Fil info
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M

La chèvre du Rove, star du Salon de l’agriculture et des pâturages

TERROIR

Pratiqué depuis 7 000 ans en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le pastoralisme est une pratique d’élevage ancrée dans le territoire et la chèvre du Rove
en est l’incarnation.

Rustiques, majestueuses avec des cornes imposantes en forme de lyre et une robe pouvant aller du rouge au noir en passant par le blaù (sorte de gris), les chèvres du Rove, originaires du territoire dont elles portent le nom sont de vraies petites stars dans la région mais aussi du Salon de
l’agriculture.
Ces biquettes sont connues pour leur excellent fromage.
La brousse du Rove a d’ailleurs reçu la reconnaissance en AOC au printemps 2018. Elle est la première AOC dans les Bouches-du-Rhône. Selon la légende, ces caprins seraient arrivés dans un bateau en provenance de la Grèce. Celui-ci se serait échoué non loin des côtes et les chèvres auraient nagé jusqu’à Marseille pour y élire domicile. Depuis, c’est ici qu’elles évoluent et font partie du patrimoine provençal et corse. « C’est une race qui a été menacée il y a une vingtaine d’années, explique Luc Bourgeois, éleveur à Salon-de-Provence.
Elles sont plus de 20 000 aujourd’hui sur le territoire et c’est une excellente nouvelle ».
Cette race typique se nourrit essentiellement de la garrigue, du maquis, des prairies alpines ou encore de la végétation des plaines : des lieux qui n’ont pas été façonnés par l’Homme, favorisant ainsi le pastoralisme qui est une des plus anciennes traditions de la Provence remontant à 7 000 ans. « L’atout de nos chèvres c’est leur capacité d’adaptabilité aux variations de températures.
Elles peuvent résister aux fortes chaleurs, au froid et elles sont aussi de grandes marcheuses », continue-t-il.
Les caprins contribuent à la lutte contre le feu La transhumance est une pratique nécessaire pour donner aux troupeaux du fourrage
d’alpage. Elle contribue à l’entretien et à la valorisation d’espaces écologiquement sensibles, façonne les chemins, lutte contre les incendies, réduit
l’érosion et enrichit la biodiversité.
Ce qui en fait une production de première importance dans les communes de montagne. D’ailleurs, la Région Sud souhaite accompagner et aider les éleveurs afin de favoriser cette pratique pour dynamiser l’économie des territoires et limiter la prédation des loups. Sont donc investis plus de 700 000 euros chaque année pour 3 500 éleveurs qui occupent un tiers de la surface régionale avec un total de 580 000 caprins et ovins, qui font du Sud le deuxième cheptel français.
Agathe L’hôte

Air Jordan VIII 8 Shoes