Fil info
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

L’État va-t-il aussi brader les aéroports de Paris ?

PRIVATISATION

Le précédant des autoroutes où une privatisation a servi les actionnaires au détriment de l’État et des usagers n’a pas servi de leçon au gouvernement qui remet ça avec les aéroports de Paris.
Le projet de loi Pacte est aujourd’hui au Sénat où il n’est pas sûr d’obtenir la majorité pour brader ce fleuron français.
Une coalition des oppositions » : lors de son passage à l’Assemblée nationale, le projet de loi Pacte a concentré toutes les oppositions (LR, PCF, Insoumis, PS) pour rejeter le programme de privatisation. Sauf que, majorité écrasante de LREM oblige, le projet est passé. Mais à partir
d’aujourd’hui le texte est sur la table des sénateurs. Et là, la donne est différente puisque la majorité est à droite.
Bon nombre des articles de ce « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » (Pacte) sont passés facilement en commission.
En revanche, il n’en va pas de même pour les privatisations.
Quelques articles visent en effet à vendre les parts de l’État dans Aéroports de Paris, la Française des Jeux et Engie. Pour obtenir des liquidités justifie le gouvernement qui veut réinjecter les 15 milliards d’euros qu’il espère de l’opération dans le remboursement de la dette et dans le fonds pour l’innovation et l’industrie créé par Macron.
Si la droite n’est évidemment pas hostile au principe de privatisation, elle a de gros doutes sur son efficacité économique.
Le Maire a beau jurer que « l’opération doit être rentable pour l’État », comment trouver un montant qui justifie que l’on se prive pendant 70 ans (durée de la concession), de dividendes qui ont été de 170 millions en 2017 et de 130 millions en 2016 ?
Comment être sûr de garder la main sur les redevances comme le promet encore une fois Le Maire, quand on sait que les grosses boîtes devenues propriétaires des autoroutes se sont affranchies des gardefous pour augmenter les prix de 20 % en 10 ans ? Comment ne pas avoir peur de l’impact que cela aura sur la compagnie Air France ?
Comment fermer les yeux sur le fait qu’ADF est à la tête d’un foncier de 66 km² ... d’autant plus tentant que parmi les acquéreurs potentiels figure le roi du BTP, Vinci, que l’on a vu à l’oeuvre sur les autoroutes ?
Comment ignorer que la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac a permis aux actionnaires chinois, sitôt arrivés, de se verser un dividende exceptionnel de 15 millions, en puisant dans les réserves accumulées les années précédentes comme l’a dénoncé la cour des comptes ?
Comment ne pas regarder que ADP est une porte sur l’extérieur par laquelle transitent des centaines de milliers de passagers et que cela pose une question de souveraineté à préserver du privé ?
Autant de questions soulevées en commission. Le groupe communiste a dénoncé ce « nouveau désengagement de l’État au profit d’actionnaires avides de dividendes » et demandé le retrait des articles. Sans effet. La majorité de droite a préféré s’en remettre au débat en assemblée.
« Quand on en parle entre nous, ce qui est en train de se dessiner est une majorité hostile », avoue cependant le sénateur LR Michel Vaspart à Public Sénat. Une privatisation d’ADP supprimée pourrait être remise en jeu par l’Assemblée nationale. C’est pourquoi le communiste Fabien Gay demande « un débat public » sur la question : « à l’heure du grand débat, ce serait le minimum ».
Angélique Schaller

NIKE KOBE 11 ,Online Get Cheap Mens Basketball Shoes.Blue/White 822675-404 Wholesale Cheap