Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal

Toujours plus de projets au Pôle local d’économie solidaire

Le Pôle local d’économie solidaire était réuni jeudi à la Maison des associations pour son assemblée générale. L’année 2018 a notamment été marquée par l’ouverture de la boutique partagée « D’ici et Deux mains ».
Imaginé pour accompagner et faciliter la création d’entreprise, le Pôle local d’économie solidaire (PLES) s’appuie sur des valeurs humaines avec des outils solidaires pour aider à développer l’activité économique. Il dispose notamment d’une équipe de conseillers et d’outils performants comme la couveuse d’entreprise qui permet de démarrer une activité avec la sécurité d’un soutien administratif.
Pour 2018, la présidente, Patricia Danguy dresse un bilan d’activité mitigé : « On constate une baisse d’activité mais c’est en partie liée à une mauvaise conjoncture. Il y a eu beaucoup de mouvements de personnel au PLES en 2018, ce qui a freiné notre activité. » La présidente remarque, par ailleurs, que « beaucoup de jeunes et beaucoup de femmes » sollicitent le PLES.
En 2018, soixante-quatorze entreprises ont été accompagnées. Vingt-huit sont sorties des dispositifs, « ce qui est beaucoup », souligne la présidente. Parmi les sorties, 54 % ont créé leur entreprise, 25 % sont retournés vers l’emploi et 7 % ont poursuivi leur activité au sein d’une coopérative.
Autre projet qui a fortement mobilisé les équipes du PLES, la création de la boutique « D’ici et Deux mains », inaugurée le 7 novembre dernier cours Saint-Luc. Regroupant onze artisans, la boutique devait fermer fin avril. « Cinq veulent partir mais six veulent continuer, donc il faut trouver cinq nouveaux entrepreneurs, annonce la présidente. On espère poursuivre jusqu’en janvier. »
En parallèle, le PLES a également le projet de créer une nouvelle boutique, orientée vers la consommation responsable avec des produits adaptés.
Venus témoigner de leur expérience, deux entrepreneurs étaient également présents. Adrien Camp a fondé, avec sa femme Johanna, « Big Berry », une agence de communication qui accompagne les collectivités et entreprises.
Autre témoignage, celui de Magalie Petit, coach conseillère image qui a fondé « MP conseil en image » après avoir connu la couveuse d’entreprise par le biais
d’une amie.
Infos et contact sur www.ples36.fr