Fil info
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz

Quand la ruralité ne baisse pas le pavillon social !

Logement social

Samedi matin s’est déroulée sur la commune de Gimel-les-Cascades l’inauguration de quatre pavillons locatifs de la société Polygone. De futurs locataires en ont profité pour découvrir des logements de qualité aux normes de la RT2012.

Les logements individuels de 82 m2  sont  quatre T 4  construits aux normes de la RT 2012. Ils se situent à l’entrée du bourg  au lieu-dit «Mars».
Mars accueille en mode locatif au top !
Ces logements  classés Basse Consommation (BBC) sont chauffés par une pompe à chaleur air-eau (PAC) qui préchauffe l’eau avant de chauffer le logement (donc gain d’énergie et économie).
Les pavillons possèdent également plusieurs baies vitrées ouvertes  côté sud.
Seul petit inconvénient, ils ont été construits sur un terrain situé en contrebas non loin de l’autoroute A89.
Une haie de jeunes sapins devrait d’ici quelques années isoler les habitations au plan visuel et peut-être phonique.
L’architecte Jean Mouly a assuré la maîtrise d’œuvre de ce chantier  confiée par la SA Polygone.
Basée à Brive, la SA Polygone, Entreprise Sociale de l’Habitat (ESH) est un bailleur social entreprenant. Il gère environ 6.000 logements répartis sur plusieurs départements  dont six pavillons construits au lieu-dit «La Maisonneuve» à Gimel il y a cela une dizaine d’années.
Dix ans, c’est le temps qu’aura mis le dossier administratif de ces nouveaux pavillons pour passer de l’étape de projet à sa réalisation.
Dix ans de dossier à la détente
«La réglementation est complexe car il faut construire sur des endroits dits le plus 'tendus'. Les campagnes autour de Tulle sont dites 'détendues' en terme de demande de logements. Quand on a une offre supérieure à la demande on considère le secteur comme non prioritaire» précise Norbert Bonnafous responsable du secteur Corrèze à Polygone.
L’acquisition du terrain par la commune pour une mise en bail à construction a eu lieu  en 2014, la finalisation de l’agrément de l’Etat est tombée en juillet 2015,  le dossier de permis de construire déposé en octobre 2015 et délivré en janvier 2016.
La commission d’attribution de logements s’est réunie la semaine dernière. Le choix des locataires s’est effectué sur la base  de critères sociaux et de plafond de ressources.
Il y avait trois dossiers de demande par logement, preuve que même en secteur «détendu», ce type de produit est recherché.
Le loyer mensuel du T4 avec garage de 16 m2 se monte à 493 euros, charges comprises.
Les locataires auront la possibilité comme le permet la loi d’acheter leur logement d’ici dix ans.
«ça se fait de plus en plus les dernières directives du projet de loi de finances 2018* nous ont un peu secoués au niveau national. On nous demande d’aller chercher des financements divers et la vente d’HLM en fait partie» souligne Norbert Bonnafous.
Faire vivre la ruralité
De futures locataires présentes à l’inauguration ont pu découvrir de visu leur logement. Elles étaient satisfaites du rapport qualité-prix  de logement flambant neuf et heureuses  pour elles d’habiter une petite commune rurale touristique qu’elles apprécient.
Tout bonus pour le maire de Gimel, Alain Sentier : «l’intérêt  de telle opération, c’est de faire venir des populations pour les écoles, l’activité  économique, de faire vivre la ruralité. C’est essentiel pour nous».
Le coût de ce projet pour la commune hors achat du terrain se monte à 80.000 euros HT.
«On a envie de vivre dans nos territoires ruraux» pointait Pascal Coste le président du conseil départemental lors des discours.
L’élu a rappelé que la baisse des loyers HLM imposé par l’Etat était «une problématique réelle» et indiqué le choix de la collectivité de créer des logements adaptés en milieu rural.
Serge Hulpusch
*L'article 126 de la loi de finances pour 2018  associe durablement la réforme budgétaire des aides au logement et la réforme structurelle du secteur HLM. La baisse concomitante des APL et des loyers dans le parc social devrait permettre, d'une part, de réduire les dépenses APL de l’Etat de 800 millions d’euros en 2018 et en 2019 puis d’1,5 milliard en 2020.