Fil info
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Indication géographique porcelaine de Limoges: les premières entreprises certifiées

 

Le 31 janvier, soit un peu plus d'un an après l’homologation du 1er décembre 2017 de l’IG porcelaine de Limoges par l'INPI (Institut national de la Propriété Industrielle) sous le numéro INPI 1702, le musée national Adrien-Dubouché a accueilli une conférence-débat intitulée «La Porcelaine de Limoges, un label pour demain : l’Indication Géographique».

Cette conférence était organisée en collaboration avec l’association pour l’IG Porcelaine de Limoges et la Fondation Partenariale de l’Université de Limoges. A cette occasion, les premiers professionnels certifiés ont reçu officiellement leurs certificats IG Porcelaine de Limoges. Un large public, attentif à la reconnaissance d’un savoir-faire local emblématique et à l’obtention d’une protection si attendue, a répondu à l’invitation.

Céline Paul, directrice du musée national Adrien-Dubouché, a ouvert la conférence en soulignant l’importance de cette reconnaissance officielle, «qui garantit l’authenticité et l’origine des produits.»

Audrey Aubard, secrétaire générale de l’association française des IG industrielles et artisanales, a présenté les intérêts de ce dispositif juridique novateur, ses enjeux pour nos territoires et les savoir-faire des entreprises.

Le président de l’association pour l’IG Porcelaine de Limoges, Alain Mouly a déroulé à juste titre le long chemin parcouru, depuis les premiers souhaits exprimés dès 1906, pour obtenir cette protection désormais réelle. Il a rappelé que seuls les produits en porcelaine entièrement manufacturés, c’est-à-dire fabriqués et décorés dans la zone géographique (le Département de la Haute-Vienne), bénéficient de l’appellation «Porcelaine de Limoges» et sont couverts par l’IG, précisant qu’à cet effet, les entreprises (fabricants et/ou décorateurs) doivent obtenir une certification individuelle.

Plus qu’un label

une véritable force

Loïk Gallois, directeur général de Certipaq, organisme de contrôle accrédité chargé de vérifier le respect du cahier des charges de l’IG par chaque entreprise engagée, a expliqué les démarches et les méthodes de l'audit de certification.

Certificat en main comme dix au-tres représentants d’entreprises, Daniel Betoule, directeur des Porcelaines de La Fabrique, a exprimé avec une émotion non dissimulée la fierté et la satisfaction ressentie par tout son personnel après l’obtention de cette reconnaissance, valorisant le travail, les savoir-faire et gage de qualité pour ses clients.

En qualité d’organisme de défense et de gestion de l’IG Porcelaine de Limoges, l’association a également reçu une attestation relative au respect des exigences du cahier des charges.

Si treize sites ont d’ores-et-déjà leur précieux sésame en main, pas moins de dix dossiers supplémentaires sont en cours d’audit afin de l’obtenir. Plus qu’un label, c’est une véritable force de cohésion, d’esprit d’équipe, de renouveau d’image et assurément de développement du bassin d’emploi.

Les premiers certifiés

A. Raynaud et Cie SA ; Arcana SARL (site d'Aixe-sur-Vienne) ; Artoria SAS ; Bernardaud SA (sites de Limoges et d’Aixe-sur-Vienne) et la Société limousine de fabrication de porcelaine SAS (site d’Oradour-sur-Glane) ; Chris Décor Limoges ; Compagnie des Porcelaines de Limoges SARL ; Kaoline UCD’A Eurl ; Porcelaines Lachaniette SAS ; Porcelaines de La Fabrique SAS ; Porcelaine Faye SARL (email : porcelainefaye@gmail.com) ; Porcelaines Guy Degrenne SAS (Site de Pierre-Buffière) ; Porcelaine Merigous SARL Pratique.