Fil info
02:39(pesticides) Dr Pierre-Michel Périnaud : «Le système n’est plus réformable !» | L'Echo https://t.co/dmH1LdD1Tq via
22:02 Pr le Dr Henry-Pierre "En , l' a effectué des "réquisit… https://t.co/Ap46jedZtm
21:53Périgueux : … et en Dordogne, les biologistes dénoncent des "réquisitions abusives" de l'ARS -> https://t.co/bNuncA2Ceg
19:54Périgueux : Ils ont fait barrage à Daesh, faisons barrage à Erdogan -> https://t.co/1l2ooYrBKQ
19:48Saint-Estèphe : Une personnalité si attachante -> https://t.co/qofhNOUt4l
19:09France : L’ancienne usine Auga deviendra un complexe sportif en avril 2020 -> https://t.co/tvaBXZeWbB
19:06Châteauroux : Les "Lisztomanias Humanitaire" veulent amener la musique partout -> https://t.co/6QIhLoJ9KP
18:45Vieux-Mareuil : Un automobiliste entraîne la chute d'une fillette à vélo -> https://t.co/df14lbfo2W
17:55// PRESSE // "Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences " 📰 On parle des dans… https://t.co/PRD33lgmfw
17:44Brive-la-Gaillarde : «J’espère que les gens vont se réveiller» -> https://t.co/6eT5ArraeH
17:27Parnac : L’AC Parnac vient à bout d’une valeureuse équipe d’Issoudun -> https://t.co/8ngp8vKMWI
17:25La Châtre : Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets -> https://t.co/yR0hfAWQK8
17:20Ambrault : Carrière Chéret à préserver : appel à l’énergie citoyenne -> https://t.co/Xwrk9A0pYr
17:04Castelnaud-la-Chapelle : Cérémonie de la Légion étrangère au château de Castelnaud -> https://t.co/HEudlXnRJH
16:59Bassillac : Une liste qui veut unir pour l’avenir -> https://t.co/HPPfc5ZJtG
16:55RT : René Dutin, un élu du peuple. https://t.co/1Jxya6o1kT https://t.co/sEE00tZYkn
16:54RT : ENFIN. Après avoir insulté les cheminots pendant 72h, la se voit obligée par la inspection du travail d'Alsac… https://t.co/O050URxzt2
16:54RT : On attend maintenant les excuses d' pour avoir qualifié de "grève surprise" un droit de retrait désorma… https://t.co/UKgVtmuLew
15:45Coulounieix-Chamiers : Et si une gève illimitée était lancée ? Débat mercredi prochain -> https://t.co/IYnKlFp9l9
12:13RT : Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8

Hôpital: de la carte verte à la carte bleue

Ce jeudi 25 juillet, les personnels de l’hôpital d’Aubusson manifestaient pour rappeler qu’ils sont en grève illimitée depuis le 11 juin. Etaient également présents en soutien les personnels de l’hôpital de Guéret, qui subissent et dénoncent la même logique comptable de démembrement du service public de santé.

 

La situation est presque ubuesque. Depuis la mise en place d’un système de tarification à l’activité, beaucoup d’hôpitaux s’entendent dire qu’ils ne sont pas «rentables». «Et ce n’est pas spécifique aux milieux ruraux, il y a des gros centres hospitaliers universitaires qui sont dans la même situation», explique Nathalie Teste, secrétaire départementale CGT Santé et Action Sociale. Alors, on fait des audits. Dans le jargon hospitalier, on appelle ça plutôt des CREF (Contrôle de Retour à l’Equilibre Financier). Les deux hôpitaux de Guéret et Aubusson sont sous le coût de CREF, qui devraient rendre leurs conclusions définitives, pilotées par l’Agence Régionale de Santé et les directeurs des établissements concernés, en septembre. Invariablement, les conclusions de ces plans d’actions préconisent de fermer des lits et/ou des postes, parce que sur le plan comptable, c’est ce qui coûte cher. Problème : si des lits sont fermés, l’activité baisse et donc le déficit se creuse. Si on réduit les personnels, ils ne peuvent plus effectuer correctement leurs tâches, l’attractivité de l’établissement baisse, le déficit se creuse.

Surmenage

et maltraitance

A Aubusson, le CREF préconise la suppression de 3 infirmières en médecine et 11 ASH (agent de service hospitalier) à l’Ephad. Magalie Bouchet de la CGT CH Aubusson fulmine : «Sans ces ASH, ce sont les aides soignantes qui vont devoir s’occuper des repas, faire le ménage en plus des tâches qu’elles ont déjà du mal à effectuer : les toilettes, la lingerie... On n’a pas le temps de faire notre travail correctement». Les résidents d’Ephad payent en moyenne 2.000 euros par mois et se retrouvent sans le personnel nécessaire pour leurs soins quotidiens. Un ancien employé, aujourd’hui à la retraite va même plus loin : «Je suis venu soutenir mes collègues. Depuis trois ans, la qualité des soins a chuté. On tombe maintenant dans la maltraitance. Les résidents et les patients sont enfermés dans leurs chambres toute la journée parce que personne ne peut s’en occuper». Un constat corroboré par Nathalie Teste.

Et l’avenir?

Philippe Borienne de la CGT du CH de Guéret, parle de remplacement de la carte verte (carte vitale) par la carte bleue. C’est-à-dire mise en place d’une médecine à deux vitesses : «Ceux qui pourront aller dans le privé et payer, et ceux qui renonceront aux soins. C’est déjà le cas dans certaines spécialités en Creuse, comme en ophtalmologie».

Pour Aubusson «le but avoué, c’est de faire de nous un hôpital de proximité, c’est-à-dire quasiment pas d’urgences, uniquement de la bobologie, et plus de chirurgie ambulatoire» dénonce Magalie Bouchet.

La seule bonne nouvelle, c’est que le 6 août prochain, les syndicats ont obtenu un rendez-vous avec l’ARS de Guéret à 10h. Ils espèrent une mobilisation massive devant le bâtiment pour sauver la médecine publique en Creuse.

Anne-Laure Le Joliff

Photo: Une cinquantaine de personnes était rassemblée devant l’hôpital du Mont à Aubusson pour alerter la population sur la disparition potentielle d’un service public de santé efficace en Creuse.