Fil info
09:00 Non, le n'a pas attendu la 2è mt pour utiliser sa puissance ! Mais c'est en 2è… https://t.co/vZFXAVso8N
07:57# # - -Junien : Ateliers Pêche et Nature : Un succès qui ne se dément pas -> https://t.co/hmNXYND9mL
07:55# # - -Junien : Un parcours du coeur sous la pluie mais avec le sourire -> https://t.co/pspsDFYtAk
07:50# # - -Vienne : La cavalcade, incontournable rendez-vous -> https://t.co/5GDVkNAP1m
00:45RT : Sport : Pour rejoindre l’Aviron, le CAB a dû sortir les rames -> https://t.co/UsSB2YagHS
23:35Sport : Pour rejoindre l’Aviron, le CAB a dû sortir les rames -> https://t.co/UsSB2YagHS
20:24Dordogne : Respecter l’autre et la nature pour mieux vivre ensemble -> https://t.co/e1umOUZckg
20:10La Châtre : Cynthia Dauvergne, Miss Pin-up Centre Val de Loire remet son titre en jeu -> https://t.co/61IeEm3YIE
20:09Indre : Marie-Hélène Boulard lutte pour plus de justice sociale -> https://t.co/CtDFCn7AvR
19:27Brive-la-Gaillarde : La victoire en chantant ! -> https://t.co/5g8HlC9RSg
18:54Dordogne : Souper imaginaire pour personnages réels -> https://t.co/o1uTtFLRHQ
18:49# # - : M, seul sur scène ou presque -> https://t.co/0rFlNSMV6r
18:46# # - -Vienne : Nuit européenne des musées, les œuvres d’art se couchent tard -> https://t.co/f5TeQkw7cb
18:11RT : : les supporters du en liesse. Le club est en finale du championnat après avoir battu Van… https://t.co/a9bN0pzCPL
18:09# # - : Le Rallye des pépites monte en puissance -> https://t.co/m2oNnIF65m
18:06# # - -Vienne : «Zizic’land à Chauffaille non ! non ! et non !» -> https://t.co/V9REYpoZ8Y
18:03# # - -Vienne : Mines d'or, pour l’acte officiel d’abandon du projet de Bonneval -> https://t.co/kWzXjbZzx0
17:17Françoise Sivignon, 6e sur la liste , ancienne présidente de Médecins du monde, sera demain lundi à… https://t.co/T1s2O4T8EP
16:55 : les supporters du en liesse. Le club est en finale du championnat après avoir battu Van… https://t.co/a9bN0pzCPL
11:05Dordogne : Sinfonia prend encore de l’ampleur -> https://t.co/Gaim2FJhbm
11:00Dordogne : Les socialistes souhaitent reconstruire après le 26 mai -> https://t.co/hfaD3RLiFj
09:52"Lean forward lad!" mates in canoes adding certain British style & humour to paddling along the Dordogne… https://t.co/P7J3usjasg

Antoine Bondaz : le sommet Trump-Kim Jong-un fait un bide

ENTRETIEN

Antoine Bondaz, chercheur pour la Fondation pour la recherche stratégique revient sur l’échec du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un.

La Marseillaise : Quelle est la dimension historique de ce sommet ?
Antoine Bondaz : Dans le passé, nous avons assisté à des rencontres avec des anciens présidents ou des délégations importantes. C’est la deuxième fois qu’un président en activité rencontre son homologue nord coréen, la première était à Singapour (NDLR le 12 juin 2018). Ce sommet est donc fortement historique.
Le dossier de la dénucléarisation était très attendu, qu’en sort-il ?
A.B : C’est un des éléments abordés lors de cette rencontre parmi d’autres. Depuis 450 jours, on a un moratoire sur les essais nord coréens. Cela ne veut pas dire que le pays arrête son programme d’armement nucléaire, au contraire, il continue de s’accroître.
Aujourd’hui, il n’y a pas eu d’accord, il reste donc tout à faire sur le sujet de la dénucléarisation.
C’est un problème important pour les États-Unis.
Quels étaient les enjeux pour Donald Trump ?
A.B : La priorité pour Trump est de se différencier de ses prédécesseurs. Il le fait, en rencontrant Kim Jong-un et il le met en scène à travers l’arrêt des essais nord coréens.
Son argument est qu’il aurait hérité des tensions de l’époque Obama, et que lui, apporterait une certaine stabilité.
Il doit démontrer qu’il sait négocier, depuis son arrivée au pouvoir, il montre surtout qu’il sort des accords internationaux.
Quels sont les enjeux du président sud coréen qui agit dans l’ombre de ces rencontres ?
A.B : C’est le facilitateur des négociations.
Ça a commencé en 2018 avec les JO de Pyeongchang. Il oeuvre à améliorer les relations avec la Corée du Nord, il attendait une levée partielle des sanctions pour entretenir une dynamique, pour rouvrir des complexes industriels et touristiques intercoréens. Il ne le pourra malheureusement
pas sans accord. Quid de la question des droits de l’Homme ?
A.B : La priorité est le sujet nucléaire pour les États-Unis et les sanctions pour la Corée du Nord. La question ne peut être abordée lors de ces négociations, au risque que la Corée du Nord quitte la table et achève le sommet prématurément.
Propos recueillis par Arthur Lederer