Fil info
11:43RT : la gare est bloquée jusqu'à midi https://t.co/ig9Qq5Xu5L
11:43RT : les manifestants sur les rails https://t.co/xLWqws23XK
11:43RT : un millier de manifestants pour défendre le service public https://t.co/zdkPCzEnWO
11:43RT : défilé sur les boulevards jusqu'à la gare https://t.co/pExZgz4kwX
09:35Dans notre édition ce jour: - La DIRCO dans le viseur de l'Etat - Centre hospitalier de Guéret: au point de non re… https://t.co/iH8kaFUhuh
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW

Une nature chargée de légendes

Tourisme

Tous les mardis de l’été, à 10h30, la guide touristique Marie Bouchet entraîne les touristes dans une visite pleine de découvertes au sein du bourg de Gimel-les-Cascades.

Dans cette commune datant du Xème siècle, l’environnement est entremêlé de mystères, d’art et d’histoire. Lieu religieux et médiéval, Gimel-Les Cascades a inspiré de nombreux intellectuels  :  A. Hugo, la romancière Marcèle Tisser dans son ouvrage L’ombre à l’amour et le célèbre Gaston Vuillier.  Jean des Teindes en a même écrit quelques vers «Les Cascades, Ruffaud et le clocher à jour, Orgueil en son abri d’un carillon qui tinte. Sur les ailes du vent qui m’apporta la plainte. Qu’exhalait dans le soir l’âme d’un troubadour. Vous irez voir Gimel, la beauté d’un fief des Ventadour».
En effet, ce village façonné par le cours d’eau de la Montane regroupe cinq cascades,  parmi lesquelles trois, désormais propriétés privées de Gaston Vuiller. Ces trois cascades :  la Redole, le  Grand Saut et la Queue de Cheval d’une hauteur totale de 143 mètres ont permis la renommée touristique du site, le plus visité de la Corrèze.
Cependant, le village possède de nombreux autres secrets rien que dans son bourg. Construit sur deux éperons rocheux, ce lieu est empli d’histoire. Les ruines de la chapelle de Braguze, celles des deux châteaux: la Roche Haute et la Roche Basse avec l’église paroissiale de Saint Pardoux en témoignent. La légende dit que Dumine aurait ramené grâce à une colombe, les reliques de saint Etienne, premier martyr de la chrétienté, dans le village. La guide indique que «le trésor serait caché au sein de l’église paroissiale de saint Pardoux». Ce monument historique du XVI ème siècle rénové conserve en réalité trois perles rares. Mis à part la châsse contenant les reliques de saint Etienne, les restaurateurs ont mis la main sur deux fresques en très bon état en 1997. Au sein de l’église, les touristes peuvent admirer les vitraux modernisés par Schneder, une magnifique chaire et une toile en référence à la fête de la Lunade du 23 juin. La salle du trésor se compose aussi d’autres reliquaires, du buste de saint Dumine...
La visite se poursuit ensuite sur les vestiges du Château de la Roche Haute, là où se joue actuellement le spectacle «Son et Lumière» qui se déroule jusqu’au 25 juillet à 22 heures. Sur ses ruines, « flotte aussi un air de légende, celle de la Dame Blanche» note Marie Bouchet.
Les promeneurs peuvent ensuite se pencher sur le Castel (manoir) de Gaston Vuillier, construit au début du XXe siècle. Cet artiste-voyageur, véritable amoureux de Gimel-les-Cascades, a mené un combat acharné pour la défense du site qui a d’ailleurs été classé en 1912. L’excursion se termine par un passage sur le pont du péage qui mène à une cascade en libre accès. La randonnée des trois cascades du Parc Vuillier est quant à elle, payante.

Eva Battut
Tarifs pour la visite des Cascades : 6 euros pour les adultes et 4 euros 50 pour les enfants de 6 à 14 ans. Du lundi au dimanche à 10 heures.
Réservations obligatoires à l’office du tourisme pour la visite guidée : 05 55 26 59 61.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.