Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

FDSEA et JA veulent rempiler

Du 7 au 31 janvier, 30 000 électeurs, dont 6 000 pour le collège 1 des chefs exploitation, sont appelés à voter pour leurs représentants à la Chambre d’agriculture de la Dordogne. Dans ce cadre,  les JA (Jeunes agriculteurs) et la FNSEA  présentent une liste commune avec à sa tête le président de la Chambre sortant.

La FDSEA et les JA viennent de dévoiler officiellement la liste de leurs 20 candidats aux élections à la Chambre d’agriculture. Des candidats qui selon les principaux responsables « s’engagent chaque jour avec passion, détermination et courage pour faire vivre l’agriculture périgourdine ».  
La tête de liste du collège des chefs d’exploitation n’est autre que l’actuel président de la Chambre d’agriculture Jean-Philippe Granger dont l’équipe autour de lui il y a 6 ans avait obtenu 42,41 % des voix (Coordination rurale 34,87 % et Confédération paysanne  22,72 %). « Notre liste est représentative du monde agricole, tant au niveau géographique que productions et filières », explique Jean-Philippe Granger « il est important d’avoir des agriculteurs engagés dans le syndicalisme et la gestion des dossiers car les enjeux sont importants ». Des enjeux en terme de revenus, de revalorisation des petites retraites, d’accompagnement des jeunes qui s’installent. « Nous avons actuellement une arrivée pour un départ», précise Pierre-Henri Chanquoi quatrième sur la liste,  président des JA. Des enjeux également en terme de transmission d’exploitation, de redynamisation des territoires ruraux, de problèmes de foncier, de gestion de la ressource en eau, mais encore  des enjeux aussi au niveau environnemental.  « Nous avons des solutions, mais il faut nous encourager »,  lance Fabien Joffre, président de la FDSEA et en seconde position sur la liste.  
Le projet porté par les JA et la FDSEA se décline  donc en quatre axes d’ambition pour l’agriculture périgourdine : une agriculture attractive, une agriculture de progrès, une agriculture reconnue et une agriculture de projets et de solutions. Ces représentants du monde agricole défendent avant tout une agriculture de production. « Il faut qu’elle soit compétitive, durable et résiliente et qu’elle contribue à structurer nos territoires, notre projet vise aussi à préparer demain, à dire aux jeunes que notre métier a de l’avenir ».
18 sièges à conquérir
« Avançons ensemble les pieds sur terre », tel est le slogan de la liste commune des JA et de la FNSEA, une liste qui comprend six  anciens candidats, six femmes chefs d’exploitation et dont la moyenne d’âge doit tourner autour des 45 ans. Les candidats sont surtout issus du Périgord Noir et du Bergeracois et représentent de nombreuses filières : bovin, lait, céréales, noix, canards gras, maïs, châtaignes, irrigation, poules pondeuses, et bio, « un secteur de plus en plus porteur mais où il y a beaucoup de concurrence », reconnaît Jean-Philippe Granger. Ces syndicats par ailleurs revendiquent  des acquis et   notamment le reclassement du département en zone défavorisée, un dispositif DJA plus attractif, des dérogations pour les défrichements, une lutte pour enrayer les dégâts des gibiers et la promotion du métier à travers des manifestations telles que Péri’meuh et Terre en fête. La Chambre d’agriculture a un budget autour de 10 millions d’euros. Elle  gère 100 salariés et a trois antennes :  Sarlat , Thiviers-Ribérac, Bergerac-Douville. Il y a 33 sièges à la chambre départementale dont 18 rien que pour le collège 1 celui des chefs d’exploitations et assimilés, soit 54,5 % . Les votes peuvent se faire par papier ou électronique.
« Nous espérons bien dépasser les 50 % », pronostique Jean Philippe Granger. Réponse en février prochain.

La liste
Jean-Philippe Granger, Sanilhac, Fabien Joffre, Nailhac, Laurence Rival, Singelyrac, Pierre-Henri Chanquoi, Grèzes, Yannick Francès, Veyrines-de-Domme,  Marie Griffaton, Cunèges, Éric Frétillère, Saint-Rémy, Éric Sourbé, Le Lardin-Saint-Lazare, Marie-Rose Cayre-Castel, Terrasson-Lavilledieu, Clément Courteix, Montagrier, Sébastien Reynier, Villars, Carine Eymery, Bars, Hugues Bonnefond, Rampieux, Pascal Liabaste, Lunas,  Estelle Dubuisson, Saint-Paul-de-Serre, Sébastien Lechevalier, Thiviers, Florent Claudel, Montagnac-la-Crempse, Magali Gayerie, Saint-Rabier, Guillaume Testut, Beaumontois-en-Périgord, Jean-Luc Laforge, Bussière-Badil.