Fil info
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M

Assemblée générale de l'IRSH: «Un peuple sans mémoire peut-il construire son avenir ?»

Social

 

L’Institut régional d’histoire sociale (IRSH) CGT du Limousin a tenu son assemblée générale la semaine dernière à Limoges. Si de 2018 ressort une certaine «continuité», les membres de l’association se demandent «comment donner une dynamique nouvelle» à cet institut qui sauvegarde la mémoire syndicale depuis plus de trente-cinq ans.

«Continuité et permanence peuvent caractériser l’activité 2018 de notre IRSH, avec des échéances annuelles régulières que nous assumons plutôt bien. Pour autant, est-ce satisfaisant ? Comment donner une dynamique nouvelle à notre institut ?» s’interroge Michèle Baracat. La présidente de l’association se demande «comment mieux travailler collectivement, dans la durée, avec des perspectives de rayonnement dans et hors de la CGT».

En ce qui concerne le bilan de l’année écoulée, l’activité de l’institut s’est structurée autour de plusieurs manifestations. Outre la participation à de nombreux congrès, conférences et autres assemblées générales, l’année 2018 a été marquée par le cinquantenaire de Mai 68 avec ses conférences et son exposition nationale. «Comparé à 2017, l’inventaire de notre activité de l’an dernier est peu différent. S’il témoigne des grandes lignes de notre activité, il ne permet pas la mesure qualitative de celle-ci, ni la mesure des échos de cette initiative dans les organisations de la CGT, auprès des militants et des adhérents et plus largement auprès des publics visés» remarque la présidente. «Notre activité a été importante, à la mesure des forces bénévoles... Nous avons désormais à réfléchir sur la qualité du suivi de nos activités inscrites dans la durée, sur comment mieux faire partager par nos organisations l’importance de l’histoire sociale pour les combats d’aujourd’hui».

Pour diffuser leurs travaux, les membres de l’institut peuvent compter sur leur revue «Mémoire active», qui change de formule cette année. En outre, leurs «brèves de l’histoire sociale en Limousin» fêtent leur cinquième numéro dans lequel une question est posée : «Un peuple sans mémoire peut-il construire son avenir» ? Du droit de grève en 1864 au droit syndical en 1884, en passant par la Sécurité sociale ou le développement des services publics, «faire ces rappels peut être ressenti comme de la nostalgie sur un temps dépassé... Mais la quête des Gilets jaunes à la recherche d’un projet, d’une structuration, ressemble à la préhistoire du syndicalisme» peut-on lire dans le feuillet.

En ce qui concerne les projets pour l’année en cours, l’IRSH sera «à nouveau au salon Lire à Limoges (du 3 au 5 mai, NDLR) avec comme invité à notre stand le socio-historien Gérard Noiriel» se réjouit la présidente. «Avec des associations amies, nous présenterons d’ailleurs une conférence gesticulée sur les migrants animée par Gérard Noiriel. Accompagné d’une artiste, il entrecoupe sa conférence de jeux de scène, de chansons, de projections. L’historien est habitué à parler de l’immigration en public et il part du principe qu’il n’a devant lui que des personnes convaincues ou, au contraire, d’autres qui ne le seront jamais. Il s’est dit qu’il fallait passer par un autre canal et a choisi la mise en scène théâtrale» pour étayer ses propos.

 

Air Jordan 30.5 Shoes