Fil info
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH

Promenade théâtrale au bord de la Creuse

Mercredi 31 juillet, les amateurs d’arts et de nature se sont retrouvés pour une balade animée par deux comédiens de la Compagnie Taïko. Isabelle et Daniel Violette ont raconté l’histoire de Monet sur le chemin avec des arrêts dans des lieux qu’il a peint
Le duo de la compagnie Taïko a accueilli les participants de la promenade devant l’église de Fresselines, déjà dans la peau de leurs personnages : madame Duchaussoy et Norbet Bouillon en attente du conférencier Claude Monet qui n’arrive pas.
Ils ont invité les passants à se rapprocher jusqu’à ce que l’église sonne l’heure du début de la balade, 55 personnes les écoutant attentivement et riant quand ils ont annoné que le conférencier ne viendra pas à cause du train bloqué en gare de Saint-Sébastien : « l’heure tourne, le temps passe... Le train est coincé gare de Saint-Sébastien, une grève aussi inattendue que soudaine va retarder le conférencier. Avec la SNCF on est tranquille il n’est pas prêt d’arriver ».
Ils ont alors annoncé avec humour que tout le monde était présent pour fêter les 130 ans de la venue de Claude Monet à Fresselines en 1889 et qu’il était temps de découvrir les lieux où l’ariste a peint  : « nous allons découvrir tous les lieux où Claude Monet a peint les fameux tableaux... de Claude Monet ».
Tous les spectateurs les ont écouté, captivés et intrigués par cette madame Duchaussoy aussi énergique qu’excentrique et ce monsieur Bouillon, qui paraît plus sérieux et la balade a commencé en prenant une petite route qui traverse les champs, un arrêt le temps de nous expliquer qu’il n’est plus possible de voir le village de La Roche-Blond à cause des arbres qui ont énormément poussés ces cent dernières années, puis la marche a repris.
Les deux acteurs se sont promené au milieu des marcheurs en discutant avec eux, tout au long de la balade, en improvisant des commentaires, comme lorsqu’ils ont aperçu des pêcheurs sur les bords de la Creuse leur demandant ce qu’ils pêchaient.
Ils ont interprété une première petite scène au confluent : « et maintenant, un peu de pédagogie », où ils ont abordé avec humour le moment où Claude Monet a découvert la Creuse et sa fascination mêlée de frustration pour les changements lumineux liés aux aléas du temps et la prise de décision pour se concentrer sur les effets.
C’est la troisième fois que la compagnie Taïko propose cette balade, entièrement réécrite par Isabelle qui a tenu à davantage concentrer l’histoire sur la vie du peintre. Maurice Rollinat, grand ami du peintre, est également évoqué lors d’un spectacle de marionnettes. « Ils sont tous les deux anxieux, angoissés, tourmentés , ils avaient du mal à se comprendre ce qui ne les empêchaient pas d’être amis et de manger tous les jours ensemble midi et soir ».
Au fur et à mesure de la balade, les participants se sont immergés dans l’histoire maniée avec humour par les deux acteurs. « Ce qui est intéressant, c’est de faire des spectacles qui s’adressent à tout le monde. On respecte le côté didactique avec beaucoup d’impro. Ce côté improvisé rends les choses plus spontanées », a confié Daniel après la promenade.
Tous deux sont des artistes qui exploitent tous leurs talents en réalisant des spectacles en solo comme en duo. Isabelle chante, manie les marionettes, écrit et propose aussi un spectacle de clown. Son tempérament exaltée se retrouve pendant la balade de 3,5 km, «En attendant Monet» où les deux fêlés personnages ne cessent de se taquiner l’un l’autre pour le plus grand plaisir des spectateurs réagissant à chaque fin de scénette, scénette où les artistes racontent des petites histoires sur la vie du peintre avec parfois la lecture de courriers qu’il a lui-même écrit.
Prochaines balades théâtrale «En attendant Monet» les mercredis 14 et 21 août à 17h, à Fresselines et rendez-vous devant l’église, samedi 21 septembre à 11h, pour les journées du patrimoine, toujours à Fresselines,.

La compagnie Taïko produira également des petits concerts avec des reprises de chansons d’amour de demain, mardi 13 au mardi 20 août dans la Vallée des peintres de la Creuse : Saint-Sébastien, Fresselines, La Celle-Dunoise, Chéniers, Saint-Plantaire et Crozant.
Pour plus d’informations : Compagnie Taïko au 05.55.89.85.97.ou  compagnietaiko@orange.fr
Le site :  www.compagnie-taiko.fr