Fil info
13:56C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf

La CGT organise son grand débat «sur le bitume» aujourd'hui

Gand débat

 

La CGT lance aujourd’hui une nouvelle mobilisation qui se veut une réponse au grand débat organisé par l'exécutif qu'elle boycotte, préférant réclamer «sur le bitume» hausse des salaires et justice fiscale, des revendications entendues aussi chez les «gilets jaunes».

Avec le débat national, «toutes les questions sont pipées et portent en germe la volonté de poursuivre une politique libérale», estime Catherine Perret, une des dirigeantes du syndicat.

D'ailleurs, la CGT a annoncé qu'elle ne se rendrait pas à Matignon demain où le Premier ministre reçoit syndicats et patronat. A la place, la CGT organise cette première journée de mobilisation de l'année, associée avec Solidaires, des organisations de Force ouvrière et avec le soutien du NPA, du PCF et de la France insoumise.

Des préavis de grèves ont été déposés notamment dans la fonction publique (DGCCRF), à la RATP ou à la SNCF, et des manifestations sont prévues un peu partout en France. Sans citer la CGT; Eric Drouet, l’une des figures des Gilets jaunes, a appelé ce mardi à une «grève générale.»

Côté syndical, des contacts ont eu lieu en tout début d'année entre Philippe Martinez et ses homologues de la CFDT et de Force Ouvrière. Mais ils n'ont à nouveau pas réussi à s'entendre sur une mobilisation commune.

«On a discuté notamment sur ce qu'on pouvait faire sur les salaires dans les entreprises. A la fin, il y avait (...) forcément une grève, ce n'était pas notre objectif», a expliqué Laurent Berger (CFDT), qui préfère participer au grand débat proposé par l'exécutif.

Medef trop tranquille

Force ouvrière, qui a changé de leader en novembre après une crise interne, ne sera pas non plus de la partie.

Outre cette journée, la CGT propose d'organiser toutes les semaines des «mardis d'urgence sociale» et a mis en ligne des «cahiers d'expression revendicative».

Ces initiatives sont une sorte de réponse au mouvement des Gilets jaunes. Sur France 3, Philippe Martinez a expliqué que «les convergences (...) existent déjà, il y a une trentaine de départements où il y aura des défilés jaunes et rouges» ce mardi, a-t-il assuré dimanche. La CGT prévoit déjà une nouvelle journée nationale à la mi-mars.

Si lors des précédentes manifestations, la politique «libérale» d'Emmanuel Macron était la principale cible, cette fois, les critiques se focalisent sur le patronat. «Dans un pays où les 40 plus grandes entreprises versent 57,4 milliards d'euros à leurs actionnaires, il ne faut pas uniquement frapper à la porte du gouvernement», a insisté M. Martinez dans Politis, réclamant la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, exonérations).

 

Air Jordan 7 Sandals Slippers