Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

Le tarif de l’électricité va bondir de 6 % au printemps

ÉNERGIE

Le gel de l’électricité promis par Édouard Philippe pour calmer les gilets jaunes ne sera qu’une parenthèse.
L’hiver passé, les tarifs augmenteront de 5,9 % exactement. Du jamais vu.
Reculer pour mieux sauter. En décembre, le Premier ministre Édouard Philippe avait dit qu’il gelait la hausse des tarifs de l’électricité et du gaz « jusqu’à la fin de l’hiver ». C’est ce qui va se passer, à une nuance près, car au printemps la hausse s’annonce très sévère. Plus 5,9 %, comme vient de la demander la Commission de régulation de l’Énergie (CRE) qui rendra un avis officiel le 7 février. La plus importante enregistrée ces dernières années où les pics ont été de +5 % en 2013 puis +2,5 % en 2014 et 2015.
Concrètement, cela signifie 85 euros supplémentaires dans l’année pour un foyer se chauffant à l’électricité. Le ministère de la Transition énergétique a d’ores et déjà dit qu’il allait faire « usage des délais prévus par la loi afin de protéger les foyers français, notamment
les plus modestes » et ne pas appliquer immédiatement cette hausse. Ce délai est de trois mois. La hausse sera palpable fin mai pour les usagers…
Cette hausse n’a rien d’une surprise. Elle « s’explique principalement par la conjoncture internationale, avec une hausse des prix des énergies depuis janvier 2018 », justifie ainsi la CRE.