai entendu des coups de feu et il y a eu un affolement, on a couru dans tous les sens", explique pour sa part Fatih. Dans sa fuite, il a aperçu trois blessés au sol dans une rue commerçante, à quelques mètres de l'imposant sapin illuminé, érigé en plein centre-ville pour le marché de Noël. "On a commencé à voir les policiers avec les boucliers, ils s'éparpillaient, ils criaient +dégagez, dégagez+, ils cherchaient" l'auteur en fuite, poursuit le jeune homme devant un barrage de policiers. Entré par le pont du Corbeau, l'un des ponts qui accèdent au centre historique de Strasbourg, où des chalets de bois, proposant vin chaud et produits locaux, attirent des touristes venus du monde entier, un homme fiché S, âgé de 29 ans, a ouvert le feu dans plusieurs rues du centre-ville, avant de réussir à prendre la fuite. Le dernier bilan, dressé par la préfecture à 03H30, faisait état de trois personnes tuées, cinq blessés graves et six blessés légers. En l'espace de quelques minutes, la foule présente dans les allées illuminées de la métropole alsacienne a été évacuée par les forces de l'ordre, les restaurants barricadés, le centre-ville bouclé et évacué. Devant le café "Les Savons d'Hélène", à une dizaine de mètres du restaurant de Mouad, un homme allongé sur le sol, recouvert d'une couverture de survie, est secouru par des agents et entouré par des proches, a constaté un journaliste de l'AFP. Rapidement évacué dans une ambulance des pompiers, il saigne abondamment à hauteur du visage. Seuls les sirènes d'un ballet incessant de voitures de police et d'ambulances rompent le silence qui s'est abattu sur le centre-ville. Sur la place Kléber, habituellement effervescente à deux semaines des fêtes de Noël, un point de regroupement des victimes a été installé, avant d'être levé en milieu de soirée une fois l'ensemble des victimes évacuées vers les centres hospitaliers de Strasbourg. - Confinement levé -Juste après la fusillade, les forces de l'ordre ont demandé aux rares passants présents et aux habitants du centre-ville de "se mettre à l'abri". "On a été confiné dans un restaurant. Le restaurateur a eu des consignes. Il nous a tous emmenés dans le fond de la salle. On a éteint toutes les lumières", a raconté Michèle, fonctionnaire, qui dînait dans une rue à proximité du lieu des coups de feu. Vers 01H30 mercredi, les personnes confinées dans les restaurants et bâtiments du centre-ville ont commencé à être évacuées, tout en étant fouillées avant de quitter le périmètre du centre. Le confinement de l'île centrale de Strasbourg a été levé à partir de 02H00. La rue des Grandes Arcades, où l'attaque s'est notamment passée, restait en partie bloquée par des rubalises avec des policiers armés en empêchant l'accès. Quelques véhicules de pompiers étaient toujours sur place. Dans les rues du centre-ville quasiment désertes au milieu des illuminations de Noël, quelques personnes rentraient chez elles ou dans leurs hôtels, après avoir été bloquées pendant des heures. En pleine nuit, un bouquiniste remballait son étal abandonné en début de soirée. "J'étais allé chercher mon véhicule vers 19H40 et là, on m'a dit que je ne pouvais plus passer. J'ai entendu mais je n'ai rien vu", a-t-il raconté à l'AFP. Dans un tweet, la police du Bas-Rhin a conseillé d'éviter le quartier du Neudorf, au sud du centre-ville. C'est dans ce quartier, survolé jusque tard dans la nuit par un hélicoptère, que se serait retranché l'assaillant. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "assassinat, tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle".