Fil info
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

La CGT organise son grand débat «sur le bitume» aujourd'hui

Gand débat

 

La CGT lance aujourd’hui une nouvelle mobilisation qui se veut une réponse au grand débat organisé par l'exécutif qu'elle boycotte, préférant réclamer «sur le bitume» hausse des salaires et justice fiscale, des revendications entendues aussi chez les «gilets jaunes».

Avec le débat national, «toutes les questions sont pipées et portent en germe la volonté de poursuivre une politique libérale», estime Catherine Perret, une des dirigeantes du syndicat.

D'ailleurs, la CGT a annoncé qu'elle ne se rendrait pas à Matignon demain où le Premier ministre reçoit syndicats et patronat. A la place, la CGT organise cette première journée de mobilisation de l'année, associée avec Solidaires, des organisations de Force ouvrière et avec le soutien du NPA, du PCF et de la France insoumise.

Des préavis de grèves ont été déposés notamment dans la fonction publique (DGCCRF), à la RATP ou à la SNCF, et des manifestations sont prévues un peu partout en France. Sans citer la CGT; Eric Drouet, l’une des figures des Gilets jaunes, a appelé ce mardi à une «grève générale.»

Côté syndical, des contacts ont eu lieu en tout début d'année entre Philippe Martinez et ses homologues de la CFDT et de Force Ouvrière. Mais ils n'ont à nouveau pas réussi à s'entendre sur une mobilisation commune.

«On a discuté notamment sur ce qu'on pouvait faire sur les salaires dans les entreprises. A la fin, il y avait (...) forcément une grève, ce n'était pas notre objectif», a expliqué Laurent Berger (CFDT), qui préfère participer au grand débat proposé par l'exécutif.

Medef trop tranquille

Force ouvrière, qui a changé de leader en novembre après une crise interne, ne sera pas non plus de la partie.

Outre cette journée, la CGT propose d'organiser toutes les semaines des «mardis d'urgence sociale» et a mis en ligne des «cahiers d'expression revendicative».

Ces initiatives sont une sorte de réponse au mouvement des Gilets jaunes. Sur France 3, Philippe Martinez a expliqué que «les convergences (...) existent déjà, il y a une trentaine de départements où il y aura des défilés jaunes et rouges» ce mardi, a-t-il assuré dimanche. La CGT prévoit déjà une nouvelle journée nationale à la mi-mars.

Si lors des précédentes manifestations, la politique «libérale» d'Emmanuel Macron était la principale cible, cette fois, les critiques se focalisent sur le patronat. «Dans un pays où les 40 plus grandes entreprises versent 57,4 milliards d'euros à leurs actionnaires, il ne faut pas uniquement frapper à la porte du gouvernement», a insisté M. Martinez dans Politis, réclamant la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, exonérations).