Fil info
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via
09:36France : Interdiction de manifester : ça y est, on y est ! -> https://t.co/jfmIubIQAp
09:29 Ovin # - : Tech-Ovin 2019... l'affiche sera locale -> https://t.co/ZhXPDXmNlX
09:27# # - : Samedi 23, 18 h... la musique vivante sera maître du lieu -> https://t.co/NZUXgvvtHK
09:24# # - : Tennis : beau tournoi d'hiver -> https://t.co/fh4H225xIP
09:20Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/gTQFd1WgWG via
09:18# # - : Joëlle cultive et propose des légumes 100 % naturel -> https://t.co/JyTqB2UuIU
09:15# # - Croisille-sur-Briance : Les travaux de la Valade, c’est parti ! -> https://t.co/Qw4z4n3AtX
09:12# # - -la-Forêt : L'ANACR fait le point sur ses activités -> https://t.co/aqM09oy3JK
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : Des Gilets jaunes toujours sur le terrain -> https://t.co/KMjJPfG9QG
09:08# # - -Yrieix-la-Perche : Retour sur le salon du bien-être -> https://t.co/V4WMS33NB5
09:05# # - -Yrieix-la-Perche : Les sportifs honorés par la ville -> https://t.co/9RHLnJsoTT
08:59# # - -Victurnien : Soirée cabaret tzigane -> https://t.co/CUdWYj5xMm
08:58# # - -sur-Glane : A fond contre la mucovisidose -> https://t.co/G18yqQtH1t
08:56# # - -Junien : La Cie Thomas Visonneau s’envole dans les écoles -> https://t.co/RmUXE5HJrm
08:53# # - -sur-Vienne : Cré’atelier pour adultes « poésies de papier » -> https://t.co/DeVGxb8Kcy
08:50# # - -Gence : Parcours du cœur, départ à 14 h du gymnase le Lemovix -> https://t.co/CKOLXW8ZmD
08:49 L'expulsion comme réponse politique à la solidarité ? Et 90 p… https://t.co/jiBlq2DsxM
08:42# # - -sur-Vienne : Val de Vienne , un beau séjour ski -> https://t.co/mWqphBqEOn
08:39# # - : Un arbre, un enfant -> https://t.co/bkhi20UuPe
08:36# # - : Peut-on vivre dans l'illusion ? -> https://t.co/4uWKcAPQl4
08:30# # - -Vienne : Un salon aux œuvres abordables et accessibles -> https://t.co/Q0T7J2ZP0y
08:27France : Voyage à travers le cinéma retrouvé avec Mémoire à vif -> https://t.co/i8TPgMaCCi
07:57# # - : Lycée professionnel saint-Jean, opération chouquettes solidaires -> https://t.co/pp9qqJb2WO
07:56# # - -Vienne : «Le chêne et le roseau», cette statue qui fait polémique... -> https://t.co/bObEitELSK
07:52Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal -> https://t.co/IylWdAl8Sw
07:50Région : Pompiers de l'Urgence Internationale, 15 ans d'aide partout dans le monde -> https://t.co/GdFFNrVDgY
22:06 C'est une belle idée de nous regrouper des différent… https://t.co/NygAkOwaYG
20:04Indre : Au départ, un exercice de lecture de paysage -> https://t.co/NuN3Dkd670
20:01Indre : 400 élèves de l’agglomération relèvent le défi du sans écran -> https://t.co/aPuN3ndTTl
19:58Indre : Michel Blondeau laissera sa place -> https://t.co/5Cg7IzzFOE
19:18Le comédien William Sabatier est décédé à Limoges - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/BqTl6wdsqV
19:14📌Le Périgord & ses richesses à l'honneur dans : ce soir à 21H sur . Découverte dans les air… https://t.co/QqTexW0p4b
19:11RT : . à « L’Emission politique » la mobilisation «pour faire respecter le pluralisme et la démocratie» a po… https://t.co/evbIJyoxqk
19:01RT : Et merci Madame ! ✌🏼 https://t.co/8JRRUIjPa8
18:40RT : | des travaux de restauration de l'ancienne salle des délibérations du Conseil général… https://t.co/b3xgK99uuj
18:38RT : J'étais ce matin aux Fonderies du Poitou où 800 emplois sont aujourd'hui menacés. Qui est le principal client des… https://t.co/wl4k6J220Z
18:15RT : La journée du 19 mars fait l'objet d'un préavis de grève. Rendez-vous sur l'info-trafic du site transport de la Rég… https://t.co/yYAIuL8GXt
18:15RT : Ian Brossat finalement invité le 4 avril sur France 2. On l'avait dit et redit !
18:13RT : Les chats communistes apprenant que est bien invité sur le 4 avril. https://t.co/ajLzbbD5hq
18:13RT : Le gvrmt a trouvé un fusible bien pratique. Remplacer un prefet incompétent par un autre tout aussi incapable qui n… https://t.co/dEcGBLdzmU
17:55Périgueux : Expliquer aux écoliers l’histoire des Harkis -> https://t.co/3OEFbFKlNT
17:53Chantérac : Restructurer les espaces -> https://t.co/dWxIFFQsK0

Prélèvement à la source : progrès ou usine à gaz ?

FISCALITÉ

Le prélèvement à la
source (PAS) est entré en vigueur le 1er janvier dans un contexte social extrêmement tendu.
Défendue par le gouvernement, la mesure est jugée inutile, voire dangereuse par plusieurs syndicats. Décryptage.
Adieu administration, bonjour employeur. Depuis le 1er janvier 2019, ce ne sont plus les services fiscaux, mais l’entreprise qui est désormais chargée de déduire chaque mois sur le salaire l’impôt sur le revenu. Dès le mois de février, votre fiche de paie affichera donc un montant mécaniquement moins élevé.
Un peu moins d’un foyer sur deux paye l’impôt sur le revenu.
Parmi ces contribuables, 40 % n’étaient pas mensualisés.
En tout, ce sont donc 23 % du total des ménages qui sont concernés par la mesure. Votée dans la loi de finances 2017, sous le mandat de François
Hollande, confirmée après un an d’expérimentation par Emmanuel Macron, la mesure entre donc en vigueur cette année.
Conçu pour mieux lisser le prélèvement sur douze mois de l’année et mettre fin au décalage d’un an qui existe aujourd’hui entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt, le PAS ne fait pas l’unanimité.
72 % des Français le redoutent, selon un sondage OpinionWay, commandé par le courtier immobilier Vous Financer. FO et la CGT se sont aussi prononcés contre. En théorie, le montant payé ne doit pas changer. Pour ceux qui étaient déjà mensualisés, la somme due chaque mois sera
même un peu plus faible, car calculée sur 12 mois, et non plus 10 comme auparavant. En revanche, pour ceux qui avaient l’habitude de payer leurs impôts par tiers, la donne change.
Les indépendants et les professions libérales continueront, eux, de payer leur impôt sur le revenu par acompte, calculé et prélevé automatiquement chaque mois ou chaque trimestre par l’administration fiscale. Des problèmes techniques sont à redouter. Le journal Le Parisien révélait il y a quelques mois les bugs apparus lors des tests effectués par le ministère des Finances en début et milieu d’année. « Problèmes résolus depuis », assure Bercy. Changement de philosophie Le gouvernement met en avant la « contemporanéité »
de l’impôt pour défendre la mesure.
Qu’en est-il vraiment ? Si l’impôt est bien appliqué aux salaires perçus en 2019, le taux retenu est, lui, décidé par l’administration fiscale en fonction
des revenus déclarés en… 2017. Il sera ensuite actualisé en fonction des revenus de 2018, déclarés au printemps 2019,
pour s’appliquer aux prélèvements opérés entre septembre 2019 et août 2020. Vous suivez toujours ?
Si votre situation familiale ou professionnelle a changé entre-temps, le taux correspondant à votre nouvelle situation ne s’appliquera pas avant septembre 2019. Certains foyers pourraient donc payer un taux incorrect pendant près de 12 mois. « C’est une usine à gaz, on est dans le flou le plus total », soupire Philippe Laget, secrétaire départemental CGT Finances (lire page suivante).
Le personnel de l’administration fiscale, déjà en sous-effectif selon la CGT, craint de ne pouvoir gérer l’affluence des contribuables après la réception de la première fiche de paie post-prélèvement à la source.
« On ne veut pas être les boucs émissaires des mesures prises par le gouvernement d’Emmanuel Macron », s’indigne Philippe Laget. « 40 000 fonctionnaires ont été formés pour pouvoir répondre aux questions des citoyens », se défend Gérald Darmanin, ministre des Finances. « Principalement des contractuels, formés en deux jours », répond la CGT qui dénonce la volonté du gouvernement de supprimer entre 320
et 350 agents de l’administration fiscale dans les Bouchesdu-Rhône d’ici à 2020.
Les syndicats craignent surtout les conséquences du prélèvement appliqué par les entreprises.
« Prélever l’impôt a un coût. Ce sont les TPE et les PME qui vont trinquer. Les grands groupes, eux, s’en sortiront sans problème », conclut
Philippe Laget.
Marius Rivière