Fil info
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

L'avenir des secours d'urgence se décide en Creuse

Assises nationales santé, secours et territoires

 

C’est une première en France, et c’est la Creuse qui a été choisie pour l’organiser : les premières assises santé, secours et territoires auront lieu les 14 et 15 mars prochain à La Souterraine. Portées par la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), elles sont organisées par l’Union départementale des sapeurs-pompiers de la Creuse et le SDIS23 (Service départemental d’incendie et de secours).
C’est un peu un perdu pour un gagné qui a désigné la Creuse comme organisatrice de cet événement national. «Au départ, nous avions sollicité la FNSPF pour l’organisation du congrès national des pompiers à La Souterraine, le projet était bien parti mais on a échoué en finale devant Vannes. ça a été la douche froide mais on a échoué de très peu, seulement quatre voix d’écart sur 42, alors pour rester sur la dynamique la Fédération nous a proposé un sujet qui réunit tous les gens concernés par le secours d’urgence à la personne», se souvient le colonel Frédéric Delcroix, directeur du SDIS.
L’organisation des assises santé, secours et territoires est donc confiée aux pompiers creusois. «Ce sont les premières, nous n’avions pas de repère, mais on a décidé de relever le défi, on a trouvé un nom. L’objectif est de rassembler les SDIS, mais aussi tous ceux autour, les urgentistes, le Samu, les médecins, les médecins libéraux, les ambulanciers privés, les professionnels du maintien à domicile et du relevage, tous ces sujets qui retombent sur les pompiers mais dont ce n’est pas la mission : il faut en débattre», explique le colonel Delcroix.
Les professionnels, mais aussi les élus des territoires sont donc attendus pour deux jours de plénières et d’ateliers, mais aussi le grand public. «tous ceux qui aujourd’hui ont envie de dire quelque chose, les parlementaires, élus des régions, des départements, les maires... même les particuliers qui ont un message à faire passer», invite le colonel Delcroix.
Ces assises se veulent donc un lieu commun pour toutes les écoutes, où six thèmes seront développés en plénière et en ateliers : aménagement et attractivité en termes d’installation ; offre de soin ; autonomie et maintien à domicile ; les apports potentiels de la télémédecine et des pratiques avancées ; la gestion des appels de secours d’urgence et d’assistance ; l’adaptation de la réponse opérationnelle. Des exposants seront également présents pour parler de leur matériel, et des techniques existantes qui peuvent aider les professionnels.
Ces assises sont pour le SDIS l’occasion d’organiser un événement national qui mettra en lumière la Creuse. Accueil creusois, soirée creusoise, «c’est un rendez-vous culturel, mais aussi gastronomique et touristique», assure le colonel Delcroix, qui espère attirer entre 1.000 et 2.000 personnes à La Souterraine (1). Attirer des personnes qui n’auraient jamais mis le pied sans ça, sur des thématiques qui les intéressent, et espérer des retombées économiques et touristiques. Avec l’avantage d’un accueil atypique, pour l’hébergement notamment, entre gîtes, chambre d’hôtes et petits hôtels, «montrer qu’on peut passer un bon moment sans forcément avoir un grand complexe hôtelier pour organiser», vante le colonel Delcroix.
«La France est à l’avant-garde dans l’organisation de la sécurité civile, on a un modèle particulier où on fait à la fois le feu et le secours à la personne, et on fonctionne sur du volontariat», précise le colonel Delcroix. D’où l’intérêt d’organiser ces assises afin de peaufiner les axes et orientations pour les vingt ou trente ans à venir, et quels moyens peuvent être mis en place, en terme de financement et de coordination. Toutes les pistes de réflexion seront consignées dans un document qui sera remis lors de la clôture à une autorité gouvernementale, «selon l’actualité le président ou le premier ministre, car c’est à ce niveau-là que le débat doit se tenir, c’est interministériel».  
Une réflexion nationale qui sera basée en Creuse, à La Souterraine donc, de par sa proximité avec les grands axes routiers (A20 et RN145), la gare et l’aéroport de Limoges. Les assises en elles-mêmes se dérouleront à Yves-Furet et au loft juste à côté, avec certains ateliers répartis dans les locaux de Trace de Pas juste en face.

(1) Un site est d’ores et déjà ouvert pour les inscriptions ou pour tout renseignement : www.lasouterraine2019.fr

Programme

jeudi 14 mars
- 9h - 12h : carrefour de l’innovation technologique.
- 9h - 10h30 : plénière sur l’aménagement et l’attractivité des territoires en terme d’installation. - 10h30 - 12h : plénière sur l’offres de soins : qui pour soigner nos territoires ruraux.
- 14h - 15h30 : plénière sur l’autonomie et maintien à domicile.
- 15h - 16h : atelier délégations de geste.
- 15h30 - 17h : plénière sur les apports potentiels de la télémédecine.
- 16h - 17h : atelier sur la télémédecine.
- 18h : accueil creusois.
- 20h : soirée creusoise.
Vendredi 15 mars
- 9h - 10h30 : plénière sur l’adaptation de la réponse opérationnelle.
- 9h - 10h : atelier sur la maison médicale : la clé du succès.
- 10h - 11h : atelier H.A.D., dépendances, fin de vie.
- 10h30 - 12h : plénière sur la gestion des appels de secours d’urgence et d’assistance.
- 11h - 12h : atelier la vie du libéral en territoire rural.
- Dès 14h : accueil des autorités, rendus des travaux, clôture.