Fil info
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Rattacher les personnes à l'emploi

Afpa

L'Afpa, agence nationale pour la formation professionnelle des adultes, de Guéret est ouverte toute l'année, en continu. L'enseigne nationale organise régulièrement des journées portes ouvertes. « L'objectif c'est de nous faire connaître à toutes les personnes qui pourraient être intéressées par une formation, que ce soit des demandeurs d'emploi ou non, explique Philippe Ratel, directeur de l'agence creusoise. On a la volonté toute simple de montrer nos dispositifs et de faire en sorte que les gens puissent se projeter dans un possible. Il se passe plein de choses pendant les journées portes ouvertes. C'est un moment privilégié où nous sommes dans la compréhension des gens qui ont la gentillesse de venir nous voir ».
L'accompagnement de l'individu dans son entièreté est l'une des forces du site de Guéret. « On essaye de déclencher la petite étincelle qui permet de faire en sorte que les actifs et les inactifs se mettent un projet en tête et s'investissent sur celui-ci », poursuit Philippe Ratel. Tous sont alors libres d'exposer leurs projets, en fonction de leurs envies. Et si aucune formation n'est disponible au sein même de l'agence de Guéret, les encadrants n'hésitent pas à renvoyer les personnes vers d'autres entités, plus à même de les former. Dès 18 ans, l'Afpa accueille jeunes et moins jeunes, afin de les aider à concrétiser leurs envies. C'est grâce à cette prise en charge globale des personnes, sans les stigmatiser, que la formation peut se targuer d'une importante réussite. La plupart des stagiaires sont, avant même la fin de leur apprentissage, sûrs de pouvoir s'insérer sur le marché du travail. « Ils ont des promesses, des contrats d'embauche parfois, avant la fin des formations », s'enthousiasme le directeur.
En outre, et afin de pouvoir prodiguer des conseils propres à chaque individu, la filiale préfère travailler en petits groupes, composés de « 8 à 16 personnes ». Une autre clef du succès de l'Afpa réside dans sa logique de fonctionnement. En proposant des formations suivant un flux continu, le site s'adapte au marché de l'emploi et évite un effet de massification. « Les entreprises ont des offres tout le temps. Donc on essaye autant que possible de fluidifier nos sorties pour que les gens puissent s'exprimer très très librement dans leur recherche d'emploi », détaille Philippe Ratel.
Dans leur recherche d'emploi, les stagiaires sont épaulés le plus possible, notamment grâce à Christophe Desplats, animateur socio-éducatif. « Nous allons plus loin que le simple Curriculum Vitae et la lettre de motivation, détaille ce dernier. Nous travaillons conséquemment la gestion des émotions, car cela peut compromettre les entretiens. »
Dans le centre de formation, les activités culturelles sont elles aussi mises en avant. Un foyer et une salle de musculation sont à disposition des stagiaires. Ils peuvent d'ailleurs profiter de logements sur place, financés par le Conseil départemental. « Il y a 100 % de réussite lorsque l'on donne les moyens aux gens », insiste Christophe Desplats.
Les formations dispensées sont diverses : carrosserie, aide à la personne, vente, maçonnerie, électricité, il y en a pour tous. L'apprentissage est grandement orienté vers un souci d'autodidactie et de professionnalisme. Le plus possible, les stagiaires sont mis en situation réelle de travail. Et pour ceux qui pourraient être quelque peu réticents en pensant retourner sur les bancs de l'école, les enseignants ne sont pas des professeurs: ils sont avant tout des professionnels, qui guident les apprenants vers leur futur métier.

Men's Shorts - Shop Men's Shorts Online