Fil info
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF

Les voix de l’économie creusoise se font entendre dans le grand débat

creuse

Installés par petits groupes de travail, une petite vingtaine de chefs d’entreprises creusois se sont prêtés dernièrement au jeu du grand débat national, sur invitation conjointe de la CCI (chambre des métiers et de l’industrie) et de la CMA (chambre des métiers et de l’artisanat).
Dans la salle de conférences de la maison de l’économie, Jean-Louis Laverdant, animateur, explique les règles : chaque groupe d’entrepreneurs a une demi-heure pour plancher sur chacun des thèmes, avant une restitution. Des propositions plus qu’un débat, car l’idée, c’est « de faire entendre la voix de l’économie locale, de la faire résonner dans le grand débat national », assure Gilles Beauchoux, président de la CCI.
Son homogue, Paul Chaput de la CMA, assure de la neutralité des chambres consulaires : ici, ce sont les entrepreneurs qui s’expriment. à chaque table, un porte-parole neutre est désigné : Philippe Daly, directeur de la CCI, Rémi Fournaison, con-seiller en économie locale de la CCI, et Erick Pascal, directeur de la CMA. Toutes les propositions seront ensuite envoyées dans le cadre du grand débat national.
Le premier thème abordé est la fiscalité. Et sur le sujet, les entrepreneurs ont des choses à dire... Notamment les TPE (toutes petites entreprises), majoritaires en Creuse, qui ne se sentent même pas concernés par l’IS (impôt sur les sociétés) : « avant de payer l’IS, il faudrait déjà qu’on gagne de l’argent », assure l’un. Le modèle fiscal et administratif est trop compliqué et, de fait, il est difficile d’aller demander des aides ou simplement des crédits d’impôts existants car méconnus. Alors c’est la simplification qui est demandée : moins d’organismes intermédiaires, une homogénéisation et une universalité de l’impôt sur le revenu, de la souplesse surtout. Avec, néanmoins, une défiscalisation des bénéfices réinvestis dans l’entreprise et une fiscalité incitative pour les entreprises existantes ou souhaitant s’installer en zones rurales.
En ce qui concerne les services publics, même constat. Trop compliqué, et trop d’intermédiaires, encore. On note l’attachement aux communes, principalement, auxquelles il faudrait redonner du pouvoir, puis aux départements, voire aux communautés de communes, plus qu’aux région. Une mutualisation des services publics pourrait être une bonne chose, avec des agents publics polycompétents.
Difficiles d’accès, déshumanisée, avec une dématérialisation pas plus efficace et une lourdeur administrative, tout semble à revoir... En particulier en ce qui concerne la sécurité sociale, et, surtout, pôle emploi, qui se voit affublé d’un zéro pointé par tous : sa privatisation est envisagée comme une solution, en ce qui concerne la partie recherche d’emploi notamment...
Enfin, le dernier sujet abordé était la transition écologique. Les taxes, tout le monde est pour, du moment qu’elles servent l’écologie. Comme pour les points précédents, un besoin de transparence se fait sentir. L’état doit aussi mettre la main à la pâte, ou plutôt au portefeuille, et prendre ses res-ponsabilités : instaurer une taxe sur les produits importés qui ne respectent pas les exigences nationales paraît important.
En Creuse, les possibilités de mobilité alternative sont trop limitées, et l’abaissement de la vitesse à 80 km/ heure génèrerait plus de pollution que l’inverse, les voitures roulant en sous-régime. Les chefs d’entreprises creusois proposent de promouvoir l’innovation et la recherche de technologies propres, de développer la réparation et l’économie circulaire - surtout son financement, de développer le feroutage et de taxer les véhicules en transit, et de réfléchir à la rénovation des bâtiments industriels, entre autres.

nike free run 5.0 trainers